Vous êtes ici : Accueil » Les écritures comptables » Les charges » La comptabilisation des factures d’eau, d’électricité et de gaz

La comptabilisation des factures d’eau, d’électricité et de gaz

Les factures d’eau, d’électricité ou encore de gaz font l’objet d’un enregistrement comptable particulier selon que les énergies soient stockées ou non. Compta-Facile vous propose une fiche complète sur les modalités de comptabilisation des dépenses d’eau, de gaz et d’électricité.

comptabiliser facture eau electricite gaz

Comptabiliser la facture d’eau, d’électricité ou de gaz

Principes de comptabilisation d’une facture d’eau, d’électricité ou de gaz

L’eau, l’électricité et le gaz constituent des énergies qui ne peuvent généralement être stockées par l’entreprise. Elles doivent, à ce titre, être enregistrées dans un compte particulier du plan comptable général : le compte 6061 « Fournitures non stockables (eau, énergie…) ». Il est possible de créer des subdivisions en fonction du type d’énergie ou du distributeur (EDF, GDF, etc.) et, par exemple :

  • Le compte 60611 « Eau »,
  • Le compte 60612 « Électricité »,
  • Le compte 60613 « Gaz ».

Sont comptabilisés dans ce compte non seulement les consommations (estimées ou effectivement réalisées) mais également l’abonnement.

Il peut arriver que l’entreprise stocke elle-même certaines énergies et notamment le gaz dans des cuves. Dans ce cas, il convient d’avoir recours au compte 6022 « Fournitures consommables ». Enfin, pour ce qui est du carburant, un article aborde séparément la démarche à suivre (pour plus d’informations : la comptabilisation du carburant).

Exemple de comptabilisation d’une facture d’électricité

Une entreprise reçoit le 1er décembre N une facture d’électricité d’un montant de 1 000 euros hors taxes (+100 euros de TVA). Ce montant est décomposé entre 500 euros HT d’abonnement couvrant la période du 1er janvier N+1 au 30 juin N+1 et 500 euros HT de consommation sur la période du 1er mai N au 30 novembre N. Voici comment elle va enregistrer cette facture d’électricité en comptabilité :

  • Débit des comptes :
    • 6061 « Fournitures non stockables (eau, énergie…) »,
    • 445661 « TVA déductible sur autres biens et services »,
  • Et crédit du compte 401 « Fournisseurs ».

Puis, lorsque la facture sera réglée :

  • Débit du compte 401 « Fournisseurs »,
  • Et crédit du compte 512 « Banque ».

Régularisations à comptabiliser à la clôture de l’exercice

Principes de régularisation d’une facture d’eau, d’électricité ou de gaz

La comptabilité est régie par certains principes dont celui du principe de rattachement. Il consiste à rattacher à un exercice comptable l’ensemble des charges et des produits qui se rapportent à cette période, et ce même s’ils n’ont pas encore été facturés ou ont été facturés d’avance.

L’application de ce principe fait naître deux formes de régularisation en ce qui concerne les factures d’eau, d’électricité et de gaz non stockables :

  • Les abonnements facturés par avance et qui concerne une période qui s’étend au-delà de l’exercice comptable doit être neutralisés : ils représentent ce que l’on appelle des charges constatées d’avance (CCA),
  • Les consommations d’énergies facturées après la date de clôture de l’exercice comptable mais qui le concernent pour partie doivent être prises en compte : il s’agit des charges à payer (CAP) et plus particulièrement des factures non parvenues (FNP).

Lorsque l’énergie est stockée, l’entreprise doit pratiquer un inventaire à la clôture de son exercice (les quantités doivent être relevées à la clôture de l’exercice), valoriser le montant et comptabiliser un stock :

  • Débit du compte 322 « Fournitures consommables »,
  • Et crédit du compte 6031 « Variation des stocks de matières premières et fournitures ».

Exemple de comptabilisation d’une régularisation de facture d’électricité

Reprenons l’exemple ci-dessus et imaginons que l’entreprise clôture son exercice le 31 décembre. Elle estime ses consommations à 200 euros HT en décembre N. Elle va devoir enregistrer à cette date :

  • Une charge constatée pour le montant correspondant à l’abonnement (il concerne l’exercice comptable suivant)
    • Débit du compte 486 « Charges constatées d’avance » par le crédit du compte 6061 « Fournitures non stockables (eau, énergie…) » pour 500 euros
  • Une facture non parvenue pour la somme correspondant aux consommations du mois de décembre (si elles sont significatives)
    • Débit du compte 6061 « Fournitures non stockables (eau, énergie…) » par le crédit du compte 4081 « Fournisseurs – Factures non parvenues » pour 200 euros

Conclusion : les factures d’eau, d’électricité et de gaz doivent être comptabilisées dans le compte 6061 « Fournitures non stockables (eau, énergie) ». Elles peuvent faire l’objet de régularisation à la clôture de l’exercice.

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont

Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d’information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

5 commentaires

  1. Bonjour, je vous remercie pour votre site qui m’a permis de clarifier certains points et de tenir ma comptabilité comme elle se doit. J’ai une petite question concernant le remboursement des charges fourniture non stockable. J’ai une SAS domiciliée à mon domicile, j’aimerais me faire rembourser en prorata de l’espace allouer à l’activité de ma société les factures de Gaz, d’électricité et d’eau. Dans quel compte doivent figurer ces remboursements ? Dois je les assimilés à des notes de frais donc à un remboursement sur le compte courant associé ?
    JAL:OD
    DEBIT
    60612 « Électricité »
    445601 TVA
    CREDIT
    421000 PERSONNEL – REMUNERATION DUE

    JAL : BQ
    DEBIT :
    421000 PERSONNEL – REMUNERATION DUE
    CREDIT :
    512000 BANQUE

    Merci de nouveau pour votre site et vos réponses aux nombreux commentaires qui nous aident tout autant que vos articles.

    • Thibaut Clermont

      Bonjour,
      Si la société vous loue (ou vous sous-loue, avec l’accord de votre propriétaire) un local, vous pouvez effectivement lui refacturer une quote-part d’électricité et de gaz. En ce qui concerne l’eau, cela me paraît plus compliqué, sauf si vous parvenez à prouver que vous utilisez de l’eau pour votre activité professionnelle. Toutes ces charges doivent être, par exemple, refacturées au prorata de la surface utilisée (sur la surface totale). A ce titre, la facture totale doit être jointe. Pour ce qui est de l’écriture comptable, vous devez utiliser le compte 614 « charges locatives et de copropriété ». Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  2. Bonjour,
    Notre entreprise à dû louer un compteur électrique pour le temps d’un chantier, afin de desservir la grue en électricité car le compteur des clients n’était pas assez puissant.

    Doit-je enregistrer la facture de location du compteur en 6061 ou dois-je utiliser un autre compte, en sachant que dans la facture, sont compris les frais de location du compteur + les consommations électrique ?

    En vous remerciant par avance.

    Cordialement.

    • Thibaut Clermont

      Bonjour,
      Combien de temps cette location a-t-elle duré ? Les frais d’électricité ont-ils été refacturés au client final ? A mon sens, si la location n’a duré que quelques semaines et que cela fait partie intégrante des frais refacturés au client, vous pouvez effectivement comptabiliser l’ensemble de la facture dans des comptes 60 « Achats ». Cela permettra, au niveau de la présentation du compte de résultat, de les prendre en compte pour le calcul de votre marge commerciale ou de votre production.Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

      • Bonjour,
        Le frais d’électricité ont été refacturé au client et le chantier n’a duré que quelques semaines. Je le facture donc dans un compte 606.
        En vous remerciant pour votre réponse.
        Bonne journée.
        Cordialement.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.