Vous êtes ici : Accueil » L'expert-comptable » L'expert-comptable en ligne » Comment choisir un expert-comptable en ligne ?

Comment choisir un expert-comptable en ligne ?

Les entreprises qui souhaitent avoir recours à un expert-comptable en ligne doivent être attentives quant à son processus de sélection. Il convient d’être prudent et notamment ne pas s’engager forcément avec le premier professionnel venu. Compta-Facile répond ici à la question comment choisir un expert-comptable en ligne ? Voici la démarche ainsi que les 5 conseils à suivre :

comment choisir un expert-comptable en ligne

S’assurer que le professionnel est bien un expert-comptable

Le premier conseil à suivre avant de signer une lettre de mission avec un expert-comptable, et sûrement le plus important, est le plus basique. Avant toute chose, il est indispensable de vérifier que le professionnel sollicité soit bien un expert-comptable au sens de la Loi c’est-à-dire une personne titulaire du diplôme d’expertise-comptable et inscrit au tableau de l’ordre des experts-comptables.

L’apposition du logo de l’ordre des experts-comptables sur un site Internet n’est, à lui seul, pas suffisant pour prouver cette qualification. En revanche, il est possible de vérifier cela directement dans l’annuaire de l’ordre des experts-comptables. Si le professionnel figure dans la liste, il est réellement expert-comptable. Sinon, il s’agit d’un usurpateur qui commet le délit d’exercice illégal de la profession d’expert-comptable (passible de lourdes sanctions).

Définir avec précision l’étendue de ses besoins

C’est le point le plus important. Avant même de commencer à prospecter sur le net, il faut obligatoirement faire un point complet sur l’étendue de ses besoins et de ses attentes. Cela permettra, par la suite, de choisir le « pack expertise comptable en ligne » correspondant à l’entreprise et donc de bien cibler l’offre adéquate.

Les questions à se poser sont, par exemple :

  • Vais-je déléguer l’intégralité de la comptabilité à mon expert-comptable (de la saisie au bilan) ?
  • Autrement, quelle sera la mission exacte que je souhaite lui confier ?
  • Y aura-t-il des missions annexes comme la gestion de paie (bulletin de paie et charges sociales) ?
  • Ai-je besoin de conseils en matière d’optimisation fiscale et/ou sociale ?
  • L’édition périodique de tableaux de bord est-elle nécessaire ?
  • Suis-je soumis à l’obligation d’établir des documents juridiques annuels ? Vais-je l’externaliser ?

Cette phase de préparation permettra notamment de ne pas sélectionner des modules (payants) qui ne seront pas utiles à l’entreprise.

Ne pas sélectionner un prestataire uniquement pour son prix

C’est l’erreur à ne surtout pas faire: choisir un expert-comptable en ligne uniquement parce qu’il est le moins cher. Bien que la démarche ne soit pas dénuée de sens (la recherche de l’abaissement des coûts), elle ne doit jamais aboutir à un tel choix. Et pour cause, elle peut déboucher sur de très mauvaises surprises.

Il ne faut pas oublier qu’un expert-comptable en ligne rencontre tout de même un minimum de frais. Certains d’entre eux représentent le « nerf de la guerre » notamment en ce qui concerne les frais d’hébergement, de traitement et de sécurisation des données. En effet, il ne faut pas oublier que l’expert-comptable en ligne exerce sa mission intégralement sur Internet, il peut donc héberger ses serveurs chez n’importe quel opérateur ou lui-même n’importe où. Cela étant dit, avoir recours au prestataire le moins cher peut signifier :

  • Exposer de façon plus importante ses données au risque de piratage (dû à une protection moindre),
  • Être à l’aise avec l’idée de penser que ses données soient traitées dans des pays étrangers (recours à une main d’œuvre moins coûteuse).

Vérifier la compatibilité des équipements informatiques

C’est, encore une fois, une question de bon sens mais il est important de l’envisager. Il primordial de s’assurer que les équipements informatiques dont dispose l’entreprise sont bien compatibles avec ceux de l’expert digital.

Ce point doit être vérifié lorsque l’entreprise envisage de tenir sa comptabilité sur le logiciel de son choix. La plupart des logiciels connus du grand public (comme Sage, Cegid ou EBP par exemple) sont généralement compatibles avec ceux utilisés par les experts-comptables en ligne. En revanche, ce n’est pas toujours le cas pour les logiciels qui ont été conçus par l’entreprise. Des ajustements ou des développements supplémentaires seront parfois nécessaires et il est important d’identifier leur ampleur ainsi que leur coût.

Lorsque l’intégralité de la comptabilité est assurée par le professionnel à distance (peu importe les procédés qu’il utilise), la question n’a pas lieu d’exister. La même remarque s’applique lorsque l’entreprise accepte de saisir sa comptabilité directement sur le Cloud ou la page dédiée de l’expert-comptable en ligne.

Comparer les différents experts-comptables présents sur Internet

Enfin, l’intérêt d’une démarche orientée web est qu’il est extrêmement facile et rapide de comparer les offres des différents intervenants. En tapant « expert-comptable en ligne » sur les moteurs de recherche, une multitude de liens apparaissent. Il suffit de cliquer sur certains d’entre eux et de comparer :

  • D’une part le tarif qu’ils proposent,
  • Et d’autre part ce que comprend le prix (leurs prestations).

Il est important, à ce niveau, de se fier à son instinct : le site Internet de l’expert-comptable inspire-t-il confiance ? Les mentions légales sont-elles bien présentes ? L’offre est-elle clairement présentée ? N’y a-t-il pas trop d’exceptions ?

Les propositions d’accompagnement et/ou les devis d’experts-comptables devront être analysés à différents niveaux et notamment en matière :

  • De coûts : l’expert-comptable facture-t-il un forfait ? Ou prévoit-il de facturer ses prestations selon un forfait ajusté ou au réel (ce dernier cas est très rarement rencontré sur le web) ? Les honoraires seront-ils revalorisés chaque année ? Si oui, selon quelles modalités ?
  • De déroulement de la mission : un interlocuteur sera-t-il dédié à l’entreprise ? Est-il prévu des entretiens réguliers ? Selon quelle périodicité et par quels moyens ? Est-ce facturé en supplément ?
  • D’évolution de la mission : comment peut évoluer la mission ? Est-il possible de prévoir des rajouts ultérieurement ou, à l’inverse, une limitation de la mission ? Quel en est le prix ?

A lire également sur le thème de l’expertise comptable en ligne :

Conclusion : avant de choisir son expert-comptable en ligne il faut respecter un certain nombre d’étape. Il est, tout d’abord, essentiel d’assurer que le prestataire soit bien un expert-comptable diplômé. Ensuite, il est nécessaire définir l’étendue des besoins de l’entreprise et vérifier la compatibilité des logiciels de l’entreprise avec ceux du professionnel 2.0. Il ne faut jamais choisir un prestataire au motif qu’il est le moins cher sur Internet mais uniquement s’il présente le meilleur rapport qualité/prix. Enfin, Internet rend les comparaisons simples et rapides à effectuer, autant en profiter !

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.