Faire vérifier sa comptabilité par un expert-comptable

Un expert-comptable peut vérifier la comptabilité d’une entreprise, quel que soit son statut juridique. La mission qu’il va exercer dépend des besoins de l’entreprise ainsi que de ses souhaits. Compta-Facile fait un point sur la mission de vérification des comptes par l’expert-comptable et répond aux questions :

faire vérifier sa comptabilité par un expert-comptable

Est-il obligatoire de faire vérifier sa comptabilité par un expert-comptable ?

Avoir un expert-comptable n’est pas une obligation. Toute entreprise a le choix d’internaliser sa comptabilité (c’est-à-dire de la tenir elle-même) ou de la confier à un professionnel (et ainsi de l’externaliser). Dans ce dernier cas, elle devra obligatoirement faire appel à un expert-comptable. En effet, seul ce professionnel est autorisé par la Loi à tenir la comptabilité des entreprises. Le recours à un expert-comptable résulte donc d’une décision volontariste.

Cela étant dit, toutes les entreprises n’ont pas forcément intérêt à le faire, et notamment celles qui sont dispensées d’établir des comptes. Les micro-entreprises, par exemple, relevant du micro-BNC ou micro-BIC, n’ont aucun intérêt à faire vérifier leurs comptes par un expert-comptable. Elles pourront toutefois choisir de se faire accompagner pour :

  • Gérer correctement les effets d’un assujettissement à la TVA (déclarations à déposer, calcul de la TVA due…),
  • Anticiper au mieux les conséquences d’un franchissement de seuil du régime micro (identification du statut juridique le plus approprié à leur situation).

Comment faire vérifier sa comptabilité par un expert-comptable ?

Lorsqu’une entreprise souhaite faire vérifier ses comptes par un expert-comptable, elle doit suivre les étapes suivantes.

Tout d’abord, elle doit faire un point sur l’étendue de ses besoins, compte tenu de ses obligations comptables et fiscales. A ce titre, il convient de souligner que les sociétés commerciales sont celles qui ont le plus de travaux en la matière. Si elle le souhaite, l’entreprise peut externaliser l’intégralité de sa comptabilité ou, au contraire, n’en déléguer qu’une partie.

Ensuite, elle doit solliciter un ou plusieurs experts-comptables afin d’obtenir des propositions d’accompagnement. Assimilés à un devis d’expert-comptable, ce document fixe des éléments très importants de la future collaboration et notamment :

  • Le montant des honoraires réclamés,
  • La nature et l’étendue précise de la mission ainsi que la répartition des tâches,
  • La durée de la mission,
  • Et les modalités de rupture de la mission (préavis à respecter, indemnité de rupture à verser).

Il ne lui reste plus qu’à faire un choix, c’est-à-dire à trouver l’expert-comptable qui répond le mieux à ses besoins. Le critère de sélection ne doit pas uniquement reposer sur le prix, il convient de rechercher à optimiser le rapport qualité/prix. Une fois choisi, le professionnel signera conjointement avec l’entreprise une lettre de mission. Ce document, reprenant essentiellement les dispositions prévues dans la proposition d’accompagnement, liera les deux parties entre elles tout au long de leur relation.

En quoi consiste la mission de vérification des comptes de l’expert-comptable ?

Comme son nom l’indique, la mission de vérification des comptes consiste, pour l’expert-comptable, à s’assurer que les comptes établis par l’entreprise soient corrects.

En pratique et dans la forme la plus basique de la mission, l’entreprise assure elle-même la saisie comptable. L’expert-comptable se contente de vérifier la conformité des enregistrements aux règles comptables à la Loi. A l’issue de ses travaux, il remet à l’entreprise une attestation. Dans cette dernière, il certifie n’avoir décelé aucune anomalie ne remettant en cause la sincérité des comptes de l’entité.

Dans une forme plus développée, cette mission consiste, pour l’expert-comptable, à assumer non seulement la saisie comptable mais également l’enregistrement des écritures d’inventaire, la révision du grand-livre et de la balance comptable, ainsi que l’établissement des comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe). L’expert-comptable supervise ainsi l’ensemble du processus comptable de l’entreprise.

Conclusion : une entreprise a le choix de faire vérifier ses comptes par un professionnel ou non. Lorsqu’elle opte pour cette solution, elle doit obligatoirement se tourner vers un expert-comptable. Il pourra assumer tous les travaux comptables de l’entité ou seulement une partie.

Partager

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

commodo luctus eget neque. massa Praesent mi, tristique Praesent