La comptabilisation des escomptes de règlement (comptes 665 et 765)

Publié le 2 min
Ecrit par Thibaut Clermont

Les entreprises peuvent accorder ou obtenir des escomptes en cas de paiement avant le délai normal de règlement tel qu’il est prévu dans les conditions générales de ventes. Compta-Facile s’attarde sur le traitement comptable des escomptes accordés et obtenus.

Comptabilisation escompte de règlement1. Comptabilisation des escomptes de règlement accordés (665)

Du coté du vendeur, lorsque l’escompte est accordé, il constitue une charge financière. Voici comment comptabiliser un escompte accordé :

  • On débite :
      • le compte 665 « Escomptes accordés » ;
      • le compte 44571 « TVA collectée » ;
  • Et on crédite le compte 411 « Clients ».

Précision : ce traitement comptable s’applique uniquement lorsque la réduction de prix constitue un véritable escompte, justifié par un règlement anticipé intervenant avant la date de paiement prévue par les conditions générales de vente. En effet, certaines entreprises (notamment dans le secteur de la grande distribution) majorent le prix de vente de biens ou services afin de tenir compte d’un délai de paiement excédant celui figurant dans leur CGV. Dans ce dernier cas, la réduction de prix ne constitue pas un escompte de règlement mais une réduction de chiffre d’affaires

2. Comptabilisation des escomptes de règlement obtenus (765)

A l’inverse, dans la comptabilité de l’acheteur, l’escompte obtenu contribue à former un produit financier. Pour comptabiliser un escompte de règlement obtenu :

  • On débite le compte 401 « Fournisseurs » ;
  • Et on crédite :
      • le compte 765 « Escomptes obtenus » ;
      • le compte 44566 « TVA sur autres biens et services ».

Lorsque l’escompte est obtenu au titre d’une acquisition d’immobilisation, il doit venir en diminution du coût d’achat du bien. Il ne figurera donc pas en produit financier.

Conclusion : Lorsqu’ils sont accordés, les escomptes de règlement sont comptabilisés au débit du compte 665. A l’inverse, lorsqu’une entreprise en bénéficie (escompte obtenu), il convient de créditer le compte 765.

Donnez-lui une note !

Merci pour votre vote.

Ecrit par
Thibaut Clermont

Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et fondateur de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité.

A lire aussi...

gestion comptable auto-entreprise
La gestion comptable de l’auto-entreprise 

En tant qu'auto-entrepreneur, la gestion comptable est un aspect crucial pour assurer le bon fonctionnement de votre activité. De la rédaction des factures à la tenue des livres comptables, chaque étape nécessite une attention particulière pour rester en conformité avec la législation en vigueur. Dans cet article, nous explorerons les différentes facettes de la gestion comptable de l’auto-entreprise. 

apport en capital ou compte courant d’associé
Besoin de financement d’une entreprise : apport en capital ou en compte courant d’associé ?  

La liquidité est primordiale au lancement, puis au développement de l’entreprise. Que ce soit pour affirmer une stabilité financière, ou palier des passages à vide, le besoin de financement est omniprésent. Alors quelle méthode appliquer ?

changer expert comptable
Comment changer d'expert-comptable ?

Lorsqu'une entreprise souhaite changer d'expert-comptable, elle doit respecter un certain nombre de règles. Comment gérer au mieux la transition liée à un changement d'expert-comptable ?

les fonds prorpres de l'entreprise
Les fonds propres de l'entreprise

Les fonds propres d'une entreprise comprennent les capitaux propres et les autres fonds propres. Ils correspondent aux sommes versées par les associés ou actionnaires, augmentées par les profits générés annuellement par l’entreprise qui ne sont pas distribués en dividendes.

Abonnez-vous à la newsletter !

abandons-creances-1024x767

2 commentaires

  • CHARVIER

    Bonjour j'ai actuellement sous les yeux deux livres de cours qui viennent en contradiction avec ce que vous dites :

    Du coté du vendeur, lorsque l’escompte est accordé, il constitue une charge financière. Voici comment comptabiliser un escompte accordé :

    On débite :
    le compte 665 « Escomptes accordés » ;
    le compte 44571 « TVA collectée » ;
    Et on crédite le compte 411 « Clients ».

    Hors dans mes cours pour l'enregistrement d'une facture on procède ainsi :

    On débite :
    512 banque
    665 escompte accordé

    on crédite :

    707 ventes de marchandises
    44571 TVA collectée

    Pouvez-vous m'éclairer ? Merci

    Thibaut Clermont

    Bonjour,
    Dans votre exemple, la facture est comptabilisée directement dans le journal de banque. Cette faculté n'est offerte qu'aux professionnels libéraux titulaires de BNC (autorisés à tenir une comptabilité de trésorerie) ou à certains commerçants et artisans pouvant bénéficier de la comptabilité super-simplifiée (tenue d'une comptabilité de trésorerie pendant l'année et comptabilisation obligatoire des créances et des dettes à la clôture de l'exercice). Vous trouvez-vous bien dans l'une de ces situations ?
    Autrement, elle n'est pas en contradiction avec les écritures que j'ai présentées dans l'article. Vous avez simplement évité de faire transiter les sommes par le compte 411 "Clients" et n'utilisez qu'un seul journal de banque (au lieu d'un journal de vente et d'un journal de banque).
    Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  • Vanessa

    Bonjour j'aimerais placer mon numero de compte 765 dans le compte du resultat
    C'est un produit financier ? Mais dans quel rubrique je dois le mettre svp

    Avatar photo

    Marie-Laure Bouchet

    Bonjour Vanessa,
    Le compte 765 Escompte obtenu est comptabilisé sur la ligne « Autres intérêts et produits assimilés » dans les produits financiers.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *