Vous êtes ici : Accueil » Apprendre la comptabilité » Les métiers de la comptabilité » Le métier de DAF (directeur administratif et financier)

Le métier de DAF (directeur administratif et financier)

Exercer le métier de directeur administratif et financier (DAF) nécessite de maîtriser de nombreuses connaissances. En effet, la mission principale d’un DAF consiste, comme son nom l’indique, à garantir la bonne gestion administrative et financière d’une entreprise. Il vérifie que tout soit fait en ce sens. Il assume également le rôle de coordinateur des différents services d’une entreprise et se retrouve placé en relation privilégiée avec la direction de celle-ci. Voici une fiche de présentation du métier de directeur administratif et financier (DAF) dont l’objectif est de répondre aux questions : quels sont les diplômes requis pour exercer le métier de DAF ? En quoi consiste son travail ? Quel est son salaire moyen ? Quelles sont les perspectives d’évolution de carrière d’un DAF ?

le metier de directeur administratif et financier daf

Quels sont les diplômes permettant d’exercer le métier de DAF ?

Le diplôme idéal pour exercer le métier de directeur administratif et financier est le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG). Il s’agit d’un diplôme de niveau master (bac+5) plutôt difficile à obtenir mais qui bénéficie d’une excellente réputation sur le marché du travail. Ont également accès à ce poste les candidats titulaires d’un master Comptabilité Contrôle Audit (CCA), d’un master finance ou de tout diplôme / formation équivalent.

Le DSCG peut être suivi, soit en formation théorique intégralement, soit en formation en alternance c’est-à-dire en formation combinant théorie et pratique (en apprentissage ou en professionnalisation). Il peut également être suivi à distance. Pour plus d’informations à ces sujets : Le DSCG par correspondance ~ Le DSCG en alternance.

Exercer le métier de DAF, c’est présenter obligatoirement certaines qualités, fondamentales et essentielles :

  • Maîtriser bon nombre de connaissances dans les domaines comptable (dont les normes IFRS), social, fiscal, juridique, financier mais aussi organisationnel et managérial,
  • Avoir un bon contact relationnel et être à l’écoute,
  • Parler couramment l’anglais et connaître éventuellement une troisième langue,
  • Savoir utiliser les outils d’information et de gestion (PGI, logiciel créé en interne notamment),
  • Être curieux et vouloir comprendre le fonctionnement d’une entreprise,
  • Mettre à jour constamment ses connaissances,
  • Être capable de prendre de la hauteur, savoir synthétiser et analyser,
  • Être organisé, réactif et disponible, tout en maîtrisant son stress.

Quelles entreprises recrutent des directeurs administratifs et financiers ?

Le métier de directeur administratif et financier comptable est  principalement exercé dans les grandes entreprises du secteur privé. Ce poste peut également être mise en place dans les PME. Dans ce cas et, en général, il exerce également les pouvoirs dévolus au directeur des ressources humaines (DRH) en matière de gestion du personnel.

Le poste de DAF concerne toutes les entreprises, quel que soit leur secteur activité (commerce, banque, assurance, industrie, etc.).

Quel est le salaire d’un directeur administratif et financier ?

Un directeur administratif et financier gagne, en moyenne, un salaire brut proche des 70 000 euros l’année (il oscille généralement entre 50 000 euros et 100 000 euros). Le DAF est systématiquement cadre.

La rémunération d’un DAF peut toutefois varier selon l’entreprise qui l’emploie et surtout en fonction de son parcours et de ses expériences professionnelles antérieures ; les profils de responsables de dossiers de cabinet d’expertise comptable ou d’experts-comptables étant particulièrement appréciés à ce sujet.

Quelles sont les missions d’un directeur administratif et financier ?

Les missions d’un DAF s’organisent autour de 6 axes majeurs :

  • La comptabilité

Le DAF garantit la bonne application des règles dans le domaine comptable et assure ainsi la présentation d’états financiers en bonne et due forme, c’est-à-dire la production d’informations financières justes et fiables. Pour cela, il supervise généralement des équipes composées de comptables et de chefs comptables.

  • La gestion de trésorerie

Le DAF analyse la situation financière d’une entreprise et participe à l’élaboration de budgets de trésorerie (il doit être en mesure d’anticiper tout problème de trésorerie). Il gère, à ce titre, les relations entre l’entreprise et les banques et les investisseurs. Il s’occupe également du placement des excédents de trésorerie et de la politique appliquée en matière de crédit.

  • Le contrôle de gestion

Le DAF élabore des prévisions économiques et financières et analyse les écarts apparaissant entre les prévisions et la réalité. Il est généralement l’initiateur et le réalisateur des prévisionnels financiers ou, plus largement, des business plan de l’entreprise. Sa mission consiste également à optimiser la productivité d’une entreprise grâce à l’analyse de ses processus, de ses coûts et de ses résultats.

  • Le droit des affaires

Le DAF se charge généralement d’organiser les assemblées générales et les conseils d’administration. Il est le principal coordinateur des différents interlocuteurs juridiques de l’entreprise (expert-comptable, juriste, avocat). Il s’assure que l’entreprise respecte ses engagements vis-à-vis des tiers et supervise le règlement des contentieux de l’entreprise.

  • Le droit fiscal

Le DAF est le garant du respect de la législation fiscale. Il valide également certains choix faisant appel à une haute technicité (dispositifs de faveur ou régimes d’exonération) avec l’appui de professionnels (expert-comptable, fiscaliste…). Il s’assure que les déclarations fiscales soient produites correctement et dans les délais impartis.

  • Les ressources humaines

Dans les entreprises qui ne disposent pas de DRH, le DAF gère le personnel : recrutement, paie, formation, sortie, etc. Il définit la politique de rémunération et se trouve en relation directe avec les instances représentatives du personnel (délégués du personnel et membres du comité d’entreprise). Une fois encore, il est le garant du respect des règles en matière sociale.

Plus généralement, le directeur administratif et financier s’occupe du management de toutes les équipes appartenant aux six domaines d’activité présentés ci-dessus.

Quelles sont les évolutions de carrière possibles d’un DAF ?

Un directeur administratif et financier a le choix entre différentes possibilités. Tout d’abord, il peut intégrer des groupes de taille plus ou moins importante. Ensuite, il est possible qu’il atteigne, après plusieurs années d’expérience, des postes liés à la direction générale. Il peut également créer sa propre structure de consulting et exercer son métier en tant qu’indépendant (il sera alors un prestataire externe aux entreprises). Enfin, s’il est titulaire d’un DSCG, il peut choisir de s’inscrire au diplôme d’expertise comptable (DEC) afin de devenir expert-comptable et créer son propre cabinet d’expertise comptable.

Conclusion : le métier de directeur administratif et financier (DAF) s’exerce essentiellement dans les entreprises de taille importante. C’est un métier qui nécessite la réunion de nombreuses compétences et qualités. Ce poste est l’un des plus gradés dans les entreprises, avant ceux issus de la direction générale.

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont

Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d’information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.