Quelles entreprises sont concernées par le logiciel de facturation ?

Toutes les entreprises peuvent utiliser un logiciel de facturation. Cela étant dit, certaines d’entre elles n’y ont aucun intérêt. Par ailleurs, pour d’autres, le logiciel de facturation n’est pas suffisant et il doit être complété par d’autres solutions de gestion. Compta-Facile fait un point complet sur les entreprises concernées par la possibilité d’utiliser un logiciel de facturation.

utilisation logiciel facturation

Les commerçants, artisans et certains libéraux peuvent utiliser un logiciel de facturation

Le logiciel de facturation est l’une des solutions de gestion comptable les plus utilisées en pratique. En effet, ce type de logiciel ratisse un périmètre plus large que la plupart des autres logiciels, y compris le logiciel de comptabilité. Il cible notamment :

  • Les entreprises, quelle que soit leur taille (TPE, PME ou grandes entreprises) ;
  • La plupart des secteurs d’activités et professions exercées ;
  • Tous les statuts juridiques, y compris ceux soumis à peu d’obligations administratives et comptables (les auto-entrepreneurs et micro-entrepreneurs).

Tous les commerçants et artisans peuvent utiliser un logiciel de facturation. Cette solution est également recommandée pour certaines professions libérales ayant des obligations en matière de facturation : les consultants et free-lance indépendants notamment. Toutefois, il doit être souligné que le recours à un logiciel de facturation n’est pas obligatoire. Les entreprises ayant un faible volume de factures peuvent choisir un autre mode de gestion de la facturation : facturier papier ou factures sur traitement de texte / tableur. Le logiciel de facturation est porteur de nombreux avantages ; il permet de sécuriser et de fiabiliser le processus de facturation d’une entreprise. En contrepartie, il présente très peu d’inconvénients.

En théorie, toutes les activités peuvent utiliser un logiciel de facturation. Mais, en réalité, certaines n’ont aucun intérêt à le faire.


Testez SAGE COMPTA & FACTURATION, la solution de gestion en ligne permettant de réaliser ses devis, d'établir ses factures et de tenir sa comptabilité (essai gratuit de 30 jours).

Certaines professions n’ont pas d’intérêt à utiliser un logiciel de facturation

La législation prévoit des dispenses ainsi que des allègements en matière de facturation pour les entreprises qui exercent des activités spécifiques. Sont notamment concernées (sous conditions, certaines opérations étant seulement visées) les :

  • Prestations de soins réalisées par les professionnels du secteur médical et paramédical,
  • Opérations réalisées par les associations à but non lucratif,
  • Prestations d’enseignement,
  • Prestations de garde ou d’accueil d’enfants.

En pratique, les professions médicales et paramédicales n’ont, pour la plupart, aucun intérêt à utiliser un logiciel de facturation les médecins, kinésithérapeutes, radiologues, pédicure-podologues, ostéopathes, infirmières,sages-femmes, chirurgiens dentistes, etc. Dans l’hypothèse où ces professionnels devraient faire une facture, ils pourront utiliser un facturier papier traditionnel.

Par ailleurs, les entreprises qui réalisent des transactions avec des particuliers peuvent généralement se dispenser d’un tel logiciel puisque la loi ne leur impose d’établir une facture que dans certains cas bien précis. Un bon logiciel de caisse (répondant aux nouvelles conditions fixées par l’administration fiscale) pourra éventuellement suffire.

Utiliser un logiciel de facturation est insuffisant pour certaines activités

Enfin, utiliser un logiciel de facturation est indispensable mais parfois insuffisant pour permettre une gestion efficace des affaires. Les spécificités de certaines activités occasionnent des besoins particuliers qui ne peuvent être satisfaits que par des solutions de gestion spécialisées. C’est notamment le cas des :

  • Entreprises d’e-commerce et de ventes en ligne : un module de gestion des stocks et des approvisionnements est indispensable ;
  • Professionnels de l’immobilier : l’état d’avancement des constructions immobilières nécessite un suivi précis effectué par une solution adaptée ;
  • Entreprises de bâtiment (BTP) : un suivi des chantiers est impératif afin d’appliquer les bonnes méthodes de valorisation dans les comptes ;
  • Activités agricoles.

Dans ces cas de figure, il faudra plutôt se tourner vers des solutions « métiers » spécialisées par domaine d’activité ou avoir recours à un CRM (« customer relationship management ») développé sur mesure pour l’entreprise.

Conclusion : toutes les entreprises peuvent utiliser un logiciel de facturation, quelle que soit leur taille. Toutefois, il n’y a pas d’intérêt pour certaines n’y ont pas (ou très peu) d’intérêts tandis que pour d’autres, le logiciel de facturation est, à lui seul, insuffisant pour gérer l’ensemble du processus de facturation.

Partager
logiciel compta facturation

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

mattis id diam fringilla id, tristique suscipit vulputate, dolor. venenatis,