choix comptabilité

Faire les bons choix

Tous nos articles : Faire les bons choix

La création d’une entreprise est une succession de choix. Et c’est bien connu, faire un choix est souvent complexe puisque « choisir, c’est renoncer ». Et si vous renonciez à la mauvaise option, comment être sûr de votre choix ? Il faut pour cela analyser méticuleusement chaque option. Transposez-la à votre cas, projetez-la dans le futur pour vous assurer qu’elle est compatible avec le développement que vous souhaitez pour votre société.

Top articles

apport en capital ou compte courant d’associé
Besoin de financement d’une entreprise : apport en capital ou en compte courant d’associé ?  

La liquidité est primordiale au lancement, puis au développement de l’entreprise. Que ce soit pour affirmer une stabilité financière, ou palier des passages à vide, le besoin de financement est omniprésent. Alors quelle méthode appliquer ?

comment affecter le resultat en sasu
SARL / SAS : comparaison du statut fiscal et social du dirigeant

Pour choisir la forme de sa future société, différents critères sont à prendre en compte, parmi lesquels figure notamment la question du statut fiscal et social du dirigeant de société, dont les caractéristiques […]

approbation comptes annuels sarl
SARL et SAS : quels points communs ? Quelles différences ?

Vous envisagez de monter votre société et vous vous interrogez sur les points communs et les différences qui existent entre une société à responsabilité limitée (SARL) et une société par actions simplifiée (SAS) ? […]

zfu te zones franches
Zone franche urbaine, les avantages fiscaux associés à l’implantation

Vous voulez créer votre entreprise et vous hésitez sur le choix de son lieu d’implantation ? Avant de vous décider, renseignez-vous sur les avantages fiscaux dont bénéficient certaines entreprises en fonction de leur […]

Le statut du conjoint dans l’entreprise : quelles sont vos options ?

Créer une entreprise, c’est aussi parfois impliquer ses proches : il est en effet courant que le conjoint du chef d’entreprise travaille à ses côtés, afin de l’aider dans son activité. Ce type de configuration pose la question du statut du conjoint : quelles sont les différentes options à ce sujet et leurs caractéristiques respectives ? Éléments de réponse.

plan RSE entreprise
Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) : de quoi s’agit-il ?

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) se développe : de quoi s’agit-il ? Quels sont les enjeux et les bénéfices d’une démarche RSE ? Comment procéder pour mettre en place une telle démarche ? Éléments de réponse… […]

définition objet social société
Le bail mixte : de quoi s’agit-il ?

Bail d’habitation, bail professionnel, bail commercial et… bail mixte. Ce dernier est-il l’assemblage des trois premiers ? Que recouvre-t-il ? Quels sont ses principales caractéristiques ? Éléments de réponse… Bail mixte, la définition Un bail mixte […]

Ayant conscience de l’incertitude dans laquelle se trouvent de nombreux créateurs, Compta Facile dédie une sous-rubrique aux bons choix lors de la création d’une entreprise. Bien entendu, nous vous invitons à valider ensuite votre décision avec un professionnel de la création d’entreprise, juriste spécialisé ou expert-comptable.
Faire les bons choix commence par une pleine connaissance des différentes étapes-clés de la création.
Commencez par faire le point sur votre situation personnelle. Êtes-vous salarié ? au chômage ? déjà dirigeant d’entreprise ? Si vous êtes salarié, souhaitez-vous poursuivre votre activité salariale ou non ? Envisagez-vous de demander un congé pour création ? Tenez compte ensuite de votre statut marital et des potentiels risques encourus par votre conjoint(e) et par vous-même en cas de séparation.
Allez-vous monter ce projet seul ou à plusieurs ? Si vous êtes plusieurs, la situation de chacun doit être analysée afin que la forme de votre société convienne à tous les futurs associés.
Quelle forme pour votre société : SA, SAS, SASU, EI, EIRL, SARL, EURL, SCS, SCI, SCP, SCM ? En voilà un vaste sujet ! Pourtant un peu à la manière d’une partie de « qui suis-je ? », en répondant à de simples questions, vous vous pouvez éliminer assez simplement les formes juridiques incompatibles avec vos ambitions professionnelles et vos besoins.
Sachez aussi qu’en choisissant telle ou telle forme de société, cela détermine l’imposition à laquelle sera soumise votre future entreprise. D’ailleurs, vous pouvez choisir la forme juridique en fonction de l’imposition que vous désirez pour votre activité. Les sociétés de personnes seront soumises à l’impôt sur les revenus des particuliers (IR). Les sociétés de capitaux seront soumises à l’impôt sur les sociétés (IS). Cependant, dans certaines sociétés vous pouvez opter pour l’autre imposition. Par exemple, vous pouvez opter à l’IR dans une SAS, vous pouvez opter à l’IS dans une SCI…
Lorsque vous avez choisi sous quelle forme créer votre société, vient le moment de rédiger ses statuts. Dans une SARL, le contenu de vos statuts est imposé. A l’inverse, dans une SAS, la rédaction des statuts est très libre ce qui nécessite d’être précis pour éviter toute mauvaise interprétation.

Abonnez-vous à la newsletter !

abandons-creances-1024x767