Faire les bons choix

La création d’une entreprise est une succession de choix. Et c’est bien connu, faire un choix est souvent complexe puisque « choisir, c’est renoncer ». Et si vous renonciez à la mauvaise option, comment être sûr de votre choix ? Il faut pour cela analyser méticuleusement chaque option. Transposez-la à votre cas, projetez-la dans le futur pour vous assurer qu’elle est compatible avec le développement que vous souhaitez pour votre société. Et puis, risquez-vous à choisir !
Faire les bons choix
Ayant conscience de l’incertitude dans laquelle se trouve de nombreux créateurs, Compta Facile dédie une sous-rubrique aux bons choix lors de la création d’une entreprise. Bien entendu, nous vous invitons à valider ensuite votre décision avec un professionnel de la création d’entreprise, juriste spécialisé ou expert-comptable.


Faire les bons choix commence par une pleine connaissance des différentes étapes-clés de la création.
Commencez par faire le point sur votre situation personnelle. Êtes-vous salarié ? au chômage ? déjà dirigeant d’entreprise ? Si vous êtes salarié, souhaitez-vous poursuivre votre activité salariale ou non ? Envisagez-vous de demander un congé pour création ? Tenez compte ensuite de votre statut marital et des potentiels risques encourus par votre conjoint(e) et par vous-même en cas de séparation.


Allez-vous monter ce projet seul ou à plusieurs ? Si vous êtes plusieurs, la situation de chacun doit être analysée afin que la forme de votre société convienne à tous les futurs associés.


Quelle forme pour votre société : SA, SAS, SASU, EI, EIRL, SARL, EURL, SCS, SCI, SCP, SCM ? En voilà un vaste sujet ! Pourtant un peu à la manière d’une partie de « qui suis-je ? », en répondant à de simples questions, vous vous pouvez éliminer assez simplement les formes juridiques incompatibles avec vos ambitions professionnelles et vos besoins.


Sachez aussi qu’en choisissant telle ou telle forme de société, cela détermine l’imposition à laquelle sera soumise votre future entreprise. D’ailleurs, vous pouvez choisir la forme juridique en fonction de l’imposition que vous désirez pour votre activité. Les sociétés de personnes seront soumises à l’impôt sur les revenus des particuliers (IR). Les sociétés de capitaux seront soumises à l’impôt sur les sociétés (IS). Cependant, dans certaines sociétés vous pouvez opter pour l’autre imposition. Par exemple, vous pouvez opter à l’IR dans une SAS, vous pouvez opter à l’IS dans une SCI…


Lorsque vous avez choisi sous quelle forme créer votre société, vient le moment de rédiger ses statuts. Dans une SARL, le contenu de vos statuts est imposé. A l’inverse, dans une SAS, la rédaction des statuts est très libre ce qui nécessite d’être précis pour éviter toute mauvaise interprétation.

Rédiger les statuts d’une société : 3 choses à savoir

La rédaction des statuts

Créer une société, c’est organiser sa gestion en rédigeant ses statuts. Acte créateur, s’il en est, dont le contenu revêt une importance primordiale : définition des règles de fonctionnement, de gouvernance, des rapports entre les associés… Mais que faut-il savoir avant de se lancer ? Focus sur 3 informations utiles. Rédiger les statuts : contexte et enjeux Rédiger des statuts, c’est définir le ...

Accéder à l‘intégralité de l‘article »

Création : entreprise ou société ? 4 paramètres essentiels pour faire le meilleur choix

Société ou entreprise individuelle ?

Décider de lancer sa propre activité, c’est commencer par se poser beaucoup de questions, notamment celle de la forme d’exercice de l’activité : faut-il choisir de créer une entreprise individuelle ou une société ? Quelles sont les caractéristiques de chacune ? Voici quelques éléments de réponse… Entreprise ou société ? Faut-il dissocier patrimoines privé et professionnel  Ne faire qu’un avec l’entreprise individuelle… Choisir l’entreprise ...

Accéder à l‘intégralité de l‘article »

Combien de dividendes puis-je verser ?

Le versement des dividendes

Bien souvent les entrepreneurs assimilent les dividendes à de la rémunération et c’est bien naturel. Pourtant, cette notion est bien plus complexe que ça ! Pur produit du jargon comptable, les dividendes ont des impacts financiers, fiscaux, sociaux et auront des conséquences à long terme sur l’enrichissement de la société. Compta-Facile vous présente les caractéristiques des dividendes et analyse leur versement ...

Accéder à l‘intégralité de l‘article »

L’impôt sur les sociétés, ce qu’il faut savoir pour entreprendre

L'impôt sur les sociétés (IS)

L’impôt sur les sociétés (IS) est un impôt professionnel dont le redevable est la société elle-même. Il se calcule à l’aide du résultat fiscal bénéficiaire en appliquant le taux d’IS concerné. Maîtriser les éléments de votre imposition vous permettra de la comprendre et de l’anticiper en cours d’exercice. Compta Facile décrypte cette notion essentiel, l’impôt sur les sociétés, pour tout ...

Accéder à l‘intégralité de l‘article »

Changement de statut de micro (auto) entrepreneur : quelles conséquences ?

consequence-comptable-changement-de-statut-auto-entrepreneur

Un auto-entrepreneur peut être amené à changer de statut, de manière volontaire (transformation de l’auto-entreprise en une entreprise d’une autre forme, option pour un régime réel d’imposition) ou involontaire (dépassement des seuils permettant de bénéficier du régime de l’auto-entreprise). Ce changement de statut a des conséquences importantes sur les plans comptables et fiscaux. Compta-Facile vous présente une fiche spécialement consacrée ...

Accéder à l‘intégralité de l‘article »