Le prévisionnel financier est-il obligatoire ?

Le prévisionnel financier représente généralement le document incontournable des créations et des reprises d’entreprises. Mais est-il obligatoire ? En théorie, aucun texte de loi ne l’impose. En pratique toutefois, certains partenaires peuvent l’exiger. Le porteur de projet trouve parfois un intérêt à en faire un. Compta-Facile revient sur cette notion importante et répond à la question : le prévisionnel financier est-il obligatoire ?

le previsionnel financier est-il obligatoire

Aucun texte ne rend obligatoire la réalisation d’un prévisionnel financier

En principe, un porteur de projet (créateur ou repreneur d’entreprise) demeure libre de réaliser ou non un prévisionnel financier. Aucune Loi n’impose l’établissement d’un tel état. Le prévisionnel financier résulte, en général, d’une décision volontariste du porteur de projet.

Cela étant dit, faire un prévisionnel présente de nombreux avantages pour ce dernier. Cette démarche va notamment lui permettre de :

Il faut toutefois faire preuve de lucidité : dans certains situations, le prévisionnel financier n’a aucune utilité. Un bon tableau de bord suffira largement une fois l’activité lancée.

De plus, le fait de réaliser un prévisionnel n’augmente pas les chances de réussite du projet en tant que tel. Les prévisions revêtent, par nature, un caractère incertain et elles ne sont pas prédictives. Elles sont, en effet, fondées sur le jugement (parfois subjectif) du porteur de projet.


Réalisez votre business plan en ligne avec notre logiciel partenaire IZYPITCH (à partir de 29 €)

Le prévisionnel financier peut devenir obligatoire sous l’impulsion de partenaires

Même s’il n’est pas obligatoire dans les textes, le prévisionnel financier peut, dans quelques cas, être exigé par certains partenaires.

C’est notamment le cas lorsque le porteur de projet dépose une demande de financement auprès d’établissements bancaires. D’ailleurs, certaines banques exigent, y compris en l’absence de prêt, un prévisionnel pour l’ouverture d’un compte professionnel.

Dans d’autres situations, le prévisionnel financier peut s’imposer ; notamment en présence d’une demande d’aides ou de subventions.

Enfin, dans les projets de reprise d’entreprise, le prévisionnel s’avère également incontournable. L’état prend en compte les éléments passés ainsi que tous les changements induits par le projet de reprise (modification de la structure des coûts, développement du chiffre d’affaires, incidences du financement…).

A lire également sur le prévisionnel financier :

Conclusion : le prévisionnel financier n’est pas obligatoire. Certains partenaires au projet peuvent toutefois l’exiger. Mais, dans tous les cas, il présente de nombreux avantages pour un porteur de projet. Il lui permet notamment de clarifier son projet et de vérifier sa rentabilité financière.

_~-*-~_

Découvrez notre livre sur le business plan et mettez toutes les chances de votre côté pour le réussir…

Partager
pub

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

eleifend diam venenatis adipiscing leo Praesent in luctus commodo accumsan at