Calcul du seuil de rentabilité

Publié le 4 min
Ecrit par Thibaut Clermont

Le calcul du seuil de rentabilité est important pour toute entreprise, il permet de déterminer le montant du chiffre d’affaires à réaliser au cours d’une période pour atteindre l’équilibre (ou le point mort), c’est-à-dire avoir un résultat à zéro (total des charges = total des produits). Ainsi, le chef d’entreprise dispose d’un objectif à atteindre sur cette période et a normalement conscience qu’il commencera à générer des profits qu’à partir du montant où il a réalisé le chiffre d’affaires déterminé dans le calcul du seuil de rentabilité. Compta-Facile vous propose une fiche complète sur le seuil de rentabilité et le point mort.

passif circulant definition calcul interet

1. Définition du seuil de rentabilité (SR)

Le seuil de rentabilité indique le montant de chiffre d’affaires à réaliser pour atteindre un résultat nul. Le but n’est pas de se cantonner à ce CA mais au contraire de générer plus que ce CA minimum. Cet indicateur sert à connaitre le CA minimum à produire pour ne pas être en déficit. Il s’agit d’une donnée essentielle qui peut être obtenue en décomposant et en qualifiant les charges présentes dans une entreprise en fonction de leur nature : charges fixes ou charges variables.

Une charge fixe, également appelée charge de structure, est une charge dont le montant est indépendant du niveau de l’activité de l’entreprise. Il s’agit d’une charge récurrente qui sera à régler selon une périodicité fixée à l’avance, peu importe que l’entreprise ait réalisé ou non du chiffre d’affaires sur cette période. Il pourra s’agir, par exemple, de loyers immobiliers, primes d’assurance, dotations aux amortissements, etc.

A l’inverse, une charge variable (ou charge opérationnelle) constitue une charge directement liée au volume d’activité de l’entreprise. Il s’agira, par exemple, des achats de marchandises pour les entreprises de négoce, des achats de matières et fournitures pour les entreprises de production, etc.

2. Calcul du seuil de rentabilité (SR)

Le seuil de rentabilité peut être calculée à partir du compte de résultat (pour plus d’informations : lire un compte de résultat), du tableau des soldes intermédiaires de gestion ou tout simplement à partir d’une balance comptable. Il nécessite certains retraitements extra-comptables, notamment pour distinguer les charges fixes des charges variables.

Le seuil de rentabilité est exprimé en chiffre d’affaires et il est calculé ainsi :

Seuil de rentabilité = charges fixes / [ ( chiffre d’affaires – charges variables ) / chiffre d’affaires ]

Remarque : le rapport [ ( chiffre d’affaires – charges variables ) / chiffre d’affaires ] est appelé taux de marge sur coûts variables.

Ainsi, le montant du chiffre d’affaires correspondra aux ventes ou aux prestations à effectuer pour couvrir les charges fixes et les charges variables de l’entreprise. L’entreprise est rentable dès lors que ce seuil est franchi.

Exemple : une entreprise, qui exerce une activité d’achat-revente, réalise un chiffre d’affaires de 100 000 euros.

Elle réalise une marge commerciale brute de 50% et rencontre 20 000 euros de frais fixes.

Voici le calcul de son seuil de rentabilité : 20 000 / [ ( 100 000 – 50% * 100 000 ) / 100 000 ] = 40 000 euros.

L’entreprise devra réaliser un chiffre d’affaires d’au moins 40 000 euros afin de couvrir ses charges fixes, et donc de réaliser un résultat nul.

3. Calcul du point mort (PM)

Le point mort est une donnée qui découle du seuil de rentabilité. Il correspond, non plus à une donnée financière, mais à une durée exprimée en  nombre de jours, de mois ou d’années dont le dépassement est nécessaire pour être rentable.

Point Mort (en jours) = Seuil de Rentabilité / ( Chiffre d’Affaires annuel / 360 )

Reprise de l’exemple ci-dessus : le point mort en jours sera de 40 000 / ( 100 000 / 360 ) = 144 jours.

A partir du 145ème jour, l’entreprise commencera à réaliser des bénéfices.

4. Utilité du seuil de rentabilité (SR)

Comme nous l’avions évoqué en introduction, le seuil de rentabilité permet de disposer d’un indicateur chiffré : à partir de X euros de chiffre d’affaires, les charges de l’entreprise sont couvertes :

  • Si le seuil de rentabilité est dépassé, l’entreprise réalise un bénéfice ;
  • Si le seuil de rentabilité n’est pas atteint, l’entreprise réalise une perte ;
  • Si le seuil de rentabilité est atteint à l’euro près, l’entreprise réalise un résultat nul.

Le seuil de rentabilité est un ratio fréquemment utilisé dans la pratique comptable, et notamment dans le cadre d’une création d’entreprise (au titre de l’élaboration d’un prévisionnel financier) ou dans le cadre d’une reprise d’entreprise (appréciation de la rentabilité de l’entreprise).

Donnez-lui une note !

Merci pour votre vote.

Ecrit par
Thibaut Clermont

Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et fondateur de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité.

A lire aussi...

Calendrier des travaux comptables de l’entreprise
Calendrier des travaux comptables de l'entreprise

A l'exception des entrepreneurs individuels qui bénéficient du régime micro, toutes les entreprises ont des obligations comptables à respecter au titre de chaque exercice comptable. Nous allons vous proposer un calendrier des principaux […]

Changer de logiciel de comptabilité, pourquoi et comment faire ?

Un changement de logiciel comptable nécessite une préparation complète et sans faille. La migration des données peut s'avèrer délicate et il convient de ne rien rater

Combien de dividendes puis-je verser ?

Compta-Facile vous présente les caractéristiques des dividendes et analyse leur versement dans la limite du possible…

Crédit d'impôt industrie verte (C3IV)
Crédit d'impôt industrie verte : modalités et taux

Orientation assumée du projet de la loi de finances 2024, le crédit d’impôt au titre des investissements dans l’industrie verte soutient les entreprises engagées dans l’énergie décarbonée. Le dispositif pourrait, d’après Bercy, s’élever […]

Abonnez-vous à la newsletter !

abandons-creances-1024x767

10 commentaires

  • bouhedli mohamed nassim

    Merci pour toutes ses informations et bonne continuation

  • Dalmat Stéphane

    Comment fait-on pour calculer le Seuil de Rentabilité (SR) dans le cas où notre activité ne nécessite pas de charges variables ?

    Thibaut Clermont

    Bonjour,
    Dans ce cas là, votre seuil de rentabilité (niveau de chiffre d'affaires pour obtenir un résultat nul) est égal au montant de vos charges fixes.
    Bon après-midi. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  • Zaineb

    Bonjour et merci pour toutes vos informations.
    A propos du seuil de rentabilité en valeur, peut-on utiliser la formule suivante pour le calculer : Charges Fixes x Chiffre d'Affaires / Marge sur Coûts Variables
    Merci.

    Thibaut Clermont

    Bonjour,
    Oui, tout à fait, vous pouvez utiliser cette formule pour calculer le seuil de rentabilité. En effet, dans le calcul que j'ai présenté, la différence entre le chiffre d'affaires et les coûts variables représente la marge sur coûts variables.
    Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  • Oliver

    Merci pour tous les conseils que vous nous donnez.

  • Join-Lambert

    Pour le calcul du point mort et du seuil de rentabilité, je me suis limité à tous les éléments constituants le résultat d'exploitation. Pour moi, tous les éléments financiers, exceptionnels et subventions ou crédits d'impôts ne doivent pas apparaître dans ce calcul puisque je me focalise sur la rentabilité de mon activité... Est-ce juste?

    Thibaut Clermont

    Bonjour,
    Je suis entièrement d'accord avec votre analyse. En général, ce sont les charges d'exploitation qui vont l'objet d'une ventilation charges fixes - charges variables.
    Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  • Abedi

    Bonjour,
    Comment faire pour trouver le seuil de rentabilité si, par exemple, j'ai une M/CV de 24 % du CA et des frais fixe de 6 000 € pour un CA de 40 000 € ?
    Merci pour votre aide.

    Thibaut Clermont

    Bonjour,
    Le seuil de rentabilité est très simple à calculer, il suffit d'utiliser la formule indiquée dans l'article : charges fixes / taux de marge sur coûts variables.
    Dans votre cas, SR = 6 000 / 0,24 = 25 000 euros.
    Bon après-midi. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  • Agathe

    Bonjour,
    Je dispose d'un taux de marge sur coût d'achat et d'un coût variable tous deux exprimés en pourcentage du CA et d'un coût de charges fixes en €.
    comment calculer le seuil de rentabilité ?
    Merci de vos lumières.

    Thibaut Clermont

    Bonjour,
    Si vos données concernant les charges sont toutes deux exprimés en % du chiffre d'affaires : taux de marge sur coûts variables = 1 - taux de charges variables. Puis, seuil de rentabilité = charges fixes (en €) / taux de marge sur coûts variables (en %).
    Bon après-midi. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  • Kam'c

    merci, vous m'avez aidé

  • KYEMBWA Laurent

    Cette explication est très claire. Je me souviens bien du calcul du seuil de rentabilité et surtout de la différence avec le point mort.

    Margaux Palierne

    Bonjour Laurent,
    Ravie d'avoir pu vous aider.
    Margaux

  • KYEMBWA Laurent

    La leçon est très claire. Merci

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *