La comptabilisation des frais postaux et de télécommunications

Publié le 2 min
Ecrit par Thibaut Clermont

Les frais postaux et frais de télécommunications suivent un traitement comptable particulier. Compta-Facile vous propose une fiche complète sur la comptabilisation des frais postaux et de télécommunications (compte 626).

comptabilisation frais postaux telecommunications

1. Frais à inclure dans le compte 626 « Frais postaux et de télécommunications »

Le compte 626 comprend l’ensemble des frais tels que :

  • les affranchissements (timbres, lettres recommandées, colis, etc.) ;
  • les abonnements téléphoniques (fixes, portables ou fax) ;
  • les abonnements Internet.

Voici comment comptabiliser une facture de frais postaux et de télécommunications :

  • On débite :
    • le compte 626 « Frais postaux et de télécommunications »
    • le compte 445661 « TVA déductible sur autres biens et services »
  • Et on crédite le compte 401 « Fournisseurs ».

Remarque : certaines factures ne comportent pas de TVA, c’est le cas notamment des factures de timbres postaux.

A la clôture de l’exercice, lorsqu’il existe un nombre important de timbres-poste achetés et non encore utilisés (et que leur montant est significatif), ils peuvent faire l’objet d’une charge constatée d’avance (CCA) :

  • On débite le compte 486 « Charges constatées d’avance » ;
  • Et on crédite le compte 626 « Frais postaux et de télécommunications ».

2. Frais exclus du compte 626 « Frais postaux et de télécommunications »

Certains frais s’apparentent, à priori, à des frais postaux et de télécommunications mais n’en sont, en réalité, pas. Il s’agit notamment :

  • des dépenses de locations de machines à affranchir le courrier (à comptabiliser au débit du compte 6135 « Locations mobilières »),

Pour plus d’informations : la comptabilisation des locations.

  • des dépenses de mailings publicitaire (à comptabiliser au débit du compte 623 « Publicité, publications, relations publiques »).

Pour plus d’informations : la comptabilisation des dépenses de publicité.

Conclusion : les frais postaux et de télécommunications doivent être comptabilisés au débit du compte 626. 

Donnez-lui une note !

Merci pour votre vote.

Ecrit par
Thibaut Clermont

Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et fondateur de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité.

A lire aussi...

actif bilan comptable
Le besoin en fonds de roulement (BFR) : définition, calcul et intérêt

Le besoin en fonds de roulement, plus couramment appelé BFR, est un indicateur très important pour les entreprises. Il représente les besoins de financement à court terme d'une entreprise résultant des décalages des flux de trésorerie correspondant […]

utilité expert-comptable
A quoi sert un expert-comptable ?

L’Expert-comptable est un acteur incontournable de la vie des entreprises. Mais à quoi sert-il ? Ce professionnel de l’expertise comptable est capable d’intervenir à tous les stades de l'existence d’une entreprise : en phase de […]

comptabilite-tenue-non-expert-comptable
Un autre professionnel qu'un expert-comptable peut-il tenir la comptabilité d'une entreprise ?

Un autre professionnel que l'expert-comptable peut-il tenir la comptabilité d'une entreprise ? Nombre d'entreprises s'interrogent...

zfu te zones franches
Zone franche urbaine, les avantages fiscaux associés à l’implantation

Vous voulez créer votre entreprise et vous hésitez sur le choix de son lieu d’implantation ? Avant de vous décider, renseignez-vous sur les avantages fiscaux dont bénéficient certaines entreprises en fonction de leur […]

Abonnez-vous à la newsletter !

abandons-creances-1024x767

2 commentaires

  • Chris

    Bonjour,

    Les envois de colis via un transporteur (autre que La poste) sont également à comptabiliser en 626 ?
    Dans mon ancien emploi, on utilisait le 626 uniquement pour les envois via La Poste. Le 6248 pour les autres transporteurs.

    Merci de m'éclairer.

    Thibaut Clermont

    Bonjour,
    En général, le compte 626 sert à enregistrer les frais d'affranchissement représentatifs d'un usage administratif, courant et régulier (timbres ou recommandés par exemple). S'il s'agit de frais supportés pour l'acheminement de marchandises achetées et/ou vendues, vous pouvez effectivement utiliser le compte 624.
    Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  • Émilie

    Bonjour,
    Dans quels comptes enregistreriez-vous les frais liés à internet du type : création des adresses mails, hébergement de domaine ?
    Cordialement.

    Thibaut Clermont

    Bonjour,
    Une publication traite en profondeur ce sujet ; je vous invite à la consulter et me tiens à votre disposition en cas de questions supplémentaires : les comptabilisations des dépenses liées aux sites Internet.
    Cordialement,
    Thibaut CLERMONT.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *