La comptabilisation des frais de recrutement

Publié le 3 min
Ecrit par Thibaut Clermont

Les frais de recrutement du personnel exposés par une entreprise font l’objet d’un traitement comptable particulier. Compta-Facile vous le détaille dans cet article en répondant à la question : comment comptabiliser les frais de recrutement ?

comptabilisation frais recrutement

Comptabilisation en charge des frais de recrutement

Les frais de recrutement du personnel correspondent aux coûts engagés par une entreprise afin d’attirer des candidats aux postes qu’elle propose. Il peut s’agir de coûts de recrutement internes (salaire du DRH et/ou des salariés qui étudient les CV des candidats et font passer les entretiens) ou de coûts de recrutement externes (frais d’appel à une agence de recrutement, frais de recrutement de talents spécifiques auprès d’agences spécialisées, frais de publications d’annonces sur Internet et dans des journaux, frais de participation à des salons).

Les frais de recrutement internes ne font l’objet d’aucun traitement comptable particulier. Ils doivent être laissés dans leurs comptes de charges par nature (compte 641 par exemple).

En revanche, les frais de recrutement externes, lorsqu’ils sont versés à des tiers, doivent être comptabilisés dans un compte de charges externes (compte 62) et plus particulièrement dans le compte 6284 « Frais de recrutement du personnel ». Les honoraires de conseils peuvent, au choix de l’entreprise, également être comptabilisés dans le compte 6226 « Honoraires ».

Voici comment comptabiliser une facture de frais de recrutement de personnel :

  • On débite :
    • le compte 6284 « Frais de recrutement du personnel » ou le compte 6226 « Honoraires’,
    • le compte 445661 « TVA déductible sur autres biens et services »,
  • Et on crédite le compte 401 « Fournisseurs ».

On notera ici que les charges d’embauche futures ne peuvent faire l’objet de provisions dans les comptes.

Immobilisation des frais de recrutement

En principe, les frais de recrutement du personnel ne peuvent pas être activés (c’est-à-dire enregistrés en immobilisations). Tel est notamment le cas lorsque les relations avec le salarié recruté ne sont pas protégées par un droit. Il convient donc de les comptabiliser en charges puisque l’entreprise ne peut s’assurer que les avantages économiques apportées par l’embauche lui profiteront bien.

Mais, dans le cas où les relations avec le personnel sont protégées par un droit, il convient de les immobiliser.

Conclusion : les frais de recrutement du personnel sont généralement comptabilisés au débit du compte 6284 « Frais de recrutement du personnel ».

Donnez-lui une note !

Merci pour votre vote.

Ecrit par
Thibaut Clermont

Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et fondateur de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité.

A lire aussi...

plan de financement prévisionnel
5 conseils pour réussir son prévisionnel financier

Réussir son prévisionnel financier nécessite une bonne préparation et une minutieuse conception. Faire un bon prévisionnel peut parfois s'avérer difficile mais la bonne pratique se résume souvent à faire preuve de bon sens. […]

comment choisir un expert-comptable en ligne
Comment choisir un expert-comptable en ligne ?

Ce choix est très impactant pour l'entreprise. Il convient d'être prudent et notamment ne pas s'engager forcément avec le premier professionnel venu. Compta-Facile répond ici à la question comment choisir un expert-comptable en ligne ? 5 étapes pour y parvenir.

expert-comptable pour SARL-EURL
Le paiement de l'IS (Acomptes et solde), l'essentiel

Payer c’est bien, mais autant comprendre ce que vous payez. Acomptes d’IS, solde d’IS... la fiscalité française a tendance compliquer les choses. Compta Facile prend le temps d’étudier le paiement de l’impôt sur les sociétés via un cas pratique.

L'assemblée générale mixte en entreprise
AGO – AGE - AG MIXTE : quelles décisions pour quelle AG ?

Vous souhaitez faire voter une décision en assemblée générale mais vous ne savez pas si c’est possible lors de votre assemblée générale annuelle. Devez-vous organiser une assemblée générale ordinaire (AGO) ou une assemblée générale extraordinaire (AGE) ?

Abonnez-vous à la newsletter !

abandons-creances-1024x767

Aucun commentaire.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *