Vous êtes ici : Accueil » Apprendre la comptabilité » Les métiers de la comptabilité » Le métier de comptable

Le métier de comptable

Le métier de comptable est pluridisciplinaire. Il fait, en effet, appel à de nombreuses connaissances et nécessite une certaine polyvalence. Sa mission principale consiste à tenir les comptes d’une entreprise mais elle ne se limite pas à cela. Il peut intervenir sur des missions annexes comme l’établissement des déclarations fiscales et sociales. Voici une fiche présentant le métier de comptable et répondant aux questions : quels sont les diplômes nécessaires pour exercer le métier de comptable ? En quoi consiste ce métier ? Quelles sont les différentes missions qu’il peut exercer ? Quel salaire touche un comptable ? Quelles sont les perspectives d’évolution de ce métier ?

metier de comptable

Quels sont les diplômes requis pour exercer le métier de comptable ?

Le diplôme permettant d’avoir accès le plus rapidement possible au métier de comptable est le diplôme de comptabilité et de gestion (DCG). Reconnu comme une licence (bac +3), il permet de suivre la formation la plus adéquate, complète et appropriée pour exercer ce métier. Il est toutefois assez difficile à obtenir en pratique.

A défaut d’en être titulaire, un candidat pourra également prétendre au poste de comptable en cas de détention du BTS comptabilité gestion (BTS CG). De niveau bac +2, le BTS CG bénéficie d’une excellente réputation sur le marché du travail.

Ces diplômes peuvent être obtenus au moyen d’une formation initiale (cours suivis tout au long de l’année universitaire en présentiel ou par correspondance) ou d’une formation en alternance (apprentissage ou formation continue). Pour plus d’informations à ce sujet :

Enfin, certaines formations qualifiantes conférant un titre professionnel permettent d’y accéder.

Cependant, avoir un diplôme n’est pas suffisant pour exercer le métier de comptable. En général, les profils de candidats ayant accès à ces postes doivent présenter d’autres qualités et notamment :

  • Être curieux et ainsi actualiser régulièrement ses connaissances,
  • Être rigoureux et maîtrisé les techniques comptables et fiscales,
  • Être très organisé dans son travail,
  • Être sociable et être capable de diriger une équipe.

Quelles sont les entreprises qui recrutent des comptables ?

Le métier de comptable peut être exercé dans toutes les entreprises, peu importe leur forme (société, association, comité d’entreprise), leur taille (TPE, PME ou grande entreprise) ou leur domaine d’activité. En pratique, deux types d’entreprises se distinguent sur le marché du recrutement des comptables : les cabinets d’expertise-comptable et les autres entreprises.

D’un côté, les cabinets d’expertise-comptable sont des entités qui regroupent un certain nombre de professionnels du chiffre (assistants comptables, comptables, chefs de mission, juristes, gestionnaires de paie et experts-comptables) afin de tenir la comptabilité pour le compte d’autres entreprises. Ces dernières externalisent la gestion de leur comptabilité. Ici, chaque comptable gère directement son portefeuille de clients, en autonomie totale ou partielle. Dans les petites structures, le comptable est placé sous la supervision d’un expert-comptable. Dans les plus importantes, il sera le subordonné d’un chef de mission.

De l’autre, les entreprises qui choisissent d’assurer en interne la gestion de leur comptabilité et qui recrutent pour leur propre compte des comptables. Ces professionnels intégreront alors un service comptable dont la taille sera plus ou moins grande en fonction de celle de l’entreprise. Dans les PME, le comptable est souvent placé sous la direction d’un chef comptable, lui-même devant rendre des comptes à un directeur administratif et financier (DAF). Avoir travaillé en cabinet d’expertise comptable avant de prétendre à un poste de comptable en entreprise est une démarche particulièrement appréciée sur le marché du travail.

Quel est le salaire moyen d’un comptable ?

Un comptable sans expérience prétend généralement à un salaire brut annuel qui oscille entre 19 000 € et 22 000 €. Celui d’un comptable confirmé est compris entre 26 000 € et 30 000 €. Il doit toutefois être noté que les entreprises consacrent un budget plus important à la rémunération de leurs comptables que les cabinets d’expertise-comptable. Pour ces dernières, le salaire est compris entre 21 000 € et 24 000 € pour un « jeune » comptable et entre 29 000 € et 33 000 € pour un comptable « confirmé ».

Une fois encore, le salaire d’un comptable dépend de la formation qu’il a suivie, des diplômes qu’il détient, de son expérience professionnelle (et donc de son ancienneté dans ce secteur d’activité) ainsi que de ses qualités intrinsèques et de sa capacité à « se vendre » lors de l’entretien d’embauche.

Quelles sont les missions d’un comptable ?

La mission d’un comptable est indéniablement plus étoffée au sein d’un cabinet d’expertise comptable plutôt qu’en entreprise. En effet, ce type d’emploi fait appel à des connaissances pluridisciplinaires et notamment à des connaissances en matière comptable, fiscale, juridique et sociale.

En cabinet, le comptable est chargé de tenir la comptabilité de différentes entreprises. Il s’assure de la mise à jour des écritures comptables (généralement déléguée à un assistant comptable), s’occupe de la gestion des bulletins de paie et des charges sociales, établit les différentes déclarations fiscales (TVA, CFE, CVAE, TVS, etc.), prépare les comptes annuels, assiste au rendez-vous client avec l’expert-comptable et surtout gère la relation client au quotidien en étant en relation privilégiée avec celui-ci.

En entreprise, la mission du comptable va dépendre de la taille de la structure :

  • Dans les petites entreprises (TPE), il exerce généralement le métier de comptable unique et exécute les mêmes tâches que le comptable en cabinet,
  • Dans les PME et grandes entreprises, le métier de comptable est plus sectorisé et ce dernier doit se spécialiser en comptable clients (responsable de la facturation clients et de son suivi), comptable fournisseurs (responsable de la collecte des factures fournisseurs et de leur paiement) ou comptable général (opérateur de saisie).

Quelles sont les évolutions professionnelles d’un comptable ?

S’il exerce son métier au sein d’un cabinet d’expertise comptable, et, après plusieurs années d’expérience et/ou après l’obtention du diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG), le comptable peut prétendre à un poste de chef de mission. Cependant, dans la réalité, la plupart des comptables en cabinet rejoignent le monde de l’entreprise afin d’exercer le métier de chef comptable ou de directeur administratif et financier.

Le comptable peut également reprendre ses études et s’inscrire au diplôme d’expertise comptable (DEC) après avoir obtenu son DSCG. Il pourra ainsi s’installer à son propre comptable en tant qu’expert-comptable et créer son cabinet ou exercer le métier d’expert-comptable en entreprise.

Pour prendre connaissance de la démarche à suivre pour chaque métier de la comptabilité :

Conclusion : le métier de comptable fait appel à des connaissances dans de nombreux domaines. Les missions y son très riches et variées et il est possible de les exercer en cabinet d’expertise comptable ou en entreprise.

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont

Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d’information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.