Vous êtes ici : Accueil » Business plan » Présentation du business plan » Les financements du business plan : sources, ratios financiers

Les financements du business plan : sources, ratios financiers

Dans la démarche de conception d’un business plan, l’entreprise doit rechercher un ou plusieurs modes de financement dès lors qu’elle a déterminé son besoin de financement global. Elle pourra choisir de solliciter des investisseurs ou des banquiersCompta-Facile fait le point sur les sources de financement ainsi que sur les ratios de financement à respecter dans le business.

ratios financements business plan

1. Les principales sources de financement (business plan)

Dans le cadre d’élaboration d’un business plan, la démarche de recherche de financement doit privilégier les ressources à faible coût pour la future entreprise. Hiérarchiquement, voici la typologie des sources de financements (du moins coûteux au plus coûteux) :

  • Apports de l’exploitant (exploitant individuel) ;
  • Apports des associés (associés de sociétés – les apports pouvant être réalisés en capital ou en compte courant) ;
  • Aides et subventions (NACRE, subventions d’investissement, subventions de fonctionnement, etc.) ;
  • Prêt à la Création d’Entreprise (PCE)
  • Prêts d’honneur assortis de conditions avantageuses ;
  • Prêts familiaux à taux avantageux ;
  • Emprunts bancaires ;
  • Crédit-bail mobilier et immobilier, les locations longues durées ;
  • Facilités de caisse…

Les sources de financement, selon leur nature et leur horizon (court terme, moyen terme, long terme) n’ont pas vocation à financer n’importe quel investissement. Chaque emploi identifié doit être financé par un financement bien précis :

Emploi Financement adéquat
Bien immobilier (terrains, constructions, aménagements, agencements, installations…) Emprunt bancaire à Long Terme

Crédit-bail immobilier

Société de capital risque

Bien mobilier (matériel industriel, outillage, matériel de transport, matériel informatique…) Emprunt bancaire à Moyen Terme

Crédit-bail mobilier

Location financière

Besoin en fonds de roulement (BFR) Fonds de roulement

Escompte, cession Dailly, affacturage, escompte de lettre de change relevé

Facilités de caisse

Prise de participation Emprunt bancaire à moyen terme

Société de capital risque

2. Les ratios à respecter dans un business plan

Le financement désiré est limité par la capacité d’emprunt de l’entreprise. Ce « plafond » est déterminé en prenant en compte de nombreux indicateurs (dont la majorité sont issus de la partie financière du business plan – prévisionnel financier : risque global du projet, rentabilité, apport de l’exploitant ou des associés, cautions et garanties éventuelles données par le créateur) ainsi que certains ratios (dont la liste, rappelons le, n’est pas exhaustive) :

Ratio d’endettement = emprunts et dettes / capitaux propres

Ce ratio mesure l’équilibre financier général c’est-à-dire la part respective du financement par dette et celle du financement par fonds propres.

Ratio de couverture des frais financiers = excédent brut d’exploitation / intérêts financiers

Ce ratio mesure la capacité de l’entreprise à rembourser les fonds qui lui ont été prêtés.

Ratio d’autonomie financière = capacité d’autofinancement / emprunts et dettes assimilées

Ce ratio mesure la « marge de manœuvre » de l’entreprise en matière de financement.

Ratio d’apport en fonds propres = apports personnel / besoin total à financer

Ce ratio mesure la contribution du porteur de projet et démontre indirection sa motivation et sa foi en son projet.

Exploitation des résultats :

En fonction des résultats obtenus par ces calculs, voici l’appréciation du risque faite par l’organisme de financement :

Ratios Très satisfaisant Satisfaisant Peu satisfaisant Trop risqué
Taux d’endettement < 30 % Entre 30 % et 50 % Entre 50 % et 80 % > 80 %
Couverture des frais financiers > 8 Entre 8 et 5 Entre 5 et 1 < 1
Autonomie financière > 55 % Entre 55 % et 7 % Entre 7 % et 2 % < 2 %
Apport en fonds propres > 40 % Entre 25 % et 40 % Entre 10 % et 20 % < 10 %

3. Liens entre les modes de financements et le business plan

Les prêts bancaires viendront alimenter :

Le crédit-bail et la location vont occasionner le paiement de redevances ou de loyers, opérations ayant la nature de charges d’exploitation (compte de résultat prévisionnel). En cas de levée d’option d’achat prévue dans le cadre d’un contrat de crédit-bail, le bien constituera une immobilisation devant être portée à l’actif du bilan prévisionnel.

Enfin, les facilités de caisse figurent au passif du bilan prévisionnel.

Conclusion : le porteur de projet dispose de nombreuses sources de financement. Il doit les utiliser à bon escient : à chaque type d’investissement correspond un financement bien précis. Il devra, pour convaincre ses investisseurs, respecter certains ratios, véritable norme dans le secteur du financement. 

Nos autres publications pour approfondir la notion de business plan :

_~-*-~_

Découvrez notre livre sur le business plan et mettez toutes les chances de votre côté pour le réussir…

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*