Le brouillard comptable

Le brouillard comptable est un document assimilé à un brouillon en attente de validation. Il doit son existence aux principes comptables et notamment au principe d’intangibilité du bilan d’ouverture. En pratique, cette appellation a presque disparu des logiciels de comptabilité . Compta-Facile fait un point complet sur le brouillard comptable en lui donnant une définition et en indiquant son utilité ainsi que ses modalités de gestion.

brouillard comptable

Qu’est-ce qu’un brouillard comptable ?

Par définition, le brouillard comptable est un document provisoire répertoriant toutes les écritures comptables saisies par l’entreprise et/ou par son expert-comptable et qui se trouvent en attente de validation par un supérieur hiérarchique. Une fois vérifiées, les informations sont reproduites dans les livres comptables définitifs. On parle également parfois de « brouillard de saisie ».

Le brouillard n’est pas obligatoire et il ne fait l’objet d’aucun formalisme particulier. Sa présentation est libre, même s’il contient, en pratique, les mêmes informations qu’un journal comptable : la date, le numéro de la pièce justificative, le numéro de compte mouvementé, le libellé de l’opération, le montant porté au débit du compte ou le montant inscrit à son crédit.


Testez SAGE COMPTA & FACTURATION, la solution de gestion en ligne permettant de réaliser ses devis, d'établir ses factures et de tenir sa comptabilité (essai gratuit de 30 jours).

A quoi sert le brouillard comptable ?

Le brouillard comptable permet de contrôler les écritures comptables enregistrées au cours d’une période donnée (jour, mois, trimestre, semestre, année) avant leur intégration dans la comptabilité définitive. Il permet d’éviter que les éventuelles erreurs soient corrigées par l’enregistrement de plusieurs écritures : une écriture la contre-passe afin de l’annuler tandis qu’une nouvelle écriture constate les bons mouvements.

Concrètement, il est utilisé par l’expert-comptable pour vérifier les données saisies par son client avant de les intégrer dans la comptabilité et éventuellement de rectifier directement les erreurs qu’il a repérées (inversion « hors taxes – TVA » par exemple). Cela lui fait gagner du temps lors de sa mission de révision.

Comment gérer le brouillard comptable ?

Le brouillard comptable peut être géré de deux façons (la première n’étant plus utilisée, en pratique) :

  • Par écrit : les transactions sont enregistrées de manière manuscrite au fur et à mesure de leur présentation, par ordre chronologique, dans un brouillon. Dès qu’elles sont validées, elles sont recopiées dans les livres définitifs ;
  • Par informatique : les mouvements sont comptabilisés dans un logiciel de comptabilité et sont ensuite contrôlées et validées par traitement automatisé de façon définitive. Elles peuvent être modifiées ou supprimées avant leur validation finale.

De nos jours, la plupart des logiciels de comptabilité utilisent la fonction de brouillard comptable sans la nommer comme tel. Elle constitue généralement une fonction de pré-enregistrement provisoire laissant à l’utilisateur la possibilité d’apporter des modifications en cas d’erreur puis de les valider afin de les intégrer définitivement dans la comptabilité. Deux garde-fous permettant de respecter les règles comptables applicables en la matière :

  • Un processus de validation des enregistrements: dès que l’utilisateur a validé ses écritures qui étaient enregistrées en mode « brouillard », il est impossible de les modifier ou de les supprimer ;
  • Un processus de clôture des comptes : après avoir validé ses écritures comptables, l’utilisateur les « gèle » afin que les données du bilan de clôture de l’exercice correspondent exactement à celles du bilan d’ouverture de l’exercice suivant.

Conclusion : le brouillard comptable n’est pas obligatoire et il est de moins en moins utilisé par les logiciels de comptabilité. Des solutions alternatives ont été développées pour garantir le respect des principes comptables essentiels, dont celui de l’intangibilité du bilan d’ouverture.

Partager
logiciel compta facturation

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Praesent leo ut amet, eleifend dapibus vulputate, Phasellus nunc