Vous êtes ici : Accueil » Écritures comptables » Les charges » La comptabilisation des managements fees

La comptabilisation des managements fees

Les sociétés mères facturent parfois des prestations de management (management fees) à leurs filiales. Il peut s’agir de travaux et prestations comptables et administratives constituant des charges externes. Compta-Facile étudie dans cet article la comptabilisation des management fees.

comptabilisation management fees

 1. Les management fees (prestations administratives et comptables)

Les managements fees, ou littéralement, les frais de gestion, sont des sommes facturées par une société mère à ses filiales en contrepartie de services rendus : implication dans la gestion du groupe, définition et déploiement de la stratégie globale. Elles tiennent compte notamment des travaux et prestations d’ordre comptable et administratif effectués par la société mère comme la tenue de la comptabilité, l’archivage des pièces justificatives. Il peut également s’agir de refacturer des frais communs. Ces refacturations doivent obligatoirement être prévues dans un écrit signé des parties.

Fiscalement, ces pratiques sont fortement encadrées et doivent respecter de nombreuses règles. Elles doivent être engagées dans l’intérêt de la société, correspondre à des prestations effectivement réalisées et être justifiées dans leur montant (non excessives). L’utilisation d’un pourcentage fixe du chiffre d’affaires comme clef de répartition de management fees est souvent rejetée (lorsque la société mère n’est pas en mesure de prouver les services qu’elle a rendu à ses filiales par exemple).  De plus, les rémunérations ne doivent pas aboutir à un transfert de bénéfices entre la société mère et ses filiales.

2. La comptabilisation des management fees

Les managements fees constituent des services extérieurs. Elles doivent, à ce titre, figurer dans un compte de services extérieurs (compte 62). Voici comment comptabiliser une facture de prestation de management :

  • On débite :
      • une subdivision du compte 628 « Divers » ;
      • Le compte 44566 « TVA sur autres biens et services » ;
  • Et on crédite le compte 401 « Fournisseurs ».

En pratique, il sera possible de créer une racine de compte fournisseur différente, afin de faciliter le recensement des informations nécessaires à l’établissement de l’annexe comptable, notamment en ce qui concerne les transactions avec les parties liées.

A la clôture de l’exercice, lors de l’établissement des travaux d’inventaire et, s’il existe des prestations en attente de facturation, il sera nécessaire de procéder à la comptabilisation d’une facture non parvenue (FNP) de management fees :

  • On débite :
    • une subdivision du compte 628 « Divers » ;
    • Le compte 44586 « TVA Taxes sur le chiffre d’affaires sur factures non parvenues » ;
  • Et on crédite le compte 4081 « Fournisseurs – factures non parvenues ».

Exemple : une société mère facture à une de ses filiales des management fees. Elles clôturent toutes les deux leurs exercices comptables respectifs au 31 décembre de chaque année. Par mesure de simplification, la convention de management fees prévoit la facturation de 12 acomptes mensuels (basée sur le montant de management fees versé en N-2) et une régularisation au mois d’avril N+1. Les acomptes sont de 10 000 euros hors taxes. La régularisation est de 5 000 euros. Chaque mois, la filiale va comptabiliser la facture d’achat de prestations de management : débit d’une subdivision du compte 628 pour 10 000 euros, débit du compte 445661 pour 2 000 euros par le crédit du compte 401 pour 12 000 euros. A la clôture de son exercice comptable, elle va comptabiliser une facture non parvenue : débit d’une subdivision du compte 628 pour 5 000 euros, débit du compte 44586 pour 1 000 euros par le crédit du compte 4081 pour 6 000 euros.

Conclusion : Les prestations de management (management fees) refacturées par une société mère à l’une de ses filiales doivent être enregistrées, dans la comptabilité de ces dernières, dans une subdivision du compte 628. Elles doivent être justifiées dans leur montant, avoir été effectivement réalisées et avoir été engagées dans l’intérêt de la filiale pour être en conformité avec la fiscalité.

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*