Pourquoi faut-il tester un logiciel de facturation avant de l’acheter ?

Les logiciels de facturation en ligne ont bouleversé le marché des solutions de gestion et notamment les offres proposées par les éditeurs. Ces logiciels présentent une certaine facilité à être testés, et c’est l’un de leur principaux avantages. Tester avant d’acheter permet de simplifier le choix du logiciel de facturation. Voici un aperçu des intérêts que l’on trouve à tester un logiciel de facturation avant de l’acheter.

pourquoi tester logiciel facturation avant acheter

Intérêt n°1 du test : apprécier la réponse apportée par l’offre à la demande

Chaque utilisateur de logiciel de facturation a des besoins spécifiques à satisfaire. Ces derniers dépendent des conditions dans lesquelles il exerce son activité. Un entrepreneur qui ne travaille qu’avec des professionnels a l’obligation d’éditer des factures comportant de nombreuses mentions. Il doit donc, dans ce cas, choisir un logiciel de facturation complet. A l’inverse, lorsque l’entreprise a affaire à des particuliers, l’établissement d’une note suffit dans certains cas. Le besoin se limite donc aux fonctionnalités « de base » de la solution de gestion.

Cela étant dit, d’autres critères, moins objectifs, peuvent également entrer en compte. Il s’agit de besoins spéciaux exprimés par l’entrepreneur et pour lui-même (exigences particulières) comme, par exemple, le suivi du paiement des factures ou l’édition de tableaux de bord plus ou moins évolués. Parfois, il est question de choisir une solution de gestion « tout en un » qui propose également un module de comptabilité.

Quoiqu’il en soit, la phase de test permettra à l’utilisateur de vérifier que l’offre qu’il essaie réponde bien à ses besoins.


Testez SAGE COMPTA & FACTURATION, la solution de gestion en ligne permettant de réaliser ses devis, d'établir ses factures et de tenir sa comptabilité (essai gratuit de 30 jours).

Intérêt n°2 du test : évaluer l’ergonomie du logiciel de facturation

Le logiciel de facturation représente l’une des solutions informatiques que l’entrepreneur utilise le plus. Il est donc essentiel d’en apprécier l’ergonomie avant de s’engager avec l’éditeur. Le but consiste, pour l’utilisateur, à vérifier qu’il sera à l’aise avec ce programme lorsqu’il l’utilise.

Au cours du test, l’utilisateur devra répondre à un certain nombre de questions, comme par exemple :

  • L’interface du logiciel me convient-elle ?
  • Parviens-je à établir facilement des factures ?
  • L’accès aux fonctionnalités est-il simple ?
  • Le rendu visuel des documents me convient-il ?
  • Existe-t-il un support et/ou une fonction d’aide ?

Besoin d'un expert-comptable ? Obtenez rapidement un devis gratuit et
adapté à vos besoins de la part de notre partenaire ECL DIRECT

Intérêt n°3 du test : comparer plus efficacement les logiciels de facturation

Un test ne porte généralement pas que sur une seule solution de gestion. En pratique, on conseille généralement d’en tester plusieurs avant de s’engager avec un éditeur. Pour que la comparaison qui en résulte soit efficace, il convient de mettre en concurrence des produits qui se valent en terme de fonctionnalités.

L’objectif consiste à identifier les points forts et les points faibles de chaque logiciel de facturation (selon des critères préalablement établis) et d’en faire une synthèse. Ainsi, la comparaison pourra permettre de :

  • Distinguer un logiciel de ses concurrents grâce à son rapport qualité/prix,
  • Réaliser des arbitrages (augmenter son budget pour bénéficier d’une fonctionnalité particulière).

Intérêt n°4 du test : choisir son logiciel de facturation en toute connaissance de cause

Même s’il est assez facile de changer de logiciel de facturation, il vaut mieux faire le bon choix dès le début. Les éditeurs proposent, en effet, des solutions sans engagement, résiliables à tout instant. Mais certains coûts cachés peuvent émerger. Il peut s’agir, par exemple, des coûts de migration facturés lors de l’exportation des données (à injecter dans la nouvelle solution de gestion). De plus, le transfert peut générer une importante perte de temps. Il accroît également le risque de commettre des erreurs, surtout lorsqu’une intervention humaine est requise.

Conclusion : tester des logiciels de facturation est une technique porteuse de sens. Elle procure de nombreux avantages et va, tout d’abord, permettre de s’assurer que l’offre réponde bien aux besoins de l’utilisateur. Aussi, le test permet d’apprécier l’ergonomie de chaque solution et de mener des comparaisons performantes. Au final, tester avant d’acheter permet de faire le bon choix.ns. Ensuite, elle vous permet d’apprécier l’utilisation que vous pourrez en faire. Enfin, elle permet d’effectuer une comparaison efficace et ainsi de faire le bon choix.

Partager
pub

A propos de Thibaut Clermont

Avatar
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et fondateur de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.