Vous êtes ici : Accueil » L'expert-comptable » Présentation de l'expert-comptable » Les atouts de l’expert-comptable

Les atouts de l’expert-comptable

L’expert-comptable, professionnel du chiffre, est l’interlocuteur le mieux placé pour analyser les interactions entre la sphère professionnelle (l’entreprise) et la sphère privée (le dirigeant et son patrimoine).

Le recours aux services d’un expert-comptable présente de nombreux atouts, qu’il nous semble important de détailler dans cet article proposé par Compta-Facile.

les atouts de l'expert-comptable

1. L’éthique professionnelle de l’expert-comptable

L’expertise comptable constitue une profession réglementée régie par un Code de Déontologie ainsi que par des normes professionnelles.

Les experts-comptables sont soumis périodiquement à des contrôles de qualité. Ils ne peuvent exercer de mission sans respecter un célèbre « triptyque » :

  • Science : l’expert-comptable est un professionnel ayant suivi une longue formation et excelle dans de nombreux domaines. Il est astreint à une obligation de formation de 40 heures annuelles ;
  • Indépendance : il doit éviter toute situation pouvant portant atteinte à son indépendance, de quelque façon que ce soit ;
  • Conscience : l’expert-comptable a une obligation de conseil vis-à-vis de ses clients.

Enfin, les professionnels de l’expertise comptable sont soumis :

Cette obligation concerne une partie des informations dont l’expert-comptable a connaissance dans sa relation avec son client, excepté celles ayant vocation à être rendues publiques.

  • A une obligation de confidentialité et à un devoir de discrétion

Il s’agit d’informations recueillies par le professionnel au cours de sa mission, hormis celles couvertes par le secret professionnel (exemple : utilisation du nom d’un client sur un de ses supports professionnels). L’expert-comptable doit obtenir l’accord express préalable de son client.

Remarque : les salariés employés par les cabinets d’expertise-comptable sont soumis à une obligation de réserve générale et à une discrétion absolue s’agissant des entreprises clients du cabinet.

Dans certains cas, le secret professionnel peut toutefois être levé.

2. Démarche de l’expert-comptable

Lorsqu’une entreprise sollicite un expert-comptable, elle va définir avec lui l’étendue de la mission qui lui est confiée. Pour se faire, une lettre de mission devra être rédigée et signée par chaque partie. Elle devra notamment évoquer les objectifs de la mission de l’expert-comptable, les honoraires et le délai de réalisation de la mission.

L’expert-comptable doit s’assurer que sa mission correspond aux besoins de son client.

Il est astreint à une obligation de documentation et doit assurer la traçabilité de ses travaux dans un dossier de travail.

Enfin, lorsqu’il achève sa mission, l’expert-comptable doit rédiger par écrit un compte-rendu de mission qu’il communique à son client. Il y fait état de la demande initiale du client, des moyens qu’il a mis en œuvre pour exercer sa mission et de ses préconisations finales.

En cas de négligences ou de fautes commises dans l’exercice de sa mission, l’expert-comptable peut voir sa responsabilité civile engagée. De plus, l’expert-comptable qui commet des infractions (violation du secret professionnel par exemple) peut être poursuivi en responsabilité pénale. Enfin, s’il ne respecte pas ses obligations professionnelles et déontologique, il s’expose à des sanctions disciplinaires.

En complément d’information, nous suggérons la consultation des articles suivants :

Conclusion : En périodes d’instabilité fiscale, l’expert-comptable devient un acteur incontournable de la vie des entreprises et des particuliers. Nous avons dévoilé l’ensemble de ses atouts à travers cet article.

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*