Vous êtes ici : Accueil » Apprendre la comptabilité » Les diplômes comptables » Le DSCG – Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion

Le DSCG – Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion

Le DSCG, Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion, est un diplôme d’état de niveau master (bac +5) qui s’inscrit dans la suite du DCG, Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (bac +3) et qui permet de s’inscrire en qualité d’expert-comptable stagiaire. Le DSCG est un diplôme reconnu dans les métiers de la comptabilité et qui ouvre des perspectives de carrière intéressante dans ce domaine.

Voici une fiche d’information sur le Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion.

Le DSCG - Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion

1. Les conditions d’inscription au DSCG

Pour pouvoir s’inscrire à la formation DSCG, il faut que vous soyez titulaire :

Par contre, des conditions différentes sont prévues pour les inscriptions aux épreuves du DSCG. Ces inscriptions sont ouvertes aux personnes :

  • aux personnes ayant suivi la formation DSCG,
  • et aux titulaires d’un master (bac +5) ouvrant droit à certaines équivalences (comme le master CCA ou le MSTCF).

2. Le programme du DSCG

Le programme de formation du DSCG comporte les sept matières suivantes :

  1. Gestion juridique, fiscale et sociale (UE 1) : on y aborde le droit des sociétés, le droit pénal, le droit de la concurrence, le droit fiscal, le droit du travail et le droit commercial.
  2. Finance (UE 2) : on y aborde la finance d’entreprise, l’analyse financière, la finance de marché, les évaluations financières, les investissements, le financement et la gestion de la trésorerie.
  3. Management et contrôle de gestion (UE 3) : on y aborde la management et sa conduite, la gestion des compétences, le contrôle de gestion et la stratégie.
  4. Comptabilité et audit (UE 4) : on y aborde la consolidation, les fusions, les scissions, le commissariat aux comptes, l’intégration fiscale et la comptabilité approfondie.
  5. Management des systèmes d’information (UE 5) : on y aborde la sécurité informatique, les ERP, l’architecture informatique, la gestion des projets informatiques, la gestion de la performance informatique et l’audit du système informatique.
  6. Grand oral (UE 6) : il s’agit d’une épreuve orale portant sur un thème lié à l’économie et comportant des échanges en anglais.
  7. Relations professionnelles (UE 7) : à l’issue du stage obligatoire d’une durée de 12 semaines minimum, un rapport de stage doit être établi et présenté à l’oral.

Remarque : il s’agit des principaux thèmes abordés dans chacune de ces matières et il est possible que d’autres sujets soient également abordés.

Le DSCG peut être effectué par correspondance, en formation initiale ou en alternance.

3. Les épreuves du DSCG

Les examens du DSCG ont lieu chaque année durant le mois d’octobre. Les épreuves à passer coïncident avec le programme de formation à suivre et certaines ont un coefficient. Voici ces épreuves :

  1. Gestion juridique, fiscale et sociale (UE 1) – coefficient 1,5 ;
  2. Finance (UE 2) – coefficient 1 ;
  3. Management et contrôle de gestion (UE 3) – coefficient 1,5 ;
  4. Comptabilité et audit (UE 4) – coefficient 1,5 ;
  5. Management des systèmes d’information (UE 5) – coefficient 1 ;
  6. Grand oral (UE 6) – coefficient 1 ;
  7. Relations professionnelles (UE 7) – coefficient 1 ;

Il est également possible de s’inscrire à une épreuve facultative de langue d’un coefficient égal à 1.

Pour obtenir le DSCG, vous devez obtenir une moyenne générale d’au moins 10 sur 20, en sachant que toute note inférieure à 6 sur 20 à l’une des épreuves est éliminatoire.

Les titulaires du DECF, du DESCF ou du master CCA disposent de plusieurs équivalences pour le DSCG. Par exemple, une personne qui a le master CCA doit uniquement passer les UE 1 et 4 pour obtenir le DSCG.

4. Les débouchés accessibles grâce au DSCG

Le DSCG, combiné à un expérience professionnelle plus ou moins riche suivant les postes, vous permet d’accéder à de nombreux métiers dans les domaines de la comptabilité, de la gestion et de la finance : DAF (directeur administratif et financier), directeur des ressources humaines (DRH), chef comptable, contrôleur de gestion, directeur comptable, chef de missions en cabinet…

Ce diplôme vous permet également de vous inscrire au diplôme d’expertise-comptable DEC.

Pour plus d’informations : quel métier faire avec un DSCG ?

A propos de Pierre Facon

Pierre Facon
Pierre FACON - Webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

6 commentaires

  1. Bonjour, je suis au Mali, je souhaiterais savoir s’il est possible de suivre les cours à distance pour le DSCG. Si oui quelles sont les conditions d’inscriptions? pouvez me ressortir la différence entre cette formation et la finance comptabilité? quelle différence y’a t’il entre ces formations et l’ingénierie financière? merci de m’aider à mieux comprendre ces thèmes afin de pouvoir faire le choix de ma carrière.

  2. Bonjour. Je suis sur le point de terminer une licence « Administration Economique et Sociale » (AES) et je voudrais continuer en master dans le domaine de la comptabilité et de la gestion. J’aimerais savoir si je peux poursuivre un DSCG avec cette licence AES car ce diplôme traite tous les domaines dont que je je souhaite découvrir dans ma carrière professionnel. Merci.

  3. Je suis intéressé pour suivre cette formation du DSCG.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*