Vous êtes ici : Accueil » Apprendre la comptabilité » Les diplômes comptables » Les diplômes en comptabilité

Les diplômes en comptabilité

Il existe de nombreux diplômes supérieurs dans le domaine de la comptabilité. Compta-Facile a recensé les principaux d’entre eux et a rédigé des fiches complètes à leur sujet : le BTS comptabilité gestion (BTS CG), le BTS assistant de gestion PME PMI (BTS AG PME-PMI), le diplôme de comptabilité et de gestion (DCG), le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG) et le diplôme d’expertise-comptable (DEC).

les diplomes en comptabilite

Le BTS assistant de gestion PME-PMI (BTS AG PME-PMI)

Conditions d’inscription au BTS AG PME-PMI et programme

L’inscription à ce diplôme ne nécessite qu’un baccalauréat général ou technologique (ou un titre admis en dispense du bac). Lorsqu’il est décroché, il confère un titre de niveau bac +2.

Le programme de ce BTS est principalement axé sur l’entreprise et sa gestion. Il contient de nombreux enseignements relatifs à l’économie, le droit, la gestion, la comptabilité, le management et la communication. Il peut être effectué en formation initiale ou en alternance.

Pour plus d’informations :

Débouchés professionnels du BTS AG PME-PMI

Le BTS assistant de gestion PME-PMI permet essentiellement une insertion dans la vie professionnelle. Très peu de candidats poursuivent leurs études après l’avoir obtenu.

Sur le marché du travail, les personnes titulaires d’un BTS AG PME PMI peuvent prétendre au poste d’assistant comptable ou de comptable unique dans les petites et moyennes entreprises.

Pour plus d’informations : quel métier faire avec un BTS AG PME-PMI ?

Le BTS comptabilité gestion (BTS CG)

Le BTS comptabilité gestion (BTS CG) remplace le BTS comptabilité et gestion des organisations (BTS CGO).

Conditions d’inscription au BTS comptabilité gestion et programme

Les conditions d’inscription sont identiques à celles prévues pour le BTS AG PME-PMI : il suffit d’être titulaire d’un baccalauréat général ou technologique. Il confère également un diplôme de niveau bac +2. Il peut être effectué en formation initiale ou en alternance.

Le programme du BTS comptabilité gestion approfondit les notions comptables, juridiques et fiscales.

Pour plus d’informations :

Débouchés professionnels du BTS comptabilité gestion

Le BTS comptabilité gestion permet d’occuper un emploi d’aide-comptable ou de comptable. Il offre également la possibilité de poursuivre des études comptables supérieures en intégrant un DCG en 2ème année.

Pour plus d’informations : quel métier faire avec un BTS comptabilité gestion ?

Le Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG)

Conditions d’inscription au DCG et programme

Le DCG est une licence (diplôme d’État) de niveau bac +3 reconnu dans l’Union Européenne (il donne droit à l’attribution de 180 crédits européens ECTS). Pour s’y inscrire, il faut être titulaire d’un baccalauréat ou d’un diplôme de premier cycle (BTS comptabilité gestion, DUT gestion des entreprises et des administrations). Il peut être effectué en formation initiale ou en alternance.

Le DCG apporte la base des connaissances dans les domaines comptable, juridique, fiscal et social. Il comprend également des volets économiques, financiers, informatiques et managériales. Certaines de ces connaissances sont approfondies (notamment la comptabilité).

Pour plus d’informations :

Débouchés professionnels du DCG

Le titulaire du DCG devient généralement comptable en entreprise ou collaborateur en cabinet d’expertise comptable. Avec de l’expérience, il peut prétendre à un poste de chef comptable en entreprise ou de chargé de dossiers en cabinet. Un profil plus « social » peut également être envisagé (du type gestionnaire de paie).

Il pourra également choisir de poursuivre ses études dans la filière de l’expertise comptable en s’inscrivant au DSCG.

Pour plus d’informations : quel métier faire avec un DCG ?

Le Diplôme Supérieur de Comptabilité et de gestion (DSCG)

Conditions d’inscription au DSCG et programme

Le DSCG est un master (diplôme de niveau bac +5) reconnu comme tel en Europe. Il peut être effectué en formation initiale ou en alternance. Il est accessible aux personnes titulaires d’un DCG (ou d’une licence en gestion), d’un master CCA (comptabilité, contrôle, audit) ou d’un master donnant droit à des dispenses d’épreuves. C’est un diplôme assez difficile à obtenir.

Le programme du DSCG est complexe : il est large mais se veut également approfondi. Les matières qui y sont enseignées sont regroupent de nombreux thèmes :

  • Juridiques : droit des affaires, droit des sociétés, droit pénal, droit social, droit fiscal
  • Financiers : finance d’entreprise, analyse financière, finance de marché, évaluation d’entreprise, gestion de la trésorerie
  • Comptables : consolidation, fusion, scission, comptabilité approfondie, commissariat aux comptes
  • Informatiques : ERP, sécurité informatique, gestion de projet, audit du système informatique

Pour plus d’informations :

Débouchés professionnels du DSCG

Le DSCG donne accès à des postes d’encadrement : comptable confirmé, chef comptable, contrôleur de gestion voir, par la suite, contrôleur de gestion ou directeur administratif et financier (DAF).

Le DSCG permet également de poursuivre (et d’achever) des études comptables vers un DEC (diplôme d’expertise comptable).

Pour plus d’informations : quel métier faire avec un DSCG ?

Le Diplôme d’Expertise-Comptable (DEC)

Conditions d’inscription au DEC et programme

Le DEC représente le diplôme comptable de plus haut niveau. Placé au summum du cursus de l’expertise comptable, il constitue un doctorat (bac +8). Seuls les titulaires du DSCG ou du Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Commissaire aux Comptes (CAFCAC) peuvent s’y inscrire. Une dérogation est toutefois prévue pour les personnes qui ont obtenu au moins 4 UE sur 7 au DSCG.

Le DEC constitue un stage de 3 années au cours desquelles le candidat est employé en tant que salarié (il suit un ensemble de formations dans un établissement particulier appelé Institut Régional de Formation – IRF). Il a, au cours de ces 3 années, le statut d’expert-comptable stagiaire.

Le programme du DEC porte sur :

  • La déontologie de l’expert-comptable ;
  • Les normes de l’expert-comptable ;
  • Les missions de l’expert-comptable ;
  • L’audit et le commissariat aux comptes ;
  • La communication ;
  • Le management du cabinet ;
  • La préparation du mémoire et de sa notice.

Pour plus d’informations : programme et épreuves du DEC.

Débouchés professionnels du DEC

Le DEC permet de devenir expert-comptable et/ou commissaire aux comptes. Ce métier peut être exercé aussi bien à titre libéral (à son propre compte) que salarié. Il permet également de prétendre à des postes à très hautes responsabilités comme directeur administratif et financier ou directeur comptable par exemple.

Conclusion : La filière comptable est principalement articulée autour de 3 diplômes que sont le DCG, le DSCG et le DEC et qui constituent le fameux triptyque « LMD » (licence, master, doctorat).

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

2 commentaires

  1. Bonjour, je viens de finir une licence professionnelle management des organisations option comptabilité et finance après avoir obtenu un BTS CGO. Je souhaite débuter dans un cabinet d’expertise comptable et me tourner vers le métier de collaborateur en cabinet d’expertise comptable. Pensez-vous que mes diplômes me permettront d’atteindre facilement mon objectif?

    Cordialement

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*