Vous êtes ici : Accueil » Analyse financière » Évaluation de l'entreprise » L’actif net comptable : définition, calcul et intérêt

L’actif net comptable : définition, calcul et intérêt

L’actif net comptable est une donnée issue de l’analyse financière d’un bilan et qui permet principalement d’évaluer une entreprise. Compta-Facile vous propose sa fiche complète sur l’actif net comptable : qu’est-ce que l’ANC ? Comment le calculer ?  Quel est son intérêt ? Un exemple de calcul d’actif net comptable est également donné à titre indicatif en fin d’article.

actif net comptable definition calcul interet

Qu’est-ce que l’actif net comptable (ANC) ?

L’actif net comptable (ANC) est un indicateur financier qui est généralement calculé à l’occasion d’une évaluation d’entreprise. Il représente la fraction du patrimoine de l’entreprise qui appartient à ses associés ou à ses actionnaires : c’est la somme qu’il devrait leur rester après avoir remboursé toutes les dettes contractées, s’ils décidaient de vendre tous les actifs .

Il s’agit de la méthode d’évaluation la plus ancienne, la plus répandue en pratique et la plus rapide à mettre en oeuvre.

Comment calculer un actif net comptable ?

L’actif net comptable se calcule à partir d’un bilan comptable, après affectation du bénéfice. Il constitue la différence entre la valeur des biens détenus par l’entreprise (l’actif) et la valeur de ses dettes et provisions (le passif). Il existe deux formules de calcul de l’actif net comptable :

  • Calcul à partir de l’actif
Actif net comptable (ANC) = actifs réels – dettes – provisions pour risques + écart de conversion actif

Avec actifs réels = actifs totaux – actifs fictifs (frais d’établissement, frais de recherche et de développement)

L’écart de conversion actif ne doit être pris en compte que s’ils n’ont pas été couverts ou compensés par une provision pour perte de change.

  • Calcul à partir du passif
Actif net comptable (ANC) = capitaux propres – actifs fictif + écart de conversion passif

Dans cette méthode, les biens sont évalués à leur coût d’acquisition (c’est-à-dire à leur coût historique) et non à leur valeur réelle. C’est pourquoi certaines personnes préconisent la détermination d’un actif net comptable corrigé (ANCC) :

ANCC = actif net comptable (ANC) ± plus ou moins values sur éléments d’actif + provisions non justifiées + fiscalité différée actif – fiscalité différée passif

Avec plus ou moins values sur éléments d’actif = différence entre la valeur comptable des éléments figurant au bilan et leur valeur réelle issue d’une réestimation

Et fiscalité différée actif = créances d’impôt potentielles provenant des frais d’établissement, des frais de recherche et développement, des frais d’acquisition et d’immobilisations, des frais d’émission d’emprunts, des primes de remboursement d’obligations et de la participation des salariés

Et fiscalité différée passif = dettes d’impôt potentielles provenant des subventions d’investissement et des amortissements dérogatoires.

Quel est l’intérêt de l’actif net comptable ?

L’actif net comptable sert principalement à évaluer une entreprise à maturité, c’est-à-dire qui génère des revenus assez constants d’une année sur l’autre et qui ne dispose pas de perspectives de croissance significatives. Il permet ensuite de calculer la valeur unitaire d’un titre (action ou part sociale), appelée valeur mathématique.

Cette méthode favorise une approche patrimoniale de l’entreprise (autrement dit, l’entreprise vaut ce qu’elle possède). Elle ne prend pas en compte sa rentabilité future qui peut être calculée avec la méthode des discounted cash-flows.

Exemple de calcul d’actif net comptable

Voici le bilan d’une société :

Actif

Passif

Poste Montant Poste Montant
Immobilisations incorporelles 200 000 (1) Capital 50 000
Immobilisations corporelles 1 500 000 Réserves 1 000 000
Stocks 250 000 Subventions d’investissements 10 000
Créances clients 400 000 Provisions pour risques et charges 100 000 (3)
Disponibilités 60 000 Emprunts 1 000 000
Charges constatées d’avance 10 000 Dettes fournisseurs, fiscales et sociales 270 000
Ecarts de conversion actif 20 000 (2) Ecarts de conversion passif 10 000
Total 2 440 000 Total 2 440 000

(1) dont frais d’établissement : 50 000 euros (2) provisionnés à hauteur de 15 000 euros (3) dont 15 000 euros de provision pour perte de change

Son actif net se calcule comme suit :

  • A partir des capitaux propres :  50 000 (capital) + 1 000 000 (réserves) + 10 000 (subventions d’investissements) + 10 000 (écarts de conversion passif) – 50 000 (frais d’établissement) – ( 20 000 – 15 000 ) (écarts de conversion actif non couvert par une provision pour perte de change) = 1 015 000 euros
  • A partir de l’actif : 200 000 (immobilisations incorporelles) – 50 000 (frais d’établissement) + 1 500 000 (immobilisations corporelles) + 250 000 (stocks) + 400 000 (créances clients) + 60 000 (disponibilités) + 10 000 (charges constatées d’avance) + 15 000 (écarts de conversion actif compensés par une provision) – ( 100 000 + 1 000 000 + 270 000 ) (provisions, emprunt et dettes) = 1 015 000 euros

Conclusion : l’actif net comptable est un indicateur financier qui se calcule rapidement depuis un bilan comptable. Il est principalement utilisé pour valoriser une entreprise.

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*