Vous êtes ici : Accueil » Base de la comptabilité » Documents comptables » Le tableau des immobilisations, amortissements et dépréciations

Le tableau des immobilisations, amortissements et dépréciations

Les entreprises qui n’en sont pas dispensées doivent insérer, dans leur annexe comptable, un état des immobilisations, des amortissements et des dépréciations. Compta-Facile s’attarde sur ce document et répond aux questions : qu’est-ce que le tableau de variation des immobilisations, des amortissements et des dépréciations ? Quand faut-il l’établir ? Comment le construire ?

tableau-des-immobilisations-amortissements-depreciations

Qu’est-ce que le tableau des immobilisations, amortissements et dépréciations ?

Le tableau des immobilisations, des amortissements et des dépréciations est un tableau de passage qui permet de justifier les mouvements ayant affecté les différents postes de l’actif immobilisé (comptes de la classe 2) ainsi que les postes d’amortissements et de dépréciations (comptes des classes 28 et 29).

Il permet notamment d’effectuer un rapprochement entre les valeurs comptables à l’ouverture et à la clôture de l’exercice et de reconstituer les mouvements intervenus entre les deux (prise en compte des entrées et sorties).

Quand faut-il établir le tableau des immobilisations, amortissements et dépréciations ?

Le tableau des immobilisations, amortissements et dépréciations doit être établi lors de la clôture d’un exercice comptable, à l’occasion de l’établissement des comptes annuels. Sa présence est exigée par le Code de Commerce et le Plan Comptable Général (PCG).

Il est inséré dans l’annexe comptable et sera déposé, au même titre que le bilan et le compte de résultat, au greffe du tribunal de commerce.

A savoir : certaines entreprises sont dispensées d’annexe comptable (micro-entreprises au sens économique) tandis que d’autres bénéficient de mesures de simplification (petites entreprises).

Comment construire le tableau des immobilisations tableau des immobilisations, amortissements et dépréciations ?

Par commodité, ce tableau est généralement scindé en trois parties :

  • Le tableau des immobilisations,
  • Le tableau des amortissements,
  • Et le tableau des dépréciations.

Construire le tableau des immobilisations

Le tableau des immobilisations doit donner une information, pour chaque catégorie d’immobilisation, sur la valeur comptable présente à l’ouverture, les entrées intervenues au cours de l’exercice, les sorties de la même période (cession d’immobilisations ou mises au rebut), les variations résultant des réévaluations ainsi que les autres variations apparues (postes à postes).

Dans l’annexe de base ou l’annexe simplifiée, le tableau des immobilisations peut se présenter de la façon suivante :

tableau-des-immobilisations-annexe-de-base

Dans l’annexe abrégée, des regroupements peuvent être opérés :

tableau-des-immobilisations-annexe-abregee

Construire le tableau des amortissements

Le tableau des amortissements doit fournir des informations sur les valeurs brutes à l’ouverture d’amortissements ainsi que leurs valeurs à la clôture de l’exercice en distinguant notamment ceux qui ont été pratiqués en vertu de l’application de la législation fiscale (amortissements dérogatoires notamment).

Voici une présentation possible pour l’annexe de base :

tableau-des-amortissements-annexe-de-base

Et pour l’annexe abrégée :

tableau-des-amortissements-annexe-abregee

Construire le tableau des dépréciations

Les informations à y faire figure sont les mêmes que celles prévues pour les amortissements. Dans l’annexe de base ou l’annexe simplifié, il peut être présenté de la manière suivante :

tableau-des-depreciations-annexe-de-base

Et voici sa présentation pour l’annexe abrégée (on notera ici qu’il ne comprend pas que les postes d’immobilisations mais les postes d’actifs au sens large du terme) :

tableau-des-depreciations-annexe-abregee

Conclusion : les entreprises tenues d’établir une annexe doivent y insérer un tableau des immobilisations, des amortissements et des dépréciations.

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*