Vous êtes ici : Accueil » Analyse financière » Analyse du compte de résultat » Excédent Brut d’Exploitation (EBE) : définition, calcul et intérêt

Excédent Brut d’Exploitation (EBE) : définition, calcul et intérêt

L’excédent brut d’exploitation (EBE) est un indicateur financier fondamental permettant de déterminer la ressource qu’une entreprise tire régulièrement de son cycle d’exploitation. Compta-Facile vous propose une fiche complète sur l’EBE : qu’est-ce qu’un EBE ? Comment calculer un EBE ? Que signifie un EBE positif (ou négatif) ? Quel est l’intérêt de calculer un EBE ? Quand calculer un EBE ? Quels sont les ratios financiers issus de l’EBE ?

ebe excedent brut exploitation calcul definition

1. Définition et calcul de l’excédent brut d’exploitation (EBE)

A. Qu’est-ce qu’un EBE ?

L’excédent brut d’exploitationEBE – est un indicateur financier figurant dans le tableau des soldes intermédiaires de gestion (SIG). Il représente le « cash-flow » tiré de l’exploitation d’une entreprise, avant de prendre en compte les impacts de son mode de financement. L’EBE est une ressource permettant à l’entreprise :

  • De maintenir son outil de production et de le développer ;
  • De rémunérer les capitaux engagés (capitaux propres et capitaux empruntés).

Remarque : lorsque l’EBE est négatif, on parle d’insuffisance brute d’exploitation.

B. Comment calculer un EBE ?

Il existe différentes méthodes permettant de calculer un EBE selon la base du calcul : le chiffre d’affaires, la valeur ajoutée ou le résultat net comptable. Il est généralement calculé à partir du compte de résultat.

Calcul de l’EBE à partir du Chiffre d’Affaires

Excédent brut d’exploitation (EBE) = Chiffre d’affaires (compte 70) – Achats consommés (compte 60) – Consommation en provenance de tiers (comptes 61 et 62) + Subventions d’exploitation (compte 74) – Charges de personnel (compte 64) – Impôts et taxes (compte 63)

Calcul de l’EBE à partir de la Valeur Ajoutée

Excédent brut d’exploitation (EBE) = Valeur ajoutée  + Subventions d’exploitation (compte 74) – Impôts, taxes et versements assimilés (compte 63) – Charges de personnel (compte 64)

Avec :

  • Valeur ajoutée = Marge commerciale + Production de l’exercice – Achats d’approvisionnements (comptes 601 à 606) ± Variation des stocks d’approvisionnement (comptes 6031 et 6032) – Frais accessoires d’achat d’approvisionnement (compte 608) + Rabais, remises et ristournes obtenus sur achats d’approvisionnements (comptes 609) – Consommations en provenance des tiers (comptes 61 et 62) + Rabais, remises et ristournes obtenus sur services extérieurs (comptes 619 et 629)

Calcul de l’EBE à partir du résultat net

Excédent brut d’exploitation (EBE) = Résultat net + Charges financières (compte 66) – Produits financiers (compte 76) + Charges exceptionnelles (compte 67) – Produits exceptionnels (compte 77) + dotations aux amortissements et aux provisions (compte 68) – Reprises sur amortissements et provisions (compte 78) – Autres produits de gestion courante (75) + Autres charges de gestion courante (65)

2. Les intérêts de calculer un excédent brut d’exploitation (EBE)

A. Pourquoi calculer un EBE ?

L’excédent brut d’exploitation (EBE) exprime la capacité d’une entreprise à générer des ressources de trésorerie du seul fait de son exploitation, c’est-à-dire sans tenir compte de sa politique de financement, ni de sa politique d’amortissement, ni des événements exceptionnels. L’EBE permet de porter un jugement sur l’activité d’une entreprise en analysant la performance de ses activités opérationnelles.

Quand calculer un EBE ?

Le calcul de l’EBE doit être effectué dans les situations suivantes :

  • Lors d’une création d’entreprise : l’EBE est une donnée étudiée par le lecteur de compte et notamment par le banquier lorsqu’une demande de financement est effectuée. Il figure dans le prévisionnel financier du porteur de projet ;
  • Lors d’une reprise d’entreprise : l’EBE est un indicateur ayant un impact direct sur la valorisation de l’entreprise cible. C’est un élément devant être étudié avec précision dans le cadre d’une reprise d’entreprise ;
  • Lors du bilan annuel d’une entreprise : le calcul de l’EBE permet de répondre à la question suivante : où va l’entreprise ? Des comparaisons doivent être effectuées sur plusieurs années afin d’analyser et de justifier la tendance de son évolution. Elle peut mettre en évidence certaines déviances (octroi de remises commerciales excessives ou récurrentes par les commerciaux par exemple).

B. Quels sont les ratios financiers calculés à partir de l’EBE ?

Voici les principaux ratios financiers calculés à partir de l’EBE d’une entreprise :

Taux de profitabilité = EBE / Chiffre d’affaires HT

Taux de rentabilité brute = EBE / Capitaux investis

Free cash flow = EBE – impôt sur le résultat d’exploitation +/- variation du besoin en fonds de roulement – investissements + désinvestissements

Conclusion : L’excédent brut d’exploitation – ou EBE – est un indicateur permettant de connaître la rentabilité réelle d’une entreprise, c’est-à-dire la rentabilité générée uniquement par son activité opérationnelle, indépendamment de ses politiques d’investissements et de financements.

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*