Vous êtes ici : Accueil » L'expert-comptable » Présentation de l'expert-comptable » Intérêts de l’expert-comptable : pourquoi faut-il en avoir un ?

Intérêts de l’expert-comptable : pourquoi faut-il en avoir un ?

Nombreux sont les chefs d’entreprises à se poser la question suivante : pourquoi faut-il avoir un expert-comptable ? Compta-Facile vous dévoile dans cet article les cinq intérêts majeurs de l’expert-comptable.

interets expert comptable pourquoi faut il en avoir un

Intérêt n° 1 de l’expert-comptable : présenter une comptabilité parfaite

Il ne faut pas se leurrer et c’est là l’intérêt majeur de l’expert-comptable : il met à jour la comptabilité d’une entreprise et s’assure qu’elle soit parfaitement tenue c’est-à-dire qu’elle soit conforme au droit comptable et qu’elle respecte l’ensemble des obligations prescrites par la loi. Cela atténue fortement les risques et notamment celui de redressement en cas de contrôle fiscal ou social.

D’ailleurs, le recours à un expert-comptable libère tout chef d’entreprise d’une partie des soucis liés à la gestion administrative et comptable ainsi que d’une partie de sa responsabilité en cas de fautes, d’anomalies ou d’erreurs. Dans ce dernier cas, l’entreprise sera couverte par l’assurance responsabilité civile professionnelle de l’expert-comptable, lorsque la faute lui est imputable.

Pour approfondir la notion d’obligations comptables :

Intérêt n° 2 de l’expert comptable : être bien conseillé

L’expert-comptable est en mesure de prodiguer des conseils à chaque étape de la vie d’une entreprise, tant au niveau de l’entreprise elle-même qu’à son dirigeant. On parle d’ailleurs de devoir de conseil. Il saura optimiser chacune des situations dans de nombreux domaines (fiscal, social et juridique notamment).

Lors de la création, par exemple, l’expert-comptable pourra accompagner son client dans le choix de la structure la plus appropriée à sa situation (en nom propre, en société ou en EIRL), la sélection de son régime fiscal (impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés), la rédaction d’un business plan et l’accomplissement des formalités liées à la création de l’entreprise (rédaction des statuts, publication d’une annonce légale, souscription du dossier à déposer au centre de formalités des entreprises, etc.).

Pour plus d’informations : l’accompagnement à la création d’entreprise de l’expert-comptable.

Lors d’une reprise, l’expert-comptable est en mesure d’effectuer un audit d’acquisition afin de déterminer si la cible est effectivement intéressante pour le repreneur et si rien ne se cache dans les comptes de l’entreprise cédées. Il pourra également accompagner le repreneur sur le plan des modalités pratiques de la reprise : faut-il racheter le fonds de commerce ? Ou vaut-il mieux racheter les parts/actions ? Quel statut juridique est-il le plus approprié au cas concret de reprise d’entreprise ?

Pour plus d’informations : l’accompagnement à la reprise d’entreprise de l’expert-comptable.

Enfin, lorsque l’entreprise est installée, l’expert-comptable répond aisément aux questions « où en suis-je ? » et « où vais-je ? ». Sans attendre les travaux comptables de clôture annuelle, il peut réaliser des situations comptables intermédiaires afin de renseigner le chef d’entreprise sur la situation financière actuelle de l’entreprise. Par ailleurs, il maîtrise différents outils de gestion et peut bâtir des tableaux de bord selon une périodicité particulière (mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle) afin de renseigner son client sur la situation financière « à venir » de l’entreprise. Cela permettra d’anticiper une hausse de l’activité compte tenu de la composition du carnet de commandes ou, à l’inverse, une dégradation et ainsi procéder au déploiement immédiat d’actions correctives.

Pour plus d’informations : les situations comptables intermédiaires, le tableau de bord.

Intérêt n° 3 de l’expert-comptable : se concentrer sur son cœur de métier

En externalisant tout ou partie de sa comptabilité, l’entrepreneur s’octroie le luxe de se focaliser sur son cœur de métier. Cette délégation va permettre de lui dégager un temps précieux pour se consacrer à ses affaires. Pour le créateur ou le repreneur d’entreprise, il s’agira de se concentrer sur ses idées et ses compétences.

Sauf à être sensibilisé à la comptabilité à et la gestion, avoir un expert-comptable permet d’assurer une rapidité de traitement et un meilleur rendement : les états comptables et fiscaux sont produits dans les délais et non à la hâte à la dernière minute.

Intérêt n° 4 de l’expert-comptable : bénéficier de son savoir et de sa polyvalence

Dans un contexte législatif en constante évolution, il est difficile de pratiquer une veille comptable, fiscale, juridique et sociale efficace. C’est également pour cela qu’il présente un intérêt : l’expert-comptable s’occupe de tout et dans tous les domaines (sous réserve, bien évidemment, que ce domaine soit inclus dans le périmètre de sa mission et mentionné dans la lettre de mission). En effet, la mission d’un expert-comptable ne se limite pas à la comptabilité mais elle s’étend dans d’autres domaines comme la gestion, l’organisation, la fiscalité, le droit des sociétés, le droit des affaires et le droit social.

En outre, de part les dispositions prévues dans le code de déontologie dont il relève, l’expert-comptable doit tenir informé son client en temps réel de tout changement intervenu dans la législatif.

Pour plus d’informations : la lettre de mission, la mission de l’expert-comptable, le rôle de l’expert-comptable.

Intérêt n° 5 de l’expert-comptable : accroître la crédibilité de l’entreprise

Lorsqu’une entreprise est dotée d’un expert-comptable, elle bénéficie de sa visibilité et de sa notoriété. Sa crédibilité s’en retrouve accrue et l’entreprise s’octroie plus facilement la confiance de ses différents partenaires et notamment de ses clients. Cela peut également permettre de « rassurer » l’administration et d’amenuire en conséquence le risque de contrôle fiscal ou social.

Parfois, il est demandé à l’entreprise de présenter des documents financiers certifiés par un expert-comptable (situation comptable ou business plan par exemple). Sa présence va donc permettre de certifier qu’il a été procédé à des contrôles permettant d’affirmer la sincérité et l’exactitude des informations reprises dans l’état.

conclusion : l’expert-comptable sécurise la gestion d’une entreprise et présente un réel intérêt pour celle-ci. L’étendue de sa mission dépend des besoins de l’entreprise.

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*