Vous êtes ici : Accueil » Base de la comptabilité » Principes comptables » Qu’est-ce qu’une charge en comptabilité ?

Qu’est-ce qu’une charge en comptabilité ?

La comptabilité repose sur certaines notions essentielles et les charges en font partie. Compta-Facile y consacre un article complet. L’objectif ici est de donner une définition de ce concept en répondant à la question : qu’est-ce qu’une charge ?

quest-ce-quune-charge

La notion de charges en comptabilité

Par définition, en comptabilité, une charge représente un bien ou un service qui est consommé par l’entreprise au cours de son activité. Il disparaît généralement lors du premier usage c’est-à-dire qu’il n’a plus de substance physique dès lors qu’il est utilisé dans le processus d’exploitation de l’entreprise. En pratique, il s’agit des sommes versées en contrepartie :

  • De marchandises, de matières premières, de produits ou de fournitures consommables ;
  • De prestations de services (sous-traitance, honoraires, travaux, etc.) ;
  • D’impôts et de taxes non récupérables (taxe d’apprentissage, formation professionnelle, taxe sur les véhicules de sociétés, taxe sur les surfaces commerciales, impôts sur les bénéfices, etc.) ;
  • De prêts d’argent (AGIOS, intérêts sur prêts, intérêts sur escomptes, etc.) ;

Il peut également s’agir de sommes versées sans contrepartie et notamment celles supportées à titre exceptionnelle.

Par extension, la notion de charges désigne également les dépenses relatives aux biens de production (les investissements appelés dans le jargon « immobilisations ») dont la durée de vie est supérieure à un an et qui se déprécient avec le temps. Cette perte de valeur constitutive d’une charge est appelée dotation aux amortissements.

Les différentes natures comptables de charges

Les charges sont classées dans trois grands postes : les charges d’exploitation, les charges financières et les charges exceptionnelles.

Les charges d’exploitation

Les charges d’exploitation n’ont fait l’objet d’aucune définition mais il s’agit, en pratique, des dépenses nécessaires au fonctionnement opérationnel d’une entreprise (on parle de charges de gestion courante). En pratique, représentent des charges d’exploitation l’ensemble des comptes de la classe 60 à 65 du plan comptable général (PCG) ainsi que certains autres comptes :

Les charges financières

Les charges financières sont des dépenses supportées au titre d’opérations ayant pour objectif de réunir des moyens de financement nécessaires au fonctionnement de l’entreprise (réalisation d’investissements, déroulement de l’activité). Il s’agit de sommes versées en contrepartie de l’apport de capitaux internes (apports en comptes courants d’associés) ou de la réception de fonds externes (emprunts et prêts, escomptes). Ce sont tous les éléments compris dans

Les charges exceptionnelles

Les charges exceptionnelles correspondent à toutes les dépenses qui ne se rapportent pas à la gestion courante de l’entreprise. Elles peuvent concerner des opérations de gestion ou des opérations en capital. Concrètement, il s’agit des postes formant :

L’impact des charges en comptabilité

Les charges traduisent, de part leur nature, un appauvrissement de l’entreprise lorsque les comptes qu’elles représentent sont débités (sur la distinction entre les opérations : le débit en comptabilité, le crédit en comptabilité). Elles sont portées dans un document spécial appelé compte de résultat.

En fonction de leur nature, elles vont générer différents résultats :

Enfin, en vertu des principes comptables, les charges enregistrées en comptabilité doivent concernées la période à laquelle elles se rapportent c’est-à-dire l’exercice comptable. Certaines retraitements doivent être opérés à l’intérieur des charges :

  • Celles qui sont facturées au cours d’un exercice mais s’étendent sur une durée supérieure à celui-ci (les primes d’assurance payables d’avance par exemple) – on les appelle des charges constatées d’avance ;
  • Celles qui sont facturées après la clôture d’un exercice comptable mais qui se rapportent à ce dernier – on les appelle les charges à payer et les factures non parvenues.

Face aux charges, s’érigent les produits. Pour obtenir une définition complète de cette seconde notion primordiale en comptabilité : qu’est-ce qu’un produit ?

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*