Le plan comptable général – PCG

Publié le 5 min
Ecrit par Thibaut Clermont

Toutes les entreprises tenues d’établir des comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe) doivent respecter les dispositions du plan comptable général, PCG en abrégé. Le plan comptable général est défini par le règlement 2014-03 de l’Autorité des Normes Comptables (ANC), venant remplacer le règlement n° 99-03 du comité de la réglementation comptable (CRC), précédemment applicable.

Nous allons vous présenter globalement dans cet article le contenu du plan comptable général.

plan comptable général pcg

Le contenu du plan comptable général (PCG)

Le plan comptable général contient plusieurs parties :

  1. Principes généraux applicables aux différents postes des documents de synthèse,
  2. Modalités particulières d’application des principes généraux,
  3. Modèles de comptes annuels,
  4. Tenue, structure et fonctionnement des comptes.

1ère partie du PCG : Principes généraux applicables aux différents postes des documents de synthèse

Cette 1ère partie du plan comptable général présente l’objet de la comptabilité, son champ d’application, les principes comptables, etc. Elle définit les actifs, les passifs, les produits et les charges (éléments que l’on retrouve dans le bilan comptable et le compte de résultat).

Nous avons présenté en détail ces 4 éléments dans cet article : les actifs, passifs, produits et charges en comptabilité.

Les dispositions du plan comptable général s’appliquent à toute personne physique ou morale soumise à l’obligation légale d’établir des comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe), sous réserve des dispositions qui leur sont spécifiques.

Plusieurs principes de base encadrent la comptabilité : l’image fidèle, la régularité, la sincérité, le principe de prudence, la continuité de l’activité…

Nous avons déjà abordé en détail sur Compta-Facile : les principes comptables

Le bilan, le compte de résultat et l’annexe, qui forment les comptes annuels, sont établis à la clôture de l’exercice au vu des enregistrements comptables et de l’inventaire.

Ce point a également déjà été abordé sur Compta-Facile : les comptes annuels

Enfin, cette partie fournit de nombreuses informations sur les règles de comptabilisation et d’évaluation à utiliser, parmi lesquelles :

2ème partie du PCG : Modalités particulières d’application des principes généraux

Sont traités ici :

  • Les dispositions de nature spécifique (traitement comptable des logiciels, des sites Internet, de la prime de partage des profits) ;
  • Les opérations de nature spécifique (GIE, société en participation, contrats à long terme, fiducie etc.) ;
  • La comptabilisation des opérations de fusion et assimilés.

3ème partie du PCG : Modèles de comptes annuels

La troisième partie du plan comptable général est consacrée aux documents de synthèse. On y retrouve les règles d’établissement et de présentation des comptes annuels : présentation du bilan et du compte de résultat, annexe de base, annexe simplifiée

Des modèles de comptes annuels sont, par ailleurs, fournis.

4ème partie du PCG : tenue, structure et fonctionnement des comptes

La 4ème et dernière partie du plan comptable général présente les règles en matière :

  • d’organisation de la comptabilité : monnaie à utiliser, documentation, livres comptables, chemin de révision, plan des comptes, inventaire… ;
  • d’enregistrement comptable : la partie double, les mentions à indiquer, les pièces justificatives
  • de plan des comptes : utilisations des comptes de classe 1 à 7 et de la classe 8, et de leur fonctionnement.

Le Plan Comptable Général entier est disponible sur le site de l’ANC : Règlement 2014-03 du 5 juin 2014 relatif au plan comptable général.

Conclusion sur le plan comptable général (PCG)

Le plan comptable général (PCG) est donc constitué d’un ensemble de règles qui encadre la pratique de la comptabilité en France. Toutes les entités tenues d’établir des comptes annuels doivent obligatoirement respecter l’ensemble des dispositions du plan comptable général.

La maîtrise de l’ensemble de ces dispositions n’est pas évidente et le recours à un expert-comptable est conseillé pour encadrer la comptabilité de l’entreprise.

Donnez-lui une note !

Merci pour votre vote.

Ecrit par
Thibaut Clermont

Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et fondateur de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité.

A lire aussi...

La liquidation d'une entreprise, quand et comment
Guide complet sur la liquidation d'une entreprise : formalités légales et annonce

La liquidation d'une entreprise est une étape souvent difficile à franchir, mais qui peut être inévitable dans certaines situations. Que ce soit en raison de difficultés financières, de la fin d'une activité ou d'une décision stratégique, il est essentiel de comprendre les formalités légales entourant ce processus.

Notre shortlist des 5 meilleurs podcasts sur l’entreprenariat

Créateur d’entreprise ou entrepreneur(se) déjà établi(e), vous êtes en quête de motivation et de conseils pour faire prospérer votre activité ? Nous avons concocté une shortlist avec 5 podcasts pour les entrepreneur(ses), avec chacun leur angle différent.

actif bilan comptable
Le besoin en fonds de roulement (BFR) : définition, calcul et intérêt

Le besoin en fonds de roulement, plus couramment appelé BFR, est un indicateur très important pour les entreprises. Il représente les besoins de financement à court terme d'une entreprise résultant des décalages des flux de trésorerie correspondant […]

utilité expert-comptable
A quoi sert un expert-comptable ?

L’Expert-comptable est un acteur incontournable de la vie des entreprises. Mais à quoi sert-il ? Ce professionnel de l’expertise comptable est capable d’intervenir à tous les stades de l'existence d’une entreprise : en phase de […]

Abonnez-vous à la newsletter !

abandons-creances-1024x767

Aucun commentaire.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *