Vous êtes ici : Accueil » Business plan » Tableau de bord » Quels indicateurs choisir pour son tableau de bord ?

Quels indicateurs choisir pour son tableau de bord ?

Si l’utilité d’un tableau de bord n’est plus à démontrer, son efficacité reste conditionnée à la sélection d’indicateurs appropriés et pertinents. Compta-Facile y consacre une fiche et répond à la question : comment choisir les indicateurs de son tableau de bord ?

choisir les indicateurs dans son tableau de bord

Qu’est-ce qu’un indicateur de tableau de bord ?

Par définition, un indicateur est un outil ayant pour fonction de mesurer de la façon la plus appropriée qu’il soit la performance d’une entreprise selon les objectifs qu’elle a choisis afin de faciliter la prise de décision. Il est inséré dans un tableau particulier appelé tableau de bord. Il existe différents tableaux de bord et, en pratique, 3 types :

De manière générale, les indicateurs que contient un tableau de bord doivent donner des précisions sur la performance de l’entreprise et sur son pilotage :

  • Indicateurs de pilotage : ils déterminent l’état d’avancement d’un ou plusieurs plan(s) d’actions et permettent de mettre en avant sa réalisation ou son absence de mise en oeuvre totale ou partielle ;
  • Indicateurs de performance : Ils mesurent le niveau de performance atteint par l’entreprise par rapport aux objectifs qu’elle s’est fixée.

A quoi servent les indicateurs d’un tableau de bord ?

Dans le tableau de bord opérationnel, les indicateurs servent à identifier le niveau de mise en oeuvre des plans d’actions et à mesurer l’atteinte des objectifs préalablement fixés.

Dans le tableau de bord budgétaire, les indicateurs ont pour but d’identifier les écarts entre les prévisions et réalisations, de comprendre les causes et de prendre des mesures correctives en conséquence.

Dans le tableau de bord stratégique, ils permettent de déterminer l’efficacité des stratégies déployées et représentent, à ce titre, un véritable outil de management de la stratégie et de motivation et de mobilisation. Le fonctionnement de l’entreprise est suivi au-delà des simples aspects financiers.

Par ailleurs, la démarche d’identification des indicateurs est un excellent exercice puisqu’elle permet de faire preuve d’un esprit d’analyse et de synthèse. Elle implique un travail de réflexion sur l’entreprise et ainsi qu’un processus de concertation interne.

Quels indicateurs choisir pour son tableau de bord ?

Choisir les indicateurs de performance

Procédure à suivre

Avant de déterminer les indicateurs de performance de son tableau de bord, il convient de se poser les questions suivantes :

  1. Quelle est la mission du centre de responsabilité que je souhaite étudier ?
  2. Quelles sont les points pour lesquelles j’attends une performance ?
  3. Comment ces points peuvent-ils se traduire sous forme de paramètres ?
  4. Quels sont les indicateurs de performance les plus appropriés ?

Par ailleurs, atteindre la performance souhaitée n’a d’intérêt que si l’on peut s’assurer que l’action soit efficace et efficiente. L’efficacité mesure l’atteinte des objets tandis que l’efficience désigne le rapport entre les résultats obtenus et les ressources utilisées pour atteindre ces résultats.

Pour chaque mission étudiée, il conviendra donc de définir au moins un indicateur d’efficacité et un indicateur d’efficience.

Exemple de choix d’indicateur de performance

Une entreprise souhaite s’améliorer en matière de qualité de ses produits et vise le « zéro défaut ». Elle accentue, à ce titre, ses contrôles qualité. Voici les indicateurs de performance qu’elle peut retenir :

  • Indicateurs d’efficacité :
    • Nombre de livraisons retournées pour cause de produit défectueux / Nombre de livraisons totales
    • Nombre de livraisons conformes / Nombre de livraisons totales
    • Nombre de retours SAV de produits sous garantie
  • indicateurs d’efficience :
    • Coût des contrôles qualité / Marge de production
    • Salaires chargés du personnel de vérification / Chiffre d’affaires

Choisir les indicateurs de pilotage

Même démarche que pour les indicateurs de performance, identifier ses indicateurs de pilotage nécessite une réflexion préalable et implique de :

  1. Déterminer le plan d’actions à mettre en oeuvre pour atteindre les performances espérées,
  2. Identifier les actions concrètes à mettre en oeuvre, chiffrées et mesurables,
  3. S’assurer que ces actions soient ambitieuses mais réalistes (objectifs atteignables),
  4. Repérer les personnes responsables de ces actions
  5. Retenir les indicateurs les plus pertinents.

Exemple de choix d’indicateur de pilotage

Reprenons l’exemple ci-dessous. Voici les indicateurs de pilotage potentiellement utilisables :

  • Nombre de contrôles qualité réalisés / Nombre de contrôlés qualité programmés
  • Nombre d’heures dédiées aux contrôles qualités
  • Investissements réalisés pour effectuer les contrôles / Investissements prévus

Nos conseils quant à la sélection des indicateurs

Les indicateurs (financiers, humains, techniques, économique, de qualité, de flexibilité, d’éclairage) doivent être :

  • Clairs et en lien direct avec l’action à entreprendre,
  • Les moins nombreux possibles,
  • Non manipulables (n’importe quelle personne de l’entreprise doit être en mesure de les lire de la même façon),
  • Prédictifs (ils doivent prévoir l’avenir)
  • Évolutifs (ils doivent pouvoir évoluer dans le même temps que la stratégie)

Remarque : pour les auto-entrepreneurs, la procédure de sélection des indicateurs est simplifiée (pour plus d’informations : le tableau de bord pour auto-entrepreneur).

Comment interpréter les résultats donnés par les indicateurs ?

Les résultats des deux séries d’indicateurs (performance et pilotage) doivent être comparés et analysés. En cas d’échec ou de non atteinte, la raison doit être identifiée. Voici une synthèse des cas possibles :

Pilotage Performance Signification
Mis en œuvre Atteinte Le plan d’actions a été suivi et la performance est au rendez-vous. C’est la situation la plus favorable. Il convient simplement de vérifier que les indicateurs de performance sont assez ambitieux.
Non mis en œuvre Non atteinte Le plan d’actions n’a pas été réalisé et les performances s’en ressentent. C’est la pire situation dans la mesure où elle ne permet pas de réelles exploitations.
Mis en œuvre Non atteinte Le plan d’actions a été déployé mais la performance n’a pas été atteinte. Peut-être que la performance était trop ambitieuse ? Ou que le plan d’actions n’était pas adapté pour l’atteindre ?
Non mis en œuvre Atteinte Le plan d’actions n’a pas été déployé et pourtant la performance est présente. Les objectifs fixés n’étaient pas assez ambitieux.

Pour bénéficier de nos conseils sur la construction d’un tableau de bord pertinent : comment réussir son tableau de bord ?

Conclusion : les indicateurs d’un tableau de bord doivent être choisis avec attention puisqu’ils remplissent une fonction d’aide à la décision. Il est, par ailleurs, fortement conseillé d’assurer une certaine permanence quant à l’utilisation des indicateurs.

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*