Les immobilisations corporelles

Contrairement aux immobilisations incorporelles,  les immobilisations corporelles sont des éléments de l’actif identifiables. Ils ont une substance physique et doivent répondre à des critères précis : elles doivent procurer à leur propriétaire des avantages économiques c’est-à-dire contribuer à générer des flux nets de trésorerie et être utilisés au-delà d’une durée de 12 mois.

En comptabilité, les immobilisations corporelles figurent dans les comptes de classe 21. S’agissant de l’amortissement des immobilisations corporelles, ceux-ci seront étudiés dans un article à paraître prochainement.

1. Présentation générale des immobilisations corporelles

Les immobilisations corporelles sont composées des biens suivants :

  • les terrains,
  • les aménagements et agencements,
  • les constructions,
  • les installations techniques, matériels et outillages industriels,
  • les matériels de transport,
  • les matériels de bureau et informatique,
  • le mobilier.

2. Précisions sur les immobilisations corporelles

A. Les terrains (comptes 211)

Il s’agit principalement des terrains nus, terrains aménagés (viabilisés), terrains bâtis et carrières. Attention, lorsqu’un ensemble immobilier est acheté pour une somme globale, il est nécessaire de ventiler le coût d’achat entre le terrain et la construction. En effet, cela a un impact en termes de charges puisque le terrain n’est pas une immobilisation amortissable ; contrairement à la construction.

B. Les agencements et aménagements de travaux (comptes 212)

Ces comptes comprennent l’ensemble des travaux destinés à mettre le terrain en état d’utilisation. Cela concerne notamment les clôtures, le drainage, les frais de défrichement.

C. Les constructions (comptes 213)

Sont concernés par cette rubrique les bâtiments, installations et aménagements. Le compte 213 doit être utilisé lorsque l’entreprise est propriétaire du terrain (à défaut, elle doit utiliser un compte 214). Lorsque, à l’intérieur d’une construction, certains éléments ont des utilisations différentes , ils doivent être comptabilisés dans des sous-comptes différents :

  • la structure du bâtiment doit être enregistrée dans le compte 2131 (fondations, murs, planchers, toitures),
  • les autres aménagements et installations sont enregistrés dans des comptes 2135 (installation du chauffage, lignes téléphoniques, réfection de l’électricité

D. Les constructions sur sol d’autrui (comptes 214)

Comme son nom l’indique, cette rubrique doit être utilisée pour les constructions érigées sur des sols dont l’entreprise n’est pas propriétaire.

E. Les matériels et outillages industriels (comptes 215)

Doivent être enregistrés dans ces comptes l’ensemble des matériels et outillages se rattachant directement à l’activité (peu importe que l’activité soit industrielle, commerciale, artisanale ou agricole). Deux grands sous-comptes sont distingués :

  • les matériels industriels (2154) : ce sont l’ensemble des équipements et machines utilisés pour l’extraction, la transformation, le façonnage et le conditionnement des matières et fournitures ou pour la réalisation de prestations de services,
  • les outillages industriels (2155) : ce sont des instruments, outils, matrices qui viennent se greffer à un matériel existant afin de le spécialiser dans une tâche déterminée

F. Les autres immobilisations corporelles (comptes 218)

Les principaux postes comptables des autres immobilisations corporelles sont :

  • les installations générales, agencements et installations divers (compte 2181)

Ce compte est utilisé lorsque l’entreprise n’est pas propriétaire de ces éléments, c’est-à-dire lorsqu’ils sont incorporés dans des immobilisations dont elle n’est pas propriétaire (c’est notamment le cas des biens qu’elle loue ou qu’elle prend en crédit bail).

  • les matériels de transport (compte 2182)

Il s’agit de véhicules dont l’entreprise est propriétaire. Peu importe qu’il s’agisse de véhicules utilitaires ou de véhicules particuliers, qu’ils soient destinés au transport de marchandises ou au transport de voyageurs.

  • les matériels de bureau et informatiques (compte 2183)

Ce sont l’ensemble des matériels dont la finalité est de faciliter les travaux administratifs (ordinateurs, photocopieurs, fax, matériels audiovisuels et sonores).

  • le mobilier (compte 2184)

Il s’agit d’y enregistrer l’ensemble des meubles à vocation de rangement permanent  (bureaux, coffre fort, armoires, tables, chaises, casiers etc.

Remarque : s’agissant des biens de faible valeur, une mesure de tolérance a été admise par l’administration fiscale. Cette dernière autorise, par simplification, les entreprises à enregistrer en charges  les matériels et mobiliers dont la valeur unitaire n’excède pas 500 euros hors taxes. Cette règle ne vaut que pour les deux catégories exposées. Si le bien relève d’une autre catégorie, il doit être immobilisé dans l’un des comptes ci-dessus, même si sa valeur est inférieure à 500 euros hors taxes.

A propos de Pierre Facon

Pierre Facon
Pierre FACON - Webmaster de Compta-Facile.   Dirigeant de F.C.I.C, média web sur l'entrepreneuriat et services aux entrepreneurs. Nous proposons également les sites suivants : Le Coin des Entrepreneurs - Le Forum des Entrepreneurs - Trouver le bon Expert-comptable - Le Portail du créateur d'entreprise.

9 commentaires

  1. Bonjour,

    Je viens tout juste de débuter dans une boite de gestion compta et j’ai des difficultés pour enregistrer des immos, merci de m’éclairer ??

    Alors, en ce moment je suis sur une dossier de transport, ce Monsieur a acheté des bus:

    – ex: 1 bus de 92181 E en 1996
    1 autre de 1998 cash de 8500 E

    Ces bus sont toujours en bonne état aujourd’hui et roule toujours.

    Comment les enregistrer à la date d’aujourd’hui ???

    et autre bus arrive à son échéance en fin 2014, acheté en 2008

    Comment faire aussi ??

    Cordialement.

    Mel M

  2. bonjour,

    Suite à l’achat d’un fonds de commerce nous avons effectué des travaux depuis 03/2014, comment saisir ces travaux.
    Facture par facture et par mois?
    Quel est le schéma d’écritures?
    Si c’est le gérant qui a effectué les travaux ça change quelque chose?
    Je vous remercie d’avance.

    • Thibaut Clermont

      Bonsoir,
      Oui, vos factures doivent être saisies une par une (c’est à dire indépendamment) à leurs dates d’émission respectives.
      Tout simplement, selon leur nature, il convient de comptabiliser l’écriture suivante :
      – débit du compte 2135 « Installations générales – agencements – aménagements des constructions » (si vous êtes propriétaire du terrain) ou 2145 « Installations générales – agencements – aménagements des constructions sur sol d’autrui »(si vous n’êtes pas propriétaire), débit du compte 44562 (si vous êtes en mesure de déduire la TVA)
      – crédit du compte 404 « Fournisseurs d’immobilisations ».
      Vous aller ensuite devoir amortir ces travaux sur leur durée d’utilisation à compter de la date de mise en service. Voici deux articles qui pourront vous aider : les amortissements en comptabilité et les écritures de dotations aux amortissements.
      Si le gérant a effectué les travaux lui-même et qu’il les facture à la société, attention, il s’agit d’une convention réglementée (il convient de vérifier dans vos statuts la procédure à suivre).
      J’espère avoir répondu à votre question. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  3. Bonjour,
    Je vous remercie pour cette réponse pertinente.
    Bien cordialement

  4. Bonjour.
    J ai créé à mon domicile dont je suis propriétaire une société SAS.
    J ai un local dessus mis à titre gratuit pour entreposer le matériel de la société. Les travaux d aménagement de ce local peuvent ils être pris en charge par la société couverture en bardage, doublages …et dans quel compte pour les écritures.
    Merci

    • Thibaut Clermont

      Bonjour,
      Une convention a-t-elle été rédigée et signée entre la SAS et vous-même ? Dans la négative, il me semble impossible de faire prendre en charge les travaux d’aménagement par votre société. Votre problème est davantage un problème de droit qu’un problème comptable. Avec un bail commercial, je pense que cela aurait été envisageable (une clause devrait figurer dans la convention de bail afin de mettre à la charge du locataire les aménagements). Dans votre cas, cela me semble risqué. Je vous invite à faire valider cela par votre expert-comptable. Bon après-midi. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  5. Rasolofompanana David

    bonjour,
    je voudrais savoir comment comptabiliser un ensemble immobilier?

    cordialement,

    • Thibaut Clermont

      Bonjour,
      L’immeuble doit être décomposé. Vous devez dissocier :
      – La structure (fondations, murs, planchers) ;
      – Les composants (éléments qui doivent être remplacée plusieurs fois au cours de la durée d’utilisation de l’immobilisation principale, par exemple la toiture, les aménagements).
      La structure doit être comptabilisée dans le compte 2131 « Bâtiment » si votre entreprise est propriétaire du sol (ou le compte 2141 dans le cas contraire). Les composants sont, en général, comptabilisés dans des subdivisions du compte 2135 « Installations générales – agencements des constructions » ou le compte 2145). Il sera nécessaire d’estimer la valeur de chaque composant et de les amortir sur leur durée d’utilisation. Des durées d’usage existent, je vous invite à vous rapprocher de votre expert-comptable pour les estimer. Bonne fin d’après-midi.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>