Comment calculer et négocier les honoraires de l’expert-comptable ?

Le tarif d’un expert-comptable… son prix… ou encore son coût… ? En contrepartie de l’exercice de sa mission, un expert-comptable perçoit une rémunération appelée « honoraires ». Cette rémunération doit respecter certaines règles. Compta-Facile vous dévoile tout ce qu’il faut savoir sur les honoraires d’un expert-comptable en répondant aux questions : Quelles règles un expert-comptable applique-t-il pour calculer ses tarifs ? Comment obtenir le meilleur prix d’un expert-comptable ?

honoraires tarif prix expert-comptable

Comment un expert-comptable calcule-t-il ses honoraires ?

Principes généraux de la fixation du tarif d’un expert-comptable

Lorsqu’un expert-comptable est sollicité par une entreprise, il établit une lettre de mission dans laquelle il mentionne notamment la nature de sa mission ainsi que le montant des honoraires qu’il réclame en contrepartie de ses travaux (c’est ce que l’on appelle couramment le prix de l’expert-comptable).

Il n’existe pas d’encadrement en termes de montant. En effet, les honoraires d’un expert-comptable se négocient librement avec le client. Leur montant doit tenir compte des particularités de la collaboration. Il peut s’agir :

  • Des diligences à mettre en œuvre sur le dossier (travaux réalisés par l’expert-comptable et ses collaborateurs) ;
  • Du volume de factures à traiter lorsque le cabinet assure la saisie comptable ;
  • De la difficulté du dossier (les honoraires doivent tenir compte des compétences et des connaissances requises pour exercer la prestation) ;
  • Des frais exposés par l’expert-comptable pour réaliser la mission ;
  • De la notoriété de l’expert-comptable ou de son ancienneté.

Les honoraires doivent, dans tous les cas, refléter la valeur du service rendu par l’Expert-comptable. Ils doivent tenir compte du niveau de formation et d’expérience des personnes participation à la mission. Ils peuvent être réévalués, chaque année, lorsqu’ils ont été indexés sur un indice particulier dans la lettre de mission. Contrairement au commissaire aux comptes, l’expert-comptable ne peut faire référence à un barème pour fixer le montant de ses honoraires.

Le prix d’un expert-comptable peut alors être déterminé :

  • Sur la base d’un forfait annuel révisable
  • Sur la base du temps réel consacré au dossier

Les honoraires calculés en fonction du temps passé

Dans ce mode de calcul, le tarif du professionnel de l’expertise-comptable tient compte :

  • du temps passé sur le dossier (en heures),
  • des intervenants (l’expert-comptable ou ses collaborateurs, chacun d’entre eux ayant un coût horaire différent),
  • et du type de mission exercée (saisie comptable, révision, audit, conseils juridiques, conseils fiscaux, etc.),

En pratique, le coût horaire d’un expert-comptable pour une mission traditionnelle s’établit au minimum à cent euros hors taxes (100 €). Il faut compter environ quarante euros hors taxes (40 €) pour une heure de saisie comptable et soixante-dix euros hors taxes (70 €) pour une heure de révision par un collaborateur confirmé. Ces tarifs sont donnés à titre indicatif et les prix pratiqués par les experts-comptables varient bien évidemment. Ils pourront tenir compte de la zone géographique d’implantation du cabinet (Paris – Province) ou de sa spécialisation par exemple.

Les honoraires calculés de façon forfaitaire

Lors d’un rendez-vous avec son client, l’expert-comptable définit son programme de travail (en fonction des travaux qu’il devra assurer et des spécificités du dossier), évalue le temps qu’il consacrera au dossier et s’engage sur un tarif. Cette offre s’appelle l’approche « packaging« .

Si les conditions de sa mission venaient à évoluer sensiblement, le montant du forfait serait modifié à la hausse comme à la baisse. Ces modifications doivent faire l’objet d’un avenant à la lettre de mission. A défaut, lorsque le temps passé dépasse l’estimation faite par l’expert-comptable, ce dernier est perdant. Dans le cas inverse, il est gagnant.

Une version alternative existe également : le forfait régularisé. Tout au long de l’exercice, l’expert-comptable appelle des acomptes. En fin d’année, il calcule une régularisation qui affine le montant global des honoraires facturés, en fonction de la charge de travail qu’il a réellement supportée.

Les honoraires de succès de l’expert-comptable (success fees)

Pour l’instant, la rémunération d’un expert-comptable ne peut être indexée sur les résultats qu’il a obtenus. Les textes qui régissent cette profession excluent expressément cette possibilité. Toutefois le PACTE prévoit leur apparition en expertise-comptable. Les honoraires de succès pourraient être autorisés par le législateur mais uniquement pour certaines missions.

Leur interdiction perdurerait pour les missions de nature comptable (révision, attestation, tenue, centralisation, arrêté, surveillance, consolidation) et les missions d’établissement de l’assiettes des impôts et taxes. Ce mode de rémunération, non excessif, devrait obligatoirement figurer dans la lettre de mission.

Par conséquent, certains travaux de l’Expert-Comptable pourraient faire l’objet d’une rémunération au résultat. Il s’agit notamment de la mission d’accompagnement à l’acquisition ou la cession d’entreprise, de la recherche de financements, etc.

Comment obtenir les meilleurs prix d’un expert-comptable ?

Il ne faut pas être dupe : la qualité à un prix. Certes, le tarif d’un expert-comptable peut paraître, à priori, exorbitant, mais ce professionnel n’en demeure pas moins essentiel pour l’entreprise. D’ailleurs, il est largement déconseillé de choisir son expert-comptable en retenant comme unique critère le tarif. Cette pratique peut, en effet, cacher une mauvaise qualité de services.

Il faut également savoir que l’expert-comptable relève d’une profession réglementée et rencontre, à ce titre, d’importantes charges : assurance responsabilité civile, cotisations ordinales, abonnements à une documentation spécialisée, loyers… De plus, ce professionnel a suivi un long parcours universitaire (8 années)  d’études. Il pourra conseiller un porteur de projet dans une multitude de domaines ; et pas uniquement dans le domaine « comptable ».

Une solution intermédiaire consiste à opter pour un expert-comptable en ligne (proposant des tarifs de 15 à 30% moins cher qu’un expert-comptable « de proximité »). Il conviendra toutefois de s’assurer, au préalable, que les prestations qu’il propose correspondent bien aux besoins de l’entreprise. Le dirigeant doit apprécier les échanges dématérialisés.

Cela étant dit, toute entreprise peut faire des économies en effectuant certaines tâches très basiques, de bon sens et ne nécessitant pas d’études particulières. Les voici.

Bien organiser sa comptabilité

C’est un principe de base et pourtant bon nombre d’entrepreneurs ne le respectent pas. La clé de voûte de la comptabilité (et notamment de la saisie comptable, socle de la comptabilité générale)  repose sur un rangement correct et approprié des pièces comptables et de l’ensemble des documents administratifs de l’entreprise. Concrètement, cela passe par l’ouverture de classeurs recueillant les pièces comptables en fonction de leur nature (classeur des achats, classeur des ventes, classeur des relevés bancaires, classeur des déclarations fiscales, etc.). Cette organisation va permettre à l’expert-comptable de ne pas perdre de temps à ranger les documents de l’entreprise ou à les rechercher. Ainsi, elle permettra d’économiser des honoraires

Établir une relation de confiance avec son expert-comptable

L’expert-comptable représente le conseiller privilégié d’une entreprise, son confident en quelque sorte. Il convient de construire avec lui une réelle relation de confiance, axée sur le long terme. Cela se traduit notamment par différentes attitudes à adopter :

  • Le dépôt des pièces comptables dans des délais raisonnablement courts (et non pas à la dernière minute),
  • Une gestion rigoureuse de l’activité et des affaires (remises en banque régulières, souches des carnets de chèques dûment complétées, etc.),
  • Une honnêteté vis-à-vis du professionnel du chiffre (exposer les problèmes rencontrés),
  • Des échanges courtois et polis

Ne pas sous-estimer les travaux confiés au cabinet d’expertise comptable

Les membres d’une entreprise doivent respecter les travaux effectués par leur expert-comptable ainsi que par ses collaborateurs. Il faut être conscient que le temps manque à tout le monde. Une demande urgente sera traitée rapidement, dans la mesure où elle n’est pas déposée à la dernière minute (« la veille pour le lendemain »).

L’entreprise doit « mettre du sien » et fournir tous les efforts afin que l’expert-comptable puisse assurer une bonne gestion de son dossier.

Quelle est la procédure à suivre pour régler un litige portant sur les honoraires de l’expert-comptable ?

En cas de litige portant sur les honoraires de l’expert-comptable, et avant d’intenter une action en justice, il est possible de mettre en œuvre une procédure de conciliation ou un arbitrage du Président du Conseil Régional de l’Ordre des Experts comptables.

Conclusion : le montant des honoraires de l’expert-comptable se fixe librement. Ils doivent figurer dans la lettre de mission. A ce titre, le tarif proposé par un expert-comptable va dépendre de nombreux paramètres : étendue de sa mission, spécificités du dossier, quotas d’heures estimé, taux horaires, etc. Le prix peut également varier d’un professionnel à l’autre en fonction de la zone géographique d’implantation du cabinet.

Partager
logiciel compta facturation

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

32 commentaires

  1. Bonjour,
    Merci pour cet article.
    Je tiens à préciser que le coût des experts comptables en entreprise est très différent de ceux qui exercent ce métier indépendamment. Pour tirer avantage de leur prestation, il faut prendre de temps de bien choisir le prestataire et surtout prioriser la négociation.

  2. Bonjour,
    Merci pour votre article cependant j’ai une question qui me taraude l’esprit. J’ai l’impression de payer un expert-comptable qui n’a quasi rien à faire me concernant. Certaines échéances ne sont pas réglées en temps et en heure (TVA) ce qui ne me laisse pas forcément l’esprit tranquille. Je dois constamment appeler et relancer pour être sûre que tout est en ordre. Je suis consultante en informatique et mon un expert comptable me coûte plus de 2600 euros par an. On m’a dit que mon statut ne m’obligeait pas à avoir un expert comptable n’ayant pas beaucoup d’écritures. Je pouvais faire appel à leur service uniquement pour un bilan annuel.
    Pouvez vous m’éclairer ?
    Je vous remercie

  3. Bonjour,
    Tout d’abord, concernant le recours à un expert-comptable, celui-ci n’est pas obligatoire (je vous invite à consulter notre article spécialement dédié à votre activité : la comptabilité d’un consultant). Toutefois, l’appui de ce professionnel demeure, dans la plupart des cas, extrêmement recommandé.
    Vous pouvez tout à fait choisir de confier à votre expert-comptable une mission de présentation des comptes annuels dont le principe est très simple : vous effectuez vous même la tenue de votre comptabilité au moyen d’un logiciel comptable de base puis vous transmettez vos données à votre expert-comptable afin qu’il établisse vos comptes annuels. Il sera investi d’une mission de révision de vos comptes. Selon votre régime fiscal en matière d’imposition des bénéfices et de TVA (régime réel ou régime simplifié), vous pourrez vous limiter à effectuer cette démarche qu’une seule fois par an (cas de la CA12 en matière de TVA par exemple).
    Sur le tarif pratiqué par votre expert-comptable, je ne peux pas me prononcer car tout dépend de l’étendue des travaux que vous lui avez confié (tenue intégrale de la comptabilité, établissement des déclarations fiscales, réalisation des bulletins de paie, rédaction du juridique annuel, etc.). Mais une chose est sure : il peut arriver qu’un « loupé » se produise au niveau des diverses déclarations mais cela doit être un évènement isolé. Si ces oublis se multiplient, réagissez ! A ce titre, sachez que l’expert-comptable met en jeux sa responsabilité lorsqu’il commet des fautes dans le cadre de l’exercice de ses fonctions (voir notre article : les responsabilités de l’expert-comptable).
    En cas de besoin, vous pouvez utiliser notre plateforme gratuite de mise en relation avec un expert-comptable : trouver-le-bon-expert-comptable.com.
    Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  4. Bonjour,
    Pouvez-vous nous dire à combien s’élèvent en moyenne les frais de reprise, par un nouvel intervenant, de la comptabilité d’une entreprise, sachant que celle-ci est une TPE ?
    Le potentiel nouvel expert-comptable nous laisse entrevoir une somme élevée à payer, sans nous l’avoir encore annoncée … , car il doit « tout » réenregistrer sur informatique.
    Pourquoi faut-il ajouter cette somme aux honoraires à venir, alors que la comptabilité d’une TPE ne demande certainement pas au comptable d’y passer ses nuits ?
    Merci de nous renseigner, en gardant confidentielles nos coordonnées.

    Cordialement

  5. Bonjour,
    Difficile de vous répondre sans avoir certaines données et notamment :
    – la mission dévolue à l’expert-comptable sur le dossier (sera-t-il investi d’une mission de présentation des comptes annuels complète ou simplement d’une révision annuelle ? Va-t-il effectuer les bulletins de paie de l’entreprise ? Sera-t-il en charge du « juridique » de l’entreprise ? etc.) ;
    – le volume d’écritures à traiter si l’expert-comptable tient la saisie comptable de votre dossier ;
    – les modalités de reprise des écritures existantes (un export est-il possible depuis l’ancienne comptabilité pour une intégration automatique sans retraitement dans le logiciel de comptabilité du nouvelle expert-comptable).
    Vous pouvez utiliser notre plateforme de mise en relation avec un expert-comptable pour avoir une idée du tarif que pratiquent nos partenaires experts-comptables : Trouver un expert-comptable.
    Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  6. Bonjour,

    Avec mon épouse nous envisageons l’ouverture d’un magasin spécialisé sur une surface de 100 m² en Picardie. Nous avons été conseillé pour un expert-comptable et travaillons avec lui sur l’ouverture de notre magasin et la création de celui-ci. L’expert-comptable vient de nous envoyer le montant de ses honoraires : 9000 € par an pour la gestion du commerce. Je comprends bien que le travail demandé un comptable peut-être différent de l’une à l’autre personne mais à titre indicatif pourriez-vous me dire si le prix est exorbitant ou s’il reste correct pour un commerce de vente ?

    Merci. Cordialement.

  7. Bonjour,
    Pour répondre à votre question, j’aurais besoin de connaître l’étendue de la mission confiée à l’expert-comptable. Va-t-il tenir votre comptabilité du début à la fin (si oui, quel est le volume en terme d’écritures comptables ?) ? Ou va-t-il effectuer une mission de présentation des comptes annuels ? Assure-t-il un suivi sur le plan fiscal (déclarations de TVA, déclaration de résultats) ? Et social (établissement des bulletins de paie, déclaration des charges sociales, réalisation de la DADS, etc.) ?
    Concrètement, si vous n’êtes pas déjà engagé avec votre expert-comptable, vous pouvez utiliser notre plateforme afin d’obtenir une proposition d’honoraires, ce qui vous donnera confirmation (ou infirmation) de la proposition de votre 1er expert-comptable : trouver un expert-comptable.
    Bon après-midi. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  8. Bonjour,
    Mon conjoint souhaite ouvrir son entreprise en micro BIC, quel serait le coût d’un expert comptable si nous lui confions cette mission?
    Merci pour votre réponse
    Cordialement

  9. Bonjour,
    Si votre mari exerce en micro, il n’a pas besoin d’expert-comptable.
    Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  10. Bonjour , nous sommes face à une problématique notre cabinet d ‘expertise comptable ( K…) nous envoie des factures de 3000€ sans devis préalable , il y a bien un descriptif , mais sans devis , et hors lettre de mission ! je ne comprend pas trop ce type de procédure car dans notre profession nous avons une obligation de produire un devis de le faire signer entre les deux parties ? Je trouve ces pratiques un peu « limite »…

  11. Bonsoir,
    J’envisage de mettre un appartement en location meublée (non professionnel) en choisissant le régime réel. D’après vous, quel est le coût d’un expert comptable pour tenir cette comptabilité ?
    D’avance merci.

  12. Bonjour,
    Le montant des honoraires de l’expert-comptable va dépendre de la mission que vous allez lui confier : va-t-il s’occuper de l’intégralité de la comptabilité ? Ou allez-vous saisir vos opérations courantes sur un logiciel et lui communiquer les éléments une fois par an, aux fins de vérification ?
    Dans tous les cas, n’hésitez pas à utiliser notre plateforme trouver-le-bon-expert-comptable pour obtenir une proposition de mission.
    Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  13. Bonjour,
    Cela me semble effectivement étrange. Avez-vous signé une lettre de mission avec cet expert-comptable ? La mission facturée est-elle hors du périmètre de cette lettre de mission ? Si oui, a-t-elle fait l’objet d’une signature d’une autre lettre de mission (ponctuelle) ? A vous lire, Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  14. Bonjour,

    Nous souhaitons prochainement ouvrir avec ma compagne une boutique de fleuriste, et j’aimerais savoir si lorsque l’on est diplôme d’un BTS comptabilité et gestion, on peut réaliser entièrement la comptabilité sans passer par un comptable extérieur à l’entreprise ?

  15. Bonjour,
    S’il s’agit de votre entreprise, vous pouvez tout à faire tenir vous même votre comptabilité (l’expert-comptable n’est pas obligatoire). Aucun diplôme n’est requis d’ailleurs. Pour vous fonder votre propre opinion quant à l’utilité d’avoir recours à un expert-comptable, je vous invite à consulter ces articles : tenir sa comptabilité ou la sous-traiter à un expert-comptable, l’organisation comptable d’une entreprise, mettre en place sa comptabilité.
    Je vous souhaite un bon après-midi. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  16. Bonjour,

    Mon conjoint monte son entreprise et il a été voir un comptable qui lui conseille d’ouvrir une SAS. L’expert-comptable lui demande 1200 euros pour toutes les démarches afin de créer l’entreprise. Je me demande si ce tarif est correct ou non ? Je le trouve élevé mais nous n’y connaissons pas grand chose.

  17. Bonjour,
    Il est difficile de porter un jugement sur le tarif d’un expert-comptable. Pour vous répondre au mieux, il convient de savoir ce que comprend sa prestation précisément. Par exemple : choix du statut juridique, choix du régime fiscal, rédaction des statuts, remplissage du M0, publication de l’avis de création dans un journal d’annonces légales, réalisation des formalités de création, etc.
    S’agit-il bien d’une SAS pluripersonnelle (c’est-à-dire à plusieurs associés) ? Ou d’une SAS unipersonnelle ?
    Son tarif inclut-il les frais de greffe du tribunal de commerce et l’annonce légale ou sont-ils à payer en supplément ?
    Bon weekend. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  18. Bonjour
    Ma fille est en Entreprise Individuelle. Son activité principale : vente de produits finis (bar à pâte). Quelle comptabilité tenir ? Faut-il passer par un expert comptable ?
    Merci

  19. Bonjour,
    Pour connaître l’étendue des obligations comptables de votre fille, je vous conseille de lire les articles suivants : la comptabilité de l’entreprise individuelle, organiser la comptabilité de son entreprise. En fonction de sa taille et de son régime fiscal, elle pourra bénéficier de certains allègements comptables comme l’option pour la comptabilité super-simplifiée par exemple.
    En ce qui concerne l’expert-comptable, il n’est pas obligatoire mais demeure conseillé dans de nombreux cas. En effet, au-delà de vous assurer la tenue d’une comptabilité parfaite, il présente de nombreux autres atouts, notamment en matière de conseils et d’optimisation. Pour plus d’informations : l’obligation d’avoir un expert-comptable, les avantages de l’expert-comptable.
    Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  20. Bonjour,

    Pouvez-vous me dire quels seraient les honoraires d’un comptable pour une association à but non lucratif ? Y a t’il besoin de faire valider le bilan par un expert comptable en fin d’année ?

    Merci par avance.

  21. Bonjour,
    Qu’entendez-vous par « comptable » ? Souhaitez vous employer un salarié qui occupera le poste de comptable et un expert-comptable qui assurera une mission de révision et présentation des comptes annuels ? Voici le lien vers un article qui pourra vous aider : la comptabilité des associations. L’expert-comptable n’est jamais obligatoire (contrairement au commissaire aux comptes) mais si vous n’avez aucune connaissance en comptabilité et si celle-ci présente certaines complexités, je vous recommande d’avoir recours à ce professionnel. Le tarif varie selon l’étendue de la mission du professionnel. Il peut facturer ses travaux au forfait ou à l’heure passée. Je vous conseille de demander des devis de plusieurs professionnels.
    Bon après-midi. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  22. Merci, je vais regarder cela.

  23. Bonjour,
    Mon comptable me réclame 300 euros ttc pour la rédaction d’un bail locatif.
    Est-ce normal ? Merci par avance.

  24. Bonjour,
    Cette prestation est-elle prévue dans la lettre de mission que vous avez signée avec votre expert-comptable ?
    Dans le cas contraire, avez-vous reçu une proposition d’honoraires en ce sens ?
    Ces sommes ne sont facturbles que si vous avez émis un besoin, que l’expert-comptable y ait répondu et que vous ayez donné un sens favorable à sa proposition.
    Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  25. Bonsoir ,

    Mon mari aimerait ouvrir un petit restaurant avec un ami quel serait le coût d’un expert comptable ?

    Merci par avance

  26. Bonjour,
    Je viens d’avoir la facture de mon expert comptable. Il m’a facturé 200 € de dossier de DSN.
    Est-ce normal ?

  27. Thibaut Clermont

    Bonsoir,
    Tout dépend, de l’étendue de la mission que vous allez confier à ce professionnel. Va-t-il se charger de la tenue complète de la comptabilité (de la saisie des pièces comptables à l’établissement des comptes annuels) ? Quel sera le volume approximatif des factures en nombre ?
    A vous lire. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  28. Thibaut Clermont

    Bonjour,
    Pour répondre à votre question, il me faudrait avoir connaissance des dispositions prévues dans la lettre de mission que vous avez signée.
    Si votre expert-comptable assure une mission sociale en plus de la mission comptable, il a du vous faire signer un avenant ou une lettre de mission complémentaire lorsqu’elle n’était pas prévue initialement.
    En tout état de cause, vous devez avoir donné votre accord dans un écrit, sinon cela me paraît anormal.
    Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  29. Bonjour,
    Nous recherchons un nouveau cabinet d’expertise comptable et nous aimerions connaitre les tarifs moyens du marché ?
    Où peut-on trouver ce genre d’informations svp ?
    Cordialement,
    Céline

  30. Thibaut Clermont

    Bonjour,
    Souhaitez-vous avoir recours à un expert-comptable de proximité ou à un expert-comptable en ligne ? S’il s’agit d’un EC de proximité, dans quelle ville résidez-vous ?
    Malheureusement, il n’existe pas de tarif préétabli. Ce paramètre va notamment dépendre de l’ampleur de la mission que vous allez confier au professionnel du chiffre (mission de tenue comptable complète ou mission de révision annuelle, missions annexes comme la paie ou le juridique). Je vous conseille de demander plusieurs devis aux experts-comptables et de les comparer.
    Bon après-midi. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  31. Bonjour
    J’ai pris un cabinet d’expertise comptable pour m’assister dans le cadre d’un contrôle fiscal.
    Le montant de la lettre signée est assez élevé (7500 euros HT). Mais après étude, je m’aperçois que ce cabinet à 3 mois d’existence mais surtout qu’il a procédé à un prélèvement de 9000 euros sur mon compte…
    Je suis perplexe donc j’ai bloqué l’opération.
    Est-ce un procédé normal ?
    Merci.

  32. Thibaut Clermont

    Bonjour,
    Avez-vous vérifié que votre interlocuteur était bien un expert-comptable inscrit au tableau de l’ordre des experts-comptables (OEC) ?
    Pour vous répondre, il faudrait avoir connaissance des dispositions prévues dans la lettre de mission que vous avez signée. En général, les honoraires sont prélevés à la fin de mission. Ils peuvent également donner lieu au versement d’un acompte et d’une régularisation…
    Bon dimanche. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

felis dictum fringilla elementum ipsum ut