Les chiffres à connaître pour établir ses comptes de l’année 2018

Certains chiffres et seuils revêtent une importance capitale lors de la clôture de l’exercice. Il est donc important de les avoir à l’esprit lorsqu’on se lance dans l’établissement de ses comptes annuels. Voici les principaux chiffres à connaître pour construire son bilan de l’année 2018.

chiffres seuils comptes annuels 2018

Le seuil de tolérance fiscale des biens de faible valeur

La doctrine comptable autorise les entreprises à laisser en charges certains biens ayant une faible valeur et devant normalement faire l’objet d’une inscription à l’actif. Toutefois, elle ne précise pas ce qu’est un « élément d’actif non significatif ». En pratique, le seuil de tolérance fiscale de 500 euros hors taxes s’applique.

Peuvent bénéficier de cette mesure de simplification les logiciels, matériels et outillages industriels, les matériels informatiques ainsi que le mobilier de bureau. Par ailleurs, des règles spécifiques s’appliquent aux biens décomposables, c’est-à-dire aux éléments devant faire l’objet d’une approche par composants.


Testez SAGE COMPTA & FACTURATION, la solution de gestion en ligne permettant de réaliser ses devis, d'établir ses factures et de tenir sa comptabilité (essai gratuit de 30 jours).

Les coefficients d’amortissement dégressif

Il existe différents modes d’amortissement des immobilisations. Aucune méthode n’est interdite mais certaines sont plus utilisées que d’autres ; et notamment les amortissements linéaires et dégressifs.

L’amortissement dégressif se caractérise par l’application, au taux de l’amortissement linéaire, d’un coefficient . Ce dernier s’élève à :

  • 1,25 (durée d’utilisation comprise entre 3 et 4 ans),
  • 1,75 (durée d’utilisation comprise entre 5 et 6 ans),
  • 2,25 (durée d’utilisation supérieure à 6 ans).

Les matériels et outillages utilisés pour des opérations de recherche bénéficient de coefficients majorés (+1/4 de point).


Besoin d'un expert-comptable ? Obtenez rapidement un devis gratuit et
adapté à vos besoins de la part de notre partenaire ECL DIRECT

Le taux de rémunération des comptes courants d’associés

Les associés et actionnaires peuvent mettre à disposition de leur société des sommes d’argent en supplément de leur participation au capital. Il s’agit d’avances en compte courant d’associé. Ces dernières peuvent faire l’objet d’une rémunération selon un taux défini à l’avance.

Pour que ce taux soit déductible sur le plan fiscal, il ne doit pas dépasser une limite fixée à 1,47 % pour les exercices de 12 mois clos au 31 décembre 2018. Si l’entreprise effectue le calcul des intérêts par trimestre, le taux limite de déduction s’établit à :

  • 1,53% pour le 1er trimestre 2018,
  • 1,52% pour le 2ème trimestre 2018,
  • 1,47% pour le 3ème trimestre 2018,
  • Et 1,36% pour le 4ème trimestre 2018.

On rappellera également que les associés doivent avoir libéré intégralement le capital qu’ils ont souscrit.

Les taux de change des principales devises

Lorsqu’une entreprise travaille avec des partenaires étrangers (établis hors de l’union européenne), elle doit opérer certains retraitements comptables en fin d’année. Elle doit respecter les règles liées aux créances et dettes en monnaie étrangère.

Il s’agit de constater, en l’absence de couverture de taux de change, une perte de change latente (et, le cas échéant, une provision pour perte de change) ou un gain de change latent. Pour cela, les créances et les dettes doivent être converties en euros au cours du dernier jour de l’exercice comptable.

Voici les principaux taux de change rencontrés au mois de décembre 2018 (1 € équivaut à) :

Pays et deviseCours de la devise
Grande-Bretagne (GBP)0,89453
États-Unis (USD)1,145
Japon (JPY)125,85
Chine (CNY)7,8751
Australie (AUD)1,622

Le taux de l’impôt sur les sociétés

Les lois de finances pour 2017 et 2018 abaissent progressivement le taux de droit commun de l’impôt sur les sociétés. Initialement fixé à 33,1/3%, Elles prévoient de le ramener à 25% d’ici à 2022. Un calendrier précis a été adopté en ce sens.

Pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2018, l’impôt sur les sociétés se calcule avec les taux suivants :

  • 15% jusqu’à 38 120 euros (taux réduit applicable sous conditions),
  • 28% entre 38 120 euros et 500 000 euros,
  • 33,1/3% au-delà de 500 000 euros.

Les seuils de simplifications en matière de présentation des comptes annuels

Enfin, lorsque l’entreprise construit ses états de synthèse (bilan, compte de résultat et annexe), elle doit avoir connaissance des mesures de simplification qui s’offrent à elle. Elle ne doit, en effet, pas obligatoirement rédiger une annexe comptable et peut parfois présenter des comptes annuels sous une forme simplifiée.

Voici un récapitulatif des seuils de présentation des comptes annuels :

Taille de l’entrepriseAnnexeBilan et compte de résultat
Micro-entreprise (1)DispenseSimplifiés (présentation abrégée du PCG)
Petite entreprise (2)Annexe abrégée (régime du réel simplifié) ou simplifiée (régime du réel normal)
Simplifiés (présentation abrégée du PCG)

(1) Entreprise ne dépassant pas 2 des 3 seuils : 350 000 € de total bilan, 700 000 € de chiffre d’affaires, 10 salariés

(2) Entreprise ne dépassant pas 2 des 3 seuils : 4 000 000 € de total bilan, 8 000 000 € de chiffre d’affaires, 50 salariés

Les personnes physiques (entrepreneurs individuels) bénéficient systématiquement d’une dispense d’annexe s’ils relèvent du régime simplifié d’imposition ou du régime de la déclaration contrôlée. Si le régime du réel normal s’applique et qu’ils dépassent les seuils de la micro-entreprise, ils peuvent tout de même présenter une annexe simplifiée.

Partager
logiciel compta facturation

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.