Vous êtes ici : Accueil » L'expert-comptable » La présentation de l'expert-comptable » Les avantages d’un expert-comptable

Les avantages d’un expert-comptable

L’expert-comptable n’étant pas obligatoire, certains dirigeants ou chefs d’entreprise se demandent quels sont les avantages qu’il procure. Or, il apparaît que ce professionnel du chiffre apporte un nombre considérable d’avantages : gain de temps, sécurisation de l’entreprise, optimisation de sa situation, acquisition d’une crédibilité, etc. Compta-Facile récapitule ici les avantages de l’expert-comptable :

les avantages d un expert comptable

Avantage n°1 d’un expert-comptable : il permet de se focaliser sur son cœur de métier

C’est l’un des avantages essentiels de l’expert-comptable. Ce professionnel permet à un entrepreneur de dégager du temps pour se consacrer à son activité. Ce temps pourra être dédié au développement de celle-ci et à l’amélioration de la valeur ajoutée qu’elle génère. Dès lors qu’il procède à la délégation de sa comptabilité à un expert-comptable, il peut se délester du poids de certaines charges répétitives et consommatrices de temps pour se réserver pleinement à l’exercice de missions qu’il ne peut pas sous-traiter : gestion du personnel, management des équipes, négociation avec les partenaires (fournisseurs, clients), etc. Il s’assure, en parallèle, que toutes les déclarations dont il est redevable seront produites et envoyées dans les délais impartis par la loi et que ses comptes annuels seront établis en temps et en heure.

Cette solution est d’autant plus recommandée dans les situations où l’entrepreneur n’est pas sensibilisé à la comptabilité c’est-à-dire qu’il n’y prête par une attention particulière ou alors qu’il ne dispose pas des connaissances appropriées pour tenir une comptabilité en bonne et due forme.

Avantage n°2 de l’expert-comptable : il permet de sécuriser son entreprise dans différents domaines

Travailler avec un expert-comptable présente l’avantage incontestable de sécuriser l’entreprise dans une multitude de domaines.

Sur le plan comptable en premier lieu, l’expert-comptable est le seul professionnel autorisé à tenir la comptabilité des entreprises. Il dispose de toutes les connaissances et de tous les diplômes permettant de produire une comptabilité de qualité, conforme aux lois et aux normes en vigueur et surtout, à l’épreuve des contrôles fiscaux.

Au niveau fiscal, l’expert-comptable est en mesure de réaliser les différentes déclarations auxquelles l’entreprise est assujettie : déclarations de TVA (3310CA3 ou 3517S-CA12), déclaration de la valeur ajoutée (1329-AC et 1329-DEF), déclaration de cotisation foncière des entreprises initiale (1447-C)  ou modificative (1447-M), déclaration de la taxe sur les véhicules de tourisme TVS (3310 A-SD), déclaration de la taxe sur les surfaces commerciales TASCOM (3350-SD) et, le plus important, les déclarations de résultats plus communément appelées « liasses fiscales » devant être produites chaque année.

Ensuite, sur le terrain juridique, l’expert-comptable est habilité à effectuer le formalisme juridique lié à toutes les opérations affectant ou non les statuts de l’entreprise : rédaction des procès verbaux d’assemblées générales ordinaires et extraordinaires, mises à jour des statuts, assistance à l’approbation et à l’affectation du résultat et établissement de divers actes et attestations.

Enfin, dans le domaine social, l’expert-comptable est en mesure de d’aider à gérer la branche « ressources humaines » de l’entreprise : rédaction des contrats de travail, réalisation des formalités liées à l’embauche, établissement des bulletins de paie et de la déclaration sociale nominative, déclaration des charges sociales, établissement des documents liés à la fin de contrat (reçu pour solde de tout compte, attestation ASSEDIC, etc.).

L’expert-comptable n’est pas à l’abri d’une erreur. Cependant, s’il en commet une, c’est lui qui en demeure responsable (et pas l’entreprise). Dans ce cas, l’assurance responsabilité civile professionnelle obligatoire dont il doit être titulaire prend en charge les préjudices causés par son erreur.

Avantage n°3 de l’expert-comptable : il permet d’optimiser chacune des décisions de l’entreprise

L’expert-comptable accompagne l’entreprise et son dirigeant à tous les stades de développement de celle-ci, y compris en matière de création ou de reprise d’entreprise. Il met à disposition du dirigeant, des associés ou du chef d’entreprise ses connaissances afin d’optimiser la situation juridique, fiscale et sociale de l’entité. Sa mission est donc, non seulement de conseiller, mais surtout de bien conseiller.

Consulté en amont du projet, l’expert-comptable peut effectuer une mission d’accompagnement à la création d’entreprise. Son rôle sera alors d’optimiser :

  • Le statut juridique de l’entreprise : il déterminera s’il vaut mieux exercer l’activité en nom propre (entreprise individuelle) ou en société (dans ce cas, il aidera à choisir la forme juridique la plus adaptée compte tenu de la situation de l’entrepreneur : EURL, SARL, SASU, SAS, SA, SNC, SCA, SCS, etc.) ;
  • Le régime fiscal d’imposition des bénéfices : il optimisera le régime d’imposition des bénéfices et aidera à faire un choix entre l’imposition à l’IS ou celle à l’IR ;
  • Le régime social du dirigeant : il envisagera la solution la plus avantageuse pour le dirigeant et arbitrera notamment sur le choix entre dirigeant salarié et dirigeant non salarié.

Par ailleurs, il sera compétent pour établir le business plan du créateur et pourra se charger d’établir tous les tableaux composant le prévisionnel financier.

Lorsqu’il s’agit de racheter une cible, l’expert-comptable peut pratiquer une mission d’accompagnement à la reprise d’entreprise. Ses missions sont, encore une fois, très étendues et auront pour objectif d’optimiser la reprise sous tous ses aspects :

  • Réalisation d’un audit d’acquisition (analyser les états financiers de l’entreprise en vente, recenser les points forts et les points faibles de l’entité, confirmer une fourchette de valeur),
  • Rédaction d’une lettre d’intention (elle fixe un cadre et un calendrier aux négociations qui peuvent s’étaler sur une période plutôt longue),
  • Négociation du prix de cession (une fois la valeur trouvée, il convient de s’entendre sur un prix et l’expert-comptable est en mesure d’apporter son avis éclairé sur la question),
  • Détermination des cadres juridiques, fiscaux et sociaux les plus propices à la reprise (Cf. mission d’accompagnement à la création).

Enfin, en cours d’existence, ce professionnel apporte son expertise dans différents domaines décisionnels :

  • Le diagnostic de la situation financière : en tenant la comptabilité d’une structure, l’expert-comptable est le plus à-même de déterminer l’état de santé de celle-ci ;
  • L’anticipation de l’avenir : l’expert-comptable dispose d’outils de gestion permettant d’anticiper au mieux l’avenir (établissement de tableaux de bord, définition d’indicateur, réalisation de budgets de trésorerie, etc.) ;
  • La préparation de projets : lorsque l’entreprise a des projets, il est en mesure de les accompagner afin de prouver la faisabilité et la viabilité de ces derniers (aide à l’établissement du business plan).

Avantage n°4 de l’expert-comptable : il permet d’acquérir une certaine crédibilité

La présence d’un expert-comptable est une situation qui rassure l’administration fiscale. En effet, ce professionnel n’est pas en mesure de laisser faire aux entrepreneurs ce qu’ils veulent. Il doit respecter, au cours de sa mission, un ensemble de dispositions prévues dans un code de déontologie. Il est formé pour appliquer des procédures spéciales en cas de fraude, de blanchiment ou de détournement d’argent.

Par ailleurs, dans les relations avec ses partenaires (et notamment les banques ou les investisseurs), l’expert-comptable apporte un avantage supplémentaire. Il permet de « rendre crédible » un business plan après l’avoir vérifié et rédigé une attestation à l’issue de ses travaux.

Enfin, en cas de création d’entreprise, il dispose généralement de réseaux permettant d’ouvrir des portes parfois précieuses à l’entrepreneur.

Avantage n°5 de l’expert-comptable : il est astreint au secret professionnel

C’est le dernier avantage d’avoir recours aux services d’un expert-comptable. Membre d’une profession réglementée, il doit obéir à son code de déontologie qui lui prescrit un ensemble d’obligation dont une relative au secret professionnel. Toutes les informations dont il a connaissance à l’occasion de l’exercice de sa mission doivent être tenues secrètes. Cette obligation ne peut jamais être levées sauf dans certains cas prévus par la loi (le secret n’est d’ailleurs levé qu’envers certaines personnes seulement.

Parallèlement à cela, l’expert-comptable est soumis à une obligation de discrétion : il ne peut, sous peine de sanctions, transmettre des informations comptables à des tiers sans avoir reçu au préalable l’autorisation de son client. Cette obligatoire, contrairement au secret professionnel, peut être levée avec l’accord de l’entreprise.

S’il viole ses obligations, l’expert-comptable engage sa responsabilité civile et/ou pénale et/ou disciplinaire.

A lire également sur le thème de l’expert-comptable :

Conclusion : un expert-comptable présente de nombreux avantages pour une entreprise. Il réunit à lui seul l’ensemble des compétences nécessaires pour accompagner un entrepreneur, à n’importe quel instant de son projet (création, reprise ou en cours d’existence). Il est généralement le professionnel indispensable des entreprises.

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.