Vous êtes ici : Accueil » Base de la comptabilité » Travaux comptables » La reprise des à-nouveaux en comptabilité

La reprise des à-nouveaux en comptabilité

Les écritures d’à-nouveaux doivent être enregistrées en comptabilité lors de l’ouverture d’un nouvel exercice comptable, ce qui permet de reprendre les comptes de bilan dans leur état à la clôture de l’exercice précédent.

Il s’agit d’une opération importante exposée dans notre calendrier des travaux comptables de l’entreprise.

Reprise des à-nouveaux

Définition et utilité des à-nouveaux

La reprise des à-nouveaux en comptabilité consiste à reprendre les comptes de bilan (comptes de classe 1 à 5) dans leur état à la clôture de l’exercice précédent en y incluant le résultat dans le compte 120 « bénéfice » ou 129 « perte ». Les comptes de bilan représentent le patrimoine de l’entreprise, ils ne se limitent pas à un exercice comptable et doivent être reprise à l’ouverture de chaque exercice

Les comptes de classe 6 et 7 représentent l’activité de l’entreprise sur un seul exercice, ils ne sont donc pas repris dans les écritures d’à-nouveaux. L’écart entre le total des comptes de classe 6 et 7, qui est égal au résultat, est reprise dans le compte de classe 12 approprié lors des écritures d’à-nouveaux.

Comment comptabiliser les à-nouveaux ?

Généralement, les applications de comptabilité offre la possibilité de générer automatiquement les écritures d’à-nouveaux lors des opérations de clôture de l’exercice précédent. A titre provisoire, il est parfois possible de générer des écritures d’à-nouveaux non définitives.

La saisie manuelle des à-nouveaux

Il est également possible de saisir les à-nouveaux manuellement en comptabilité.

Dans ce cas, il convient de reprendre la balance comptable générale définitive de l’exercice précédent. Si des comptes auxiliaires sont utilisés (clients, fournisseurs), il convient de les reprendre un par un à la place du compte centralisateur.

Lorsque l’ensemble des comptes de classe 1 à 5 et des montants correspondants sont repris, il doit y avoir un écart entre le total débits et le total crédits qui est égal au résultat comptable de l’exercice précédent. Lorsque la correspondance est exacte, une dernière ligne d’écriture reprend le résultat de l’exercice précédent dans le compte approprié :

  • le compte 120 « bénéfices » si un bénéfice comptable a été réalisé sur l’exercice précédent,
  • ou le compte 129 « perte » dans le cas contraire.

Conseils pour la reprise des à-nouveaux

Il convient d’opter pour la reprise automatique des à-nouveaux lorsque l’application de comptabilité le permet, ce qui diminue le risque d’erreurs ou le temps consacré à cette tâche.

Ensuite, si c’est possible, il vaut mieux reprendre le détail des mouvements plutôt que les soldes des comptes en fin d’exercice, qui vous permettra de mieux suivre vos comptes de bilan (notamment très utile pour les comptes clients et fournisseurs).

Enfin, il est préférable de mettre en place un journal dédié uniquement aux écritures de reprise des à-nouveaux en comptabilité et de le verrouiller lorsque la reprise est terminée.

Remarque : après avoir repris les à-nouveaux de l’exercice précédent, il convient de procéder à des ajustements de certains postes du bilan comptable : les extournes (contre-passations).

A propos de Pierre Facon

Pierre Facon
Pierre FACON - Webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

4 commentaires

  1. Bonjour,

    La question que je souhaite concerne les a nouveaux.
    Lorsque ces derniers sont faux comment peut on faire la régularisation.

    Exemple le compte d’a nouveau pour un fournisseurs doit etre de 300 et il n’y a que 100 comment puis je procéder à la régulariser?

    Faut il que je passe une charge équivalent à 200 au 01/01 afin que le compte soit juste????

    Merci de votre aide

    • Bonjour,

      Comment se fait-il que les à nouveaux soient faux ? Est-ce une erreur de saisie qui ne peut être modifiée ou un oubli sur l’exercice précédent ?

  2. Bonjour,

    Je voudrais commencer la compta de la société pour laquelle je travaille, et j’ai un problème pour saisir les à-nouveaux. Je dispose uniquement de la balance au 31/12/2015.
    1er problème : je ne peux pas saisir le compte 11 dans mon journal des à-nouveaux.
    2ème problème : j’ai saisi un solde au compte 421, et au moment d’enregistrer mon journal, j’ai un message d’erreur qui me dit que je dois saisir une contrepartie pour le compte 421,
    Mon journal n’est pas équilibré, dois-je saisir le solde dans le 120 ?
    J’ai essayé de saisir ma balance dans les OD de l’exercice précédent pour générer mes à-nouveaux automatiquement, mais j’ai le même problème, je ne peux pas saisir le solde du compte 11… Du coup je reste bloquée et impossible de fermer et sauvegarder mon journal qui n’est pas équilibré.
    Pouvez-vous m’aider svp ?

    Merci d’avance
    Rachel

    • Thibaut Clermont

      Bonsoir,
      Pour votre 1er problème, avez-vous essayez d’utiliser une subdivision du compte 11 (le compte 110 « Report à nouveau (solde créditeur) » ou le compte 119 « Report à nouveau (solde débiteur) ») ?
      Pour le second, le compte 421 est peut être paramétrer pour accueillir des comptes auxiliaires (vous devrez peut être en créer un pour que l’écriture puisse être validée).
      Enfin, vous devez effectivement saisir le solde dans le compte 120 « Résultat de l’exercice (bénéfice) ». Attention toutefois, le montant doit correspondre exactement à celui du bénéfice comptable de l’année précédente.
      Bonne soirée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*