Faire sa comptabilité soi-même, quels sont les avantages ?

Publié le 4 min
Ecrit par Thibaut Clermont

Le fait, pour une entreprise, de faire sa comptabilité elle-même présente de nombreux avantages. Compta-Facile les recense et les développe dans cette publication dont l’objectif est de répondre à la question : faire sa comptabilité soi-même, quels sont les avantages ? Voici la liste des avantages :

  1. Réaliser des économies
  2. Gérer de manière efficace l’activité de l’entreprise
  3. Se sensibiliser à la comptabilité mais pas seulement

Faire sa comptabilité soi-même, c’est faire des économies

C’est le premier avantage de ce mode de gestion. Lorsqu’une entreprise décide de faire elle-même sa comptabilité, elle ne paiera personne d’autre pour s’en occuper. Elle va donc réaliser des économies, dans une certaine mesure étant donné qu’elle devra tout de même investir dans un logiciel de comptabilité (en ligne ou en local) et éventuellement payer des formations aux membres de l’entreprise qui vont s’en charger. Le montant « brut » économisé correspond aux honoraires qui auraient été versés à l’expert-comptable.

Il est important de rappeler ici que la législation Française n’impose pas obligatoirement aux entreprise d’avoir recours à un professionnel pour tenir leur comptabilité. Cependant, lorsqu’elles font le choix de se faire accompagner, seul un expert-comptable diplômé et inscrit au tableau de l’ordre des experts-comptables est autorisé à pratiquer cette mission.

Les entreprises nouvelles et celles récemment créées peuvent trouver un intérêt particulier à faire leur comptabilité elles-mêmes, surtout si leur développement est lent et que leur chiffre d’affaires progresse faiblement. Elles prendront ainsi moins de risques financiers.

Faire sa comptabilité soi-même, c’est mieux suivre son activité

La comptabilité est souvent perçue comme une contrainte administrative. Ce jugement est fondamentalement erroné. En réalité, elle constitue un formidable outil de gestion à la disposition des entreprises. Les informations qu’elle contient forment une matière première indispensable à l’alimentation de nombreux outils : bilans comptables ou situations intermédiaires, tableaux de bord, business plan, etc.

Lorsqu’une entreprise délègue l’intégralité de sa comptabilité à un expert-comptable, elle doit lui communiquer ses pièces comptables selon la périodicité prévue (au mieux une fois par mois, au pire une fois par an). Ce n’est donc qu’à ces occasions que le professionnel du chiffre va mettre à jour la comptabilité de l’entreprise et lui faire savoir « où elle en est ». Un décalage, parfois important, peut apparaître. A l’inverse, si elle gère au moins le processus de saisie comptable et qu’elle s’en occupe régulièrement, la mise à jour pourra se faire en temps réel. Les avantages sont multiples :

  • Suivi régulier des affaires et de leur évolution (génération plus fréquente de tableaux de bord) ;
  • Meilleure gestion du recouvrement des créances, du paiement des dettes et donc de la trésorerie.

Faire sa comptabilité soi-même, c’est se sensibiliser à ce domaine et plus encore

La comptabilité est une science à part entière, nécessitant la compréhension et la maîtrise de nombreux concepts. Et, une fois encore, elle ne consiste pas simplement à additionner des chiffres pour remplir un certains nombres d’obligations comptables et fiscales. Ses finalités sont beaucoup plus étoffées.

Faire sa comptabilité soi-même c’est en comprendre (ou, tout au moins, essayer d’en comprendre) les rouages. Et cet effort peut engendrer des effets bénéfiques dans d’autres domaines et notamment en matière de gestion, de fiscalité ou de droit des sociétés par exemple. Cette décision de gestion permet notamment de mieux comprendre :

  • La structure des coûts de l’entreprise (à travers l’analyse des charges supportées) ;
  • Les conséquences de certains arbitrages ou de certaines décisions de gestion (rémunération vs dividendes) ;

Conclusion : faire sa comptabilité soi-même présente de nombreux avantages. Ce mode de gestion permet de dégager des économies non-négligeables, de mieux suivre son activité et de se sensibiliser à la comptabilité et à la gestion.

Donnez-lui une note !

Merci pour votre vote.

Ecrit par
Thibaut Clermont

Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et fondateur de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité.

A lire aussi...

Changer de logiciel de comptabilité, pourquoi et comment faire ?

Un changement de logiciel comptable nécessite une préparation complète et sans faille. La migration des données peut s'avèrer délicate et il convient de ne rien rater

L'approbation des comptes annuels d'une SARL

Lorsque les comptes annuels de société ont été établis, ils doivent être approuvés par les associés d'une SARL.

mission de présentation des comptes annuels
La présentation des comptes annuels des sociétés

La législation prévoit pour les entreprises un modèle de base de présentation de leurs comptes annuels. On rappelle que les comptes annuels correspondent à un ensemble constitué d'un compte de résultat, d'un bilan […]

actif bilan comptable
Le besoin en fonds de roulement (BFR) : définition, calcul et intérêt

Le besoin en fonds de roulement, plus couramment appelé BFR, est un indicateur très important pour les entreprises. Il représente les besoins de financement à court terme d'une entreprise résultant des décalages des flux de trésorerie correspondant […]

Abonnez-vous à la newsletter !

abandons-creances-1024x767

Aucun commentaire.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *