Vous êtes ici : Accueil » Écritures comptables » Les immobilisations » La comptabilisation de la production immobilisée

La comptabilisation de la production immobilisée

La production immobilisée est une opération qui présente quelques particularités en comptabilité. La difficulté majeure réside dans l’évaluation du montant à comptabiliser en immobilisation ou en immobilisation en cours (point que nous n’aborderons pas en détail ici).

Une fois que ce montant est déterminé, il convient de procéder à l’enregistrement de la production immobilisée.

comptabilisation de la production immobilisée

1. Rappels sur la production immobilisée

La production immobilisée correspond à la production réalisée par une entreprise et conservée par celle-ci en vue de son immobilisation à l’actif du bilan comptable .

En contrepartie de l’entrée d’une nouvelle immobilisation à l’actif, il convient d’enregistrer un produit d’exploitation. Ce produit neutralisera les charges engagées par l’entreprise pour réaliser l’immobilisation.

Comme nous l’avons évoqué en introduction, la difficulté majeure de cette opération réside dans la correcte évaluation de la production immobilisée. Celle-ci peut se faire par le biais de la méthode des coûts complets (reposant sur la distinction charges directes/charges indirectes).

2. Comptabilisation de la production immobilisée

La comptabilisation de la production immobilisée s’effectue de la manière suivante :

  • on débite le compte de classe 2 « immobilisations » approprié en fonction de la nature de l’immobilisation,
  • et on crédite le compte 72 « production immobilisée » en contrepartie.

Remarque : cette comptabilisation est à utiliser uniquement si la production immobilisée ne s’étale par sur deux exercices comptables. Dans le cas contraires, nous allons voir comment la traiter ci-dessous.

3. Comptabilisation de la production immobilisée en cours

Lorsque la production d’une immobilisation s’étale sur plus d’un exercice comptable, il est nécessaire de comptabiliser une immobilisation en cours à la clôture de chaque exercice comptable jusqu’à ce que l’immobilisation soit terminée.

La comptabilisation de la production immobilisée en cours s’effectue de la manière suivante :

  • on débite le compte 23 « immobilisations en cours » pour le coût réel de production de l’immobilisation en cours,
  • et on crédite le compte 72 « production immobilisée » en contrepartie.

Puis, lorsque l’immobilisation est terminée, l’écriture suivante doit être comptabilisée :

  • on crédite:
      • le compte 23 « immobilisations en cours » pour le montant de l’immobilisation en cours comptabilisée lors du dernier exercice clos (de façon à le solder pour cette opération),
      • le compte 72 « production immobilisée » pour la partie de l’immobilisation réalisée sur l’exercice clos,
  • et on débite en contrepartie le compte de classe 2 « immobilisations » approprié en fonction de la nature de l’immobilisation.

A propos de Pierre Facon

Pierre Facon
Pierre FACON - Webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*