Vous êtes ici : Accueil » Les écritures comptables » Les charges » La comptabilisation des pourboires

La comptabilisation des pourboires

Un pourboire est une somme d’argent versée ou reçue afin de remercier un service rendu, en plus du prix exigé pour ce dernier. Les pourboires que verse une entreprise ou, à l’inverse, ceux qu’elle reçoit, font l’objet d’un traitement comptable particulier. Compta-Facile a choisi de les présenter ici en répondant à la question : comment comptabiliser un pourboire ?

comptabilisation pourboires verses recus

La comptabilisation d’un pourboire reçu

Il est généralement d’usage pour les clients de laisser des pourboires dans le domaine de la restauration ou de l’hôtellerie, et notamment lorsqu’ils sont satisfait du service rendu (par un serveur, un bagagiste, un voiturier, etc.). Les pourboires ainsi reçus par l’entreprise peuvent aller du simple arrondi de la note à l’euro supérieur le plus proche au versement de plusieurs euros ou dizaine d’euros supplémentaires.

Quoiqu’il en soit, et même si le pourboire est adressé directement à la personne qui a rendu le service, il doit être enregistré dans la comptabilité de l’entreprise. Deux traitements comptables s’appliquent, ceux-ci dépendent de la personne qui encaisse le pourboire.

L’employeur encaisse et réparti les pourboires

L’employeur doit, tout d’abord, rassembler l’ensemble des pourboires reçus :

  • On débite le compte de trésorerie concerné (le compte 53 « Caisse » par exemple),
  • Et on crédite :
    • Le compte 4261 « Service au pourcentage à répartir »,
    • Et le compte 4457 « TVA collectée ».

Fiscalement, les pourboires obligatoires c’est-à-dire toutes les majorations de prix réclamées par une entreprises (hôtel, café, restaurant, bars, brasserie, etc.) doivent être soumis à la TVA. Il convient donc de l’extraire du montant brut perçu.

Puis ils doivent être répartis au personnel :

  • On débite le compte 4261 « Service au pourcentage à répartir »,
  • Et on crédite le compte 421 « Rémunérations dues au personnel ».

Enfin, les pourboires doivent être incorporés au chiffre d’affaires (ce produit étant neutralisé par la constatation d’une charge d’un montant équivalent) :

  • On débite le compte 643 « Service au pourcentage réparti »,
  • Et on crédite le compte 7068 « Service au pourcentage revenant au personnel ».

Les salariés encaissent eux-mêmes leurs pourboires

Dans cette configuration, l’employeur doit avoir connaissance des pourboires versés à ses salariés. Il doit les évaluer. L’écriture suivante doit être comptabilisée :

  • On débite le compte 643 « Service au pourcentage réparti »,
  • Et on crédite :
    • Le compte 7068 « Service au pourcentage revenant au personnel »,
    • Et le compte 4457 « TVA collectée ».

La comptabilisation d’un pourboire versé

A l’inverse, lorsqu’une entreprise verse un pourboire afin de remercier la qualité d’un service rendu ou l’amabilité de son exécutant, les sommes en question représentent des charges à enregistrer dans une subdivision du compte 62 « Autres services extérieurs » :

  • On débite le compte 6238 « Divers (pourboires, dons courants…) »,
  • Et on crédite directement le compte de trésorerie concerné (53 « Caisse » par exemple) ou le compte fournisseur visé (401 « Fournisseurs ») qui sera à solder.

Conclusion : les pourboires donnés doivent être enregistrés dans le compte 6238 tandis que les pourboires reçus doivent transiter par des comptes de tiers étant donné qu’ils sont généralement acquis aux salariés. Ces derniers doivent, dans certains cas, être soumis à la TVA.

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.