Vous êtes ici : Accueil » Business plan » Estimation des données prévisionnelles » Les charges financières prévisionnelles

Les charges financières prévisionnelles

Dans un business plan, les charges financières doivent être estimées, au même titre que les autres composantes (achats de marchandises, charges externes, impôts et taxes, etc.). Compta-Facile vous propose une fiche complète exposant la démarche à suivre pour estimer ses charges financières prévisionnelles.

estimer charges financieres previsionnelles business plan

Estimer les charges financières prévisionnelles liées aux emprunts

C’est généralement le poste de dépenses financières le plus important. Dès lors qu’un prêt est contracté auprès d’une banque et, sauf cas particulier du prêt à taux zéro (pour lequel seul le capital est remboursé), il génère des intérêts. Ces derniers représentent une rémunération de la banque pour sa mise à disposition de fonds.

Estimer des charges financières prévisionnelles est assez simple en pratique : il convient de se munir du tableau d’amortissement prévisionnel fourni par la banque. Cet état recense chaque échéance de remboursement en distinguant :

  • l’amortissement du capital,
  • les intérêts,
  • et l’assurance emprunteur.

A défaut, le prêt pourra être ventilé sur un tableur Excel. Dans le pire des cas, un tableau d’amortissement pourra être effectué par le porteur de projet lui-même. Voici les formules de calcul les plus utilisées en pratique :

  • Montant de l’échéance = V0 * i / [ 1-(1+i)^(-n) ]

Avec V0 le capital emprunté, i le taux d’intérêt et n le nombre d’échéances de remboursement

  • Taux mensuel en pourcentage = [ (1 + taux annuel )^(1/12) – 1 ] * 100
  • Premier amortissement de capital = V0 * i
  • Amortissement de l’échéance suivante = Amortissement précédent * (1+i)

Exemple : une entreprise envisage de contracter un prêt de 20 000 euros pour financer du matériel au taux de 5% l’an. Elle compte le rembourser chaque mois pendant 12 mois.

Calcul du taux mensuel : [ 1,05^(1/12) ] – 1 = 0,004074124

Calcul de la mensualité : 20000 * 0,00407412 / [ 1-(1,00407412^(-12)) ] = 1712 euros

Ventilation de la première échéance

  • Amortissement de capital : 20000* 0,00407412 / [ (1,00407412378364^12)-1 ] = 1629 euros
  • Intérêts : 1712 – 1629 = 83 euros

Ventilation de la deuxième échéance

  • Amortissement de capital : 1629 * 1,00407412 = 1636 euros
  • Intérêts : 1712 – 1636 = 76 euros

Et ainsi de suite… 

Estimer les charges financières prévisionnelles liées aux comptes courants d’associés

Les associés peuvent consentir, sous certaines conditions, des apports en comptes courants. Ces derniers présentent l’avantage d’être remboursables à tout moment, contrairement au capital (sauf si une clause de « blocage » est prévue dans la convention).

Ils peuvent être rémunérés par un taux prévu contractuellement à l’avance (en pratique, le taux maximal déductible prévu par l’administration fiscale compris entre 2% et 4%). Dans ce cas, les intérêts calculés doivent être intégrés au business plan.

Estimer les charges financières prévisionnelles liées aux découverts

Les découverts bancaires génèrent également des charges d’intérêts. On parle couramment d’AGIOS. Ils ne peuvent être estimés qu’après avoir établi le budget de trésorerie lorsque celui-ci met en évidence une trésorerie nette négative.

En pratique, ce type de charges est rarement rencontré dans un business plan.

Lien entre les charges financières et le business plan

Les intérêts alimentent la partie financière du business plan (prévisionnel financier) et plus précisément le compte de résultat prévisionnel. Ils se soustraient aux produits financiers pour former le résultat financier prévisionnel.

L’assurance éventuellement souscrite n’est pas considérée comme une charge financière mais comme une charge d’exploitation. Elle doit figurer dans les charges externes du compte de résultat.

Le capital remboursé, quant à lui, n’a d’impacts que sur le bilan prévisionnel. Le montant total remboursé au titre d’un exercice va être imputé sur la dette initiale pour former le capital restant dû.

Les décaissements générés par les échéances de remboursement de prêt (capital, intérêt et assurance) doivent être repris pour leur montant global dans le budget de trésorerie.

Estimer les charges financières n’est pas la seule tâche à effectuer lors de la préparation d’un business plan. Il convient également de calculer son chiffre d’affaires prévisionnel, d’évaluer le montant de ses frais généraux, de prévoir les amortissements prévisionnels, et de budgéter les frais de personnel.

Conclusion : les principales dépenses à estimer dans la catégorie des charges financières sont les intérêts d’emprunt. Il convient de les intégrer dans le business plan.

_~-*-~_

Découvrez notre livre sur le business plan et mettez toutes les chances de votre côté pour le réussir…

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*