Vous êtes ici : Accueil » Les écritures comptables » Les charges » La comptabilisation des frais postaux et de télécommunications

La comptabilisation des frais postaux et de télécommunications

Les frais postaux et frais de télécommunications suivent un traitement comptable particulier. Compta-Facile vous propose une fiche complète sur la comptabilisation des frais postaux et de télécommunications (compte 626).

comptabilisation frais postaux telecommunications

1. Frais à inclure dans le compte 626 « Frais postaux et de télécommunications »

Le compte 626 comprend l’ensemble des frais tels que :

  • les affranchissements (timbres, lettres recommandées, colis, etc.) ;
  • les abonnements téléphoniques (fixes, portables ou fax) ;
  • les abonnements Internet.

Voici comment comptabiliser une facture de frais postaux et de télécommunications :

  • On débite :
    • le compte 626 « Frais postaux et de télécommunications »
    • le compte 445661 « TVA déductible sur autres biens et services »
  • Et on crédite le compte 401 « Fournisseurs ».

Remarque : certaines factures ne comportent pas de TVA, c’est le cas notamment des factures de timbres postaux.

A la clôture de l’exercice, lorsqu’il existe un nombre important de timbres-poste achetés et non encore utilisés (et que leur montant est significatif), ils peuvent faire l’objet d’une charge constatée d’avance (CCA) :

  • On débite le compte 486 « Charges constatées d’avance » ;
  • Et on crédite le compte 626 « Frais postaux et de télécommunications ».

2. Frais exclus du compte 626 « Frais postaux et de télécommunications »

Certains frais s’apparentent, à priori, à des frais postaux et de télécommunications mais n’en sont, en réalité, pas. Il s’agit notamment :

  • des dépenses de locations de machines à affranchir le courrier (à comptabiliser au débit du compte 6135 « Locations mobilières »),

Pour plus d’informations : la comptabilisation des locations.

  • des dépenses de mailings publicitaire (à comptabiliser au débit du compte 623 « Publicité, publications, relations publiques »).

Pour plus d’informations : la comptabilisation des dépenses de publicité.

Conclusion : les frais postaux et de télécommunications doivent être comptabilisés au débit du compte 626. 

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont

Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d’information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

2 commentaires

  1. Bonjour,

    Les envois de colis via un transporteur (autre que La poste) sont également à comptabiliser en 626 ?
    Dans mon ancien emploi, on utilisait le 626 uniquement pour les envois via La Poste. Le 6248 pour les autres transporteurs.

    Merci de m’éclairer.

    • Thibaut Clermont

      Bonjour,
      En général, le compte 626 sert à enregistrer les frais d’affranchissement représentatifs d’un usage administratif, courant et régulier (timbres ou recommandés par exemple). S’il s’agit de frais supportés pour l’acheminement de marchandises achetées et/ou vendues, vous pouvez effectivement utiliser le compte 624.
      Cordialement, Thibaut CLERMONT.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.