Vous êtes ici : Accueil » Écritures comptables » La clôture de l'exercice » Comptabilisation des produits à recevoir

Comptabilisation des produits à recevoir

A la clôture de l’exercice comptable, les produits acquis mais non encore comptabilisés et dont le montant n’est pas définitivement fixé doivent être enregistrés. Il s’agit de produits à recevoir. Compta-Facile développe dans cet article la comptabilisation des produits à recevoir.

Comptabilisation produits à recevoir

 1. Définition des produits à recevoir (PAR)

Un produit à recevoir (PAR) est un produit qui est certain dans son principe mais dont le montant comporte une légère incertitude. Il s’agit d’un produit qui n’a pas encore été inscrit dans un compte de tiers débiteur (compte client par exemple).

Un produit à recevoir doit être comptabilisé dans l’exercice auquel il se rapporte (respect du principe de séparation des exercices).

Pour plus d’informations : préparer son bilan comptable, réviser ses comptes, faire son bilan comptable.

2. Les principaux comptes de produits à recevoir (PAR)

Le compte de produit à recevoir à utiliser dépend du poste d’actif auquel il se rapporte.

Certains produits à recevoir revêtent un caractère financier. Il conviendra, dans ce cas, d’utiliser :

  • Le compte 2768 « Autres créances immobilisées – intérêts courus » ;
  • Le compte 5088 « Intérêts courus sur obligations, bons et valeurs assimilées » ;
  • Le compte 5188 « Banque – intérêts courus à recevoir ».

D’autres produits à recevoir peuvent concerner des créances clients. On pourra alors choisir :

  • Le compte 4181 « Clients – factures à établir » ;
  • Le compte 4188 « Clients-intérêts courus ».

Les produits à recevoir sociaux et fiscaux sont comptabilisés au débit :

  • du compte 4287 « Personnel – produits à recevoir » ;
  • du compte 4387 « Organismes sociaux – produits à recevoir » ;
  • du compte 4487 « État – produits à recevoir ».

Enfin, il est d’usage d’utiliser le compte 4687 « Débiteurs divers – produits à recevoir » pour les autres produits à recevoir.

3. Exemples de produits à recevoir (PAR)

Notre équipe a consacré un article important à la comptabilisation des factures à établir.

Le compte 4487 « État – produits à recevoir » pourra, par exemple, être utilisé lorsque l’entreprise est éligible à un dégrèvement de CVAE (plafonnement selon la valeur ajoutée).

Le compte 5088 « Intérêts courus sur obligations, bons et valeurs assimilées » pourra être retenu pour comptabiliser des coupons courus non échus attachés à des obligations.

Enfin, le compte 4687 pourra contenir les indemnités d’assurance en attente de versement à la clôture d’un exercice comptable.

Conclusion : les produits à recevoir (PAR) génèrent des écritures de régularisation à la clôture de l’exercice. Ils font l’objet d’une extourne (contre-passation) au début de l’exercice suivant.

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*