Comptabilisation des produits à recevoir

A la clôture de l’exercice comptable, les produits acquis mais non encore comptabilisés et dont le montant n’est pas définitivement fixé doivent être enregistrés. Il s’agit de produits à recevoir. Compta-Facile développe dans cet article la comptabilisation des produits à recevoir.

Comptabilisation produits à recevoir

 1. Définition des produits à recevoir (PAR)

Un produit à recevoir (PAR) est un produit qui est certain dans son principe mais dont le montant comporte une légère incertitude. Il s’agit d’un produit qui n’a pas encore été inscrit dans un compte de tiers débiteur (compte client par exemple).

Un produit à recevoir doit être comptabilisé dans l’exercice auquel il se rapporte (respect du principe de séparation des exercices).

Pour plus d’informations : préparer son bilan comptable, réviser ses comptes, faire son bilan comptable.


Testez SAGE COMPTA & FACTURATION, la solution de gestion en ligne permettant de réaliser ses devis, d'établir ses factures et de tenir sa comptabilité (essai gratuit de 30 jours).

2. Les principaux comptes de produits à recevoir (PAR)

Le compte de produit à recevoir à utiliser dépend du poste d’actif auquel il se rapporte.

Certains produits à recevoir revêtent un caractère financier. Il conviendra, dans ce cas, d’utiliser :

  • Le compte 2768 « Autres créances immobilisées – intérêts courus » ;
  • Le compte 5088 « Intérêts courus sur obligations, bons et valeurs assimilées » ;
  • Le compte 5188 « Banque – intérêts courus à recevoir ».

D’autres produits à recevoir peuvent concerner des créances clients. On pourra alors choisir :

  • Le compte 4181 « Clients – factures à établir » ;
  • Le compte 4188 « Clients-intérêts courus ».

Les produits à recevoir sociaux et fiscaux sont comptabilisés au débit :

  • du compte 4287 « Personnel – produits à recevoir » ;
  • du compte 4387 « Organismes sociaux – produits à recevoir » ;
  • du compte 4487 « État – produits à recevoir ».

Enfin, il est d’usage d’utiliser le compte 4687 « Débiteurs divers – produits à recevoir » pour les autres produits à recevoir.

3. Exemples de produits à recevoir (PAR)

Notre équipe a consacré un article important à la comptabilisation des factures à établir.

Le compte 4487 « État – produits à recevoir » pourra, par exemple, être utilisé lorsque l’entreprise est éligible à un dégrèvement de CVAE (plafonnement selon la valeur ajoutée).

Le compte 5088 « Intérêts courus sur obligations, bons et valeurs assimilées » pourra être retenu pour comptabiliser des coupons courus non échus attachés à des obligations.

Enfin, le compte 4687 pourra contenir les indemnités d’assurance en attente de versement à la clôture d’un exercice comptable.

Conclusion : les produits à recevoir (PAR) génèrent des écritures de régularisation à la clôture de l’exercice. Ils font l’objet d’une extourne (contre-passation) au début de l’exercice suivant.

Partager
logiciel compta facturation

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

4 commentaires

  1. Bonjour.
    D’abord merci pour votre site qui est ma référence pour toutes mes questions de comptabilité. Je trouve toujours les réponses à mes questions. Mais comme il ne faut jamais dire jamais, on ne peut jamais dire toujours non plus… J’ai donc une question dont je n’ai pas encore trouvé la réponse! La voici:
    J’obtiens de mes fournisseurs une ristourne trimestrielle selon la quantité de mes achats. Je vais donc recevoir début janvier une ristourne sur mes achats d’octobre, novembre et décembre. Ces ristournes sont normalement comptées au crédit de 609, donc une charge (n’hésitez pas à m’indiquer si j’ai fait erreur). S’agit-il d’une charge constatée d’avance ou d’un produit à recevoir? D’après moi, c’est une charge, mais alors le compte 486 deviendrait créditeur, ce qui me perturbe un peu.
    Merci d’éclairer ma lanterne.

  2. Thibaut Clermont

    Bonjour,
    Il s’agit d’un avoir fournisseur à recevoir qui doit être comptabilisé, à la clôture de l’exercice, comme suit :
    Débit du compte 4098 « Rabais, remises, ristournes à obtenir et autres avoirs non encore reçus
    Et crédit des comptes 44586 « Taxes sur le chiffre d’affaires sur factures non parvenues » et du compte de classe 6 concerné.
    Bonne fin de journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  3. Bonjour,

    J’ai une petite question concernant un produit à recevoir que j’ai passé en début d’année (pour affecter le produit sur l’année 2017).

    A l’époque, le montant était une estimation, 1300€. J’ai donc passé en 2017 :
    Débit – 418100 1300€
    Crédit – 708000 1300€
    (Facture sans TVA)

    Et en 2018 du coup l’inverse :
    Débit – 708000 1300€
    Crédit – 418100 1300€

    Sauf que maintenant la facture est établie pour 1500€ au finale. Ma question est la suivante :

    Dois-je faire une (ou des) écritures de régularisation ? Si oui lesquelles ?

  4. Thibaut Clermont

    Bonjour,
    De quelle écriture de régularisation parlez-vous ? S’agit-il de votre écriture d’inventaire comptabilisée à la clôture de l’exercice 2017 ? Ou de l’écriture de votre facture de vente enregistrée en 2018 ?
    Lors de la clôture de vos comptes, vous avez déterminé un produit à recevoir et l’avez enregistré en comptabilité en fonction des éléments que vous aviez à votre connaissance. Si, avant d’avoir clôturer vos comptes, vous connaissez le montant exact de votre PAR, vous devez rectifier votre écriture d’inventaire. Autrement, si vous en avez connaissance après la clôture définitive, vous n’avez aucune écriture de régularisation à enregistrer : il vous suffit d’extourner votre produit à recevoir (comme vous l’avez fait) et de comptabiliser votre facture de vente de façon classique.
    Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

adipiscing ut mattis consequat. elit. non luctus suscipit felis