Vous êtes ici : Accueil » Analyse financière » Analyse du bilan » Le fonds de roulement net global (FRNG) : définition, calcul et intérêt

Le fonds de roulement net global (FRNG) : définition, calcul et intérêt

Le fonds de roulement est une variable essentielle mettant en évidence la politique de financement d’une entreprise. Il permet de vérifier l’équilibre de sa structure financière. Son excédent va financer une partie du besoin en fonds de roulement et le reliquat sera attribué à la trésorerie. Compta-Facile consacre une fiche complète au fonds de roulement net global : qu’est-ce que le FRNG ? Quand faut-il le déterminer ? Comment le calculer ? Comment l’interpréter ? Quels sont les ratios financiers en lien avec celui-ci ?

fonds de roulement fr definition calcul interet

Qu’est-ce que le fonds de roulement ?

Définition du fonds de roulement

Le fonds de roulement correspond à l’ensemble des ressources mises à la disposition de l’entreprise pour une durée assez longue par ses associés, des organismes de financement, des investisseurs ou crées grâce à l’exploitation de son activité et qui sont destinées à financer, dans un premier temps, les investissements en biens durables.

Par différence, le fonds de roulement mesure la quantité de ressources non utilisées par les actifs immobilisés qui permettra de couvrir les dépenses d’exploitation de l’entreprise nettes des encaissements clients.

Lien entre le FRNG et le BFR

L’excédent de fonds de roulement pourra éventuellement servir à financer le besoin en fonds de roulement (BFR) généré par le cycle d’exploitation de l’entreprise.

Lien entre le FRNG et la trésorerie nette

Le reliquat du fonds de roulement sur le BFR contribuera, s’il existe, à alimenter la trésorerie nette de l’entreprise.

Pourquoi calculer le fonds de roulement ?

Le fonds de roulement est un indicateur financier qui permet de vérifier un certain équilibre financier et notamment que les actifs immobilisés soient financés par des ressources de long terme.

Cette notion est fondamentale et elle part d’un postulat très simple : un investissement à long terme doit être financé par une ressource à long terme. En d’autres termes, l’investissement et son financement doivent avoir le même horizon.

En général, le fonds de roulement est calculé à l’occasion d’une création ou d’une reprise d’entreprise. Il est également calculé en cours d’activité et son évolution doit être étudiée avec attention.

Comment calculer le fonds de roulement ?

La détermination du fonds de roulement est assez simple en pratique. Il suffit de recenser et d’évaluer les ressources stables ainsi que les emplois durables et de les soustraire. Voici la formule de calcul du fonds de roulement :

Fonds de roulement (FRNG) = Capitaux permanentsActifs immobilisés

Dans la pratique, on retrouve couramment la formule de calcul du fonds de roulement suivante :

Fonds de roulement (FRNG) = Ressources stables – Emplois durables

Avec ressources stables = capital social + réserves + résultat + comptes courants associés bloqués+ dettes financières supérieures à un an + provisions pour risques et charges + amortissements

Et emplois durables = actif immobilisé brut

Les deux approches présentées ci-dessus s’appuient sur le haut du bilan comptable. Il est également possible de calculer un fonds de roulement en partant du bas du bilan :

Fonds de roulement (FRNG) = Actifs à court terme – Passifs à court terme

Avec actifs à court terme = actifs circulants + disponibilités

Et passifs à court terme  = passifs circulants + autres dettes à court terme

Comment interpréter le fonds de roulement ?

Interpréter un FRNG positif

Un fonds de roulement est positif lorsque les ressources stables excédent les emplois durables. Dans ce cas, les ressources stables financent en intégralité les emplois durables. L’excédent va financer le BFR (en totalité ou partiellement) et le solde va contribuer à former la trésorerie nette de l’entreprise. Celle-ci dispose d’un « matelas financier ».

Interpréter un FRNG nul

Un fonds de roulement est nul lorsque les ressources stables et les emplois durables sont égaux. Ici, les ressources couvrent les emplois sans qu’un excédent ne soit généré. L’entreprise devra financer son BFR avec un découvert bancaire par exemple.

Interpréter un FRNG négatif

C’est la situation la plus critique pour l’entreprise : les investissements durables ne sont pas intégralement financés par des ressources de la même nature. La structure des financements est déséquilibrée et, si le BFR ne se traduit pas par une ressources en fonds de roulement, cela impacte la trésorerie nette et la solvabilité de l’entreprise. L’entreprise est sous-capitalisée.

Ratios financiers en lien avec le fonds de roulement

Les principaux ratios calculés avec les données issues du fonds de roulement sont les suivants :

  • Ratio de financement des investissements = Capitaux permanents / Actifs immobilisés

Il permet de mesurer le taux de couverture des actifs immobilisés par les capitaux permanents. Lorsqu’il est supérieur à 1, cela signifie que les capitaux permanents pourront financier une partie de l’actif circulant.

  • Autonomie financière = Fonds propres / Dettes financières à long terme

Ce calcul mesure le degré d’indépendance d’une entreprise vis-à-vis de ses prêteurs. Les banques exigent généralement que ce ratio soit supérieur à 1 afin de prêter des sommes d’argent à une entreprise.

Exemple de calcul de fonds de roulement

Voici le bilan d’une entreprise (en K€) :

Actif

Passif

Immobilisations 700 Capital social 500
Stocks 100 Réserves 500
Créances clients 400 Dettes financières 200
Liquidités 300 Dettes d’exploitation 300
Total 1500 Total 1500

Le montant de son fonds de roulement est de 500 K€ soit (500+500+200)-700. Il constitue une ressource qui va financer le BFR à hauteur de 200 K€ (300-100-400) et le reliquat sera affecté à la trésorerie (300 K€).

Conclusion : le fonds de roulement constitue une indicateur important car il permet de connaître la santé financière d’une entreprise. Il doit être étudié avec précision et faire l’objet de comparaison dans le temps.

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

2 commentaires

  1. Bonjour,
    Comment se fait-il que le FR = Actifs circulants-Passifs circulants ?
    N’est ce pas là une formule de BFR plutôt ?

    Merci d’avance

    • Thibaut Clermont

      Bonjour,
      Merci pour votre intervention. En réalité, il ne s’agit pas de l’actif circulant au sens stricte du terme mais au sens « actif à court terme ». Cette notion tient compte, en plus, de la trésorerie nette. J’ai modifié les termes du calcul afin que cela ne porte plus à confusion.
      Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*