Vous êtes ici : Accueil » Écritures comptables » Les charges » La comptabilisation d’un smartphone ou d’une tablette

La comptabilisation d’un smartphone ou d’une tablette

Objets de plus en plus prisés par les entreprises, les smartphones et les tablettes font l’objet d’une comptabilisation particulière. Compta-Facile vous propose une fiche répondant à la question : comment comptabiliser l’achat d’un smartphone ou d’une tablette ? Et sa location ?

comptabilisation smartphone tablette

Comment comptabiliser l’achat d’un smartphone ou d’une tablette ?

Les smartphones et tablettes peuvent constituer des immobilisations

Comptabiliser l’achat

Les smartphones et les tablettes, s’ils répondent aux conditions fixées par la loi, doivent être enregistrés dans une catégorie particulière appelée immobilisations et plus particulièrement dans les immobilisations corporelles. Les conditions qui doivent être réunies sont les suivantes :

  • le coût du bien ou sa valeur peut être évalué avec une fiabilité suffisante,
  • l’entreprise compte faire usage du bien pour une durée supérieure à 12 mois,
  • et celui-ci lui procurera probablement des avantages économiques futurs.

Dans ce cas, le prix d’achat figurera à l’actif du bilan comptable. Voici comment comptabiliser l’achat d’un smartphone ou d’une tablette lorsqu’ils sont immobilisés :

  • On débite :
    • le compte 2183 « Matériel de bureau et matériel informatique « ,
    • le compte 44562 « TVA déductible sur immobilisations »,
  • Et on crédite le compte 404 « Fournisseurs d’immobilisations ».

Lorsque le règlement est effectué (en une ou plusieurs fois) :

  • On débite le compte 404 « Fournisseurs d’immobilisations ».
  • Et on crédite le compte 512 « Banque ».

Comptabiliser l’amortissement

Chaque année, la perte de valeur du fait de l’utilisation (ou de la vétusté) du smartphone ou de la tablette sera constatée dans la comptabilité par le biais d’amortissements : une charge sera inscrite dans le compte de résultat et viendra diminuer la valeur brute de l’immobilisation.

L’amortissement est fonction de la durée d’utilisation prévue pour le bien (dans le cas des tablettes et smartphones, elle s’établit généralement entre 2 et 3 ans). Il conviendra, le cas échéant, de comparer cette durée à la durée d’usage admise en fiscalité afin de vérifier l’application ou non d’amortissements dérogatoires (pour plus d’information : sur quelles durées amortir ses immobilisations ?). Cela ne concerne pas les PME qui peuvent ne pas rechercher les durée d’utilisation et ainsi appliquer, en comptabilité, les durées d’usage fiscales.

Voici comment comptabiliser l’amortissement d’un smartphone ou d’une tablette :

  • On débite le compte 68112 « Dotations aux amortissements sur immobilisations corporelles »,
  • Et on crédite le compte 28183 « Amortissements du matériel de bureau et matériel informatique ».

Les smartphones et tablettes peuvent être enregistrées en charges

Il existe une tolérance administrative qui vaut figure d’exception et qui prévoit que les éléments non significatifs peuvent ne pas être comptabilisés à l’actif du bilan. Dans ce cas, ils sont comptabilisés en charges de l’exercice. Cet enregistrement résulte d’une décision volontaire de l’entreprise et n’est applicable que pour les biens de faible valeur.

Pour l’appréciation de cette limite, il est généralement retenu le seuil fiscal de 500 euros hors taxes.

Voici comment procéder à la comptabilisation en charges d’une tablette ou d’un smartphone :

  • On débite :
    • le compte 6063 « Fournitures d’entretien et de petit équipement »,
    • le compte 44561 « TVA déductible sur autres biens et services »,
  • Et on crédite le compte 401 « Fournisseurs ».

Comment comptabiliser la location d’un smartphone ou d’une tablette ?

Pendant toute la période de location du smartphone ou de la tablette (y compris si un loyer majoré est versé en début de contrat), il convient de procéder à l’enregistrement comptable suivant :

  • On débite :
    • le compte 6135 « Locations mobilières »,
    • le compte 44561 « TVA déductible sur autres biens et services »,
  • Et on crédite le compte 401 « Fournisseurs ».

Si la location est assortie d’une option d’achat et que l’entreprise lève cette option, elle devra comptabilisation l’acquisition comme évoquée ci-dessous :

  • Soit en immobilisation (débit du compte 2183, débit du compte 44562 et crédit du compte 404) et l’amortir sur sa durée d’utilisation prévue ;
  • Soit en charges (débit du compte 6063, débit du compte 445661 et crédit du compte 401).

Remarque : les éventuels frais de communications et d’abonnement facturés en supplément doivent être comptabilisés dans le compte 626 « Frais postaux et de télécommunication ». Pour plus d’informations à ce sujet : la comptabilisation des frais postaux et de télécommunications.

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*