Construire un tableau d’amortissement linéaire

Comment faire un tableau d’amortissement d’immobilisation (mode linéaire) en comptabilité ? Compta-Facile vous dévoile les points essentiels pour construire un tableau d’amortissement linéaire, également appelé plan d’amortissement.

construire un tableau d'amortissement linéaire

Règles générales sur l’amortissement linéaire

Application de l’amortissement linéaire

L’amortissement linéaire peut être pratiqué sur toute immobilisation amortissable. Il consiste à répartir de manière égale les amortissements sur la durée de vie de l’immobilisation.

Pour appliquer cette méthode, il convient tout d’abord de calculer un taux d’amortissement :

Taux d’amortissement linéaire = 1 / Durée réelle d’utilisation (en années)

Puis, pour calculer le montant de l’amortissement, il faut appliquer le taux obtenu à la base amortissable de l’immobilisation :

Annuité d’amortissement = Base amortissable × Taux d’amortissement linéaire

Fiscalement, le mode d’amortissement linéaire constitue le mode d’amortissement normal d’un bien. Il représente l’amortissement minimal.

Date de départ de l’amortissement linéaire

La date de départ de l’amortissement linéaire est la date de début de consommation des avantages économiques que procure le bien. Concrètement, il s’agit de la date de mise en service du bien.

En fiscalité, la même règle s’applique. L’entreprise doit être en mesure de prouver la date de mise en service.

Ajustement de la première annuité de l’amortissement linéaire

Lorsqu’une immobilisation est mise en service en cours de mois, la première annuité doit être réduite au prorata temporis afin de ne prendre en compte que la période écoulé entre la date de mise en service et la date de clôture de l’exercice. Le prorata temporis se calcule en jour et sur une durée de 360 jours pour un exercice de 12 mois. Par conséquent, la dernière annuité d’amortissement s’en retrouve également ajustée.

Fiscalement, le prorata temporis s’applique également et dans les mêmes conditions.


Testez SAGE COMPTA & FACTURATION, la solution de gestion en ligne permettant de réaliser ses devis, d'établir ses factures et de tenir sa comptabilité (essai gratuit de 30 jours).

Exemple de calcul et de tableau d’amortissement linéaire

Une entreprise clôture son exercice comptable sur l’année civile. Elle a acheté un matériel industriel le 23 juillet N pour un montant de 10 000 euros. Cette immobilisation sera amortie sur une durée de 5 années selon le mode linéaire. Le taux d’amortissement linéaire est donc de 20% (1/5).

Voici le plan d’amortissement linéaire du bien :

Date de débutDate de finCalcul de l’amortissementMontant de l’amortissement
23/07/N31/12/N10 000 x (158/360) x 20% 877,78 €
01/01/N+131/12/N+110 000 x 20%2 000,00 €
01/01/N+231/12/N+210 000 x 20% 2 000,00 €
01/01/N+331/12/N+310 000 x 20%2 000,00 €
01/01/N+431/12/N+410 000 x 20%2 000,00 €
01/01/N+522/07/N+510 000 x (202/360) x 20% 1 122,22 €
Total 10 000,00 €

Conclusion : l’amortissement linéaire consiste à répartir de manière égale la perte de valeur d’un bien sur sa durée d’utilisation. Il  se distingue notamment de l’amortissement dégressif. Enfin, sous certaines conditions, un plan d’amortissement peut être révisé.

Partager
logiciel compta facturation

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

31 commentaires

  1. Tout d’abord merci pour votre site qui m’aide beaucoup.
    J’ai plusieurs questions :
    1/ Une alarme c’est une immobilisation incorporelle ou corporelle ?
    2/Quand l’achat se fait le 31/12/2015 faut-il commencer le tableau d’amortissement pour le bilan 2015 ou 2016 ?
    Concrètement, enregistre-t-on comment la facture ?
    Quelle est la différence entre immobilisation et amortissement. Peut-on immobiliser sans amortir et inversement ? J’avoue ne pas bien comprendre la différence.
    Merci beaucoup pour votre aide, je vais commencer mes tableaux d’amortissement.

  2. Bonjour,
    Une alarme est une immobilisation corporelle. Les immobilisations corporelles sont des éléments de l’actif qui ont une substance physique (que vous pouvez donc toucher) contrairement aux immobilisations incorporelles.
    Un amortissement est la constatation de la perte de valeur d’une immobilisation du fait de son usage ou de son obsolescence. Certaines immobilisations s’amortissent (il s’agit de la plupart des immobilisations corporelles notamment le matériel informatique, le matériel industriel, l’outillage, le matériel de transport, les installations et agencements, le mobilier ; à l’exception des terrains) tandis que les immobilisations financières ne s’amortissent pas, elles se déprécient (il en est de même concernant certaines immobilisations incorporelles comme le fonds de commerce par exemple).
    Bonne fin de journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  3. Vos cours m’ont beaucoup aidé. Merci !

  4. Merci pour votre cours. J’aimerais savoir comment calculer le nombre de jours entre la mise en service du bien en service et la fin d’année ? Dans le tableau ci-dessus vous avez trouvez 158 jours. Merci.

  5. Bonjour,
    Les 158 jours se calcule comme suit : 30 – 23 + 1 + 30 + 30 + 30 + 30 + 30 (le prorata temporis est calculé sur une durée de 360 jours, on compte donc en moyenne 30 jours par mois).
    Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  6. Bonjour,
    je voudrais savoir si, pour calculer l’amortissement, on prend en compte uniquement la valeur du bien tel qu’il a été acheté ou si l’on intègre également les coûts d’acquisition (frais de douane, fret) ?
    Merci.

  7. Bonjour,
    Vous devez calculer l’amortissement sur un coût d’acquisition d’immobilisation. Cette notion comprend non seulement le prix d’achat mais également tous les coûts directement attribuables à l’achat de l’immobilisation et à sa mise en service (frais accessoires comme les droits de douane, les taxes non récupérables, les droits de mutation, les frais de livraison et de transport).
    Pour plus d’informations : déterminer le coût d’acquisition d’une immobilisation.
    Bon weekend. Cordialement. Thibaut CLERMONT.

  8. Merci beaucoup

  9. Bonjour,

    Je traite la comptabilité d’une SARL depuis peu et je dois traiter l’achat de deux ordinateurs portables le 29/12/2016 pour un montant HT de 831,67€. J’ai saisi dans mon logiciel comptable l’écriture suivante : 2183 « Matériel de bureau et Informatique » pour 831.67 au débit, 445627 « TVA sur immobilisations » pour 166.63 au débit et 512 « Banque » pour 998 au crédit à la date du 29/12/2016. J’ai ensuite considéré qu’il convenait de constater des amortissements sur 3 ans. Ci-joint, le tableau imaginé :
    29/12/2016 31/12/2016 =((831,67*(3/366)*0,3333)) 2,27
    01/01/2017 31/12/2017 =(831,67*0,3333) 277,20
    01/01/2018 31/12/2018 =(831,67*0,3333) 277,20
    01/01/2019 28/12/2019 =((831,67*(362/365)*0,3333)) 274,92

    Total 831,58

    Écriture au 31/12/2016 :
    68112 2.27€ débit
    281 2.27€ crédit

    Et extourne au 01/01/2017 avec écriture inverse. Et ceci, jusqu’au 31/12/2019.

    Pouvez-vous me valider cette procédure ou corriger ce qui vous paraîtrait incorrect ?

    D’avance merci.

    Cordialement,

  10. Bonjour,
    Votre traitement comptable de l’amortissement est correct excepté concernant ces deux points :
    – l’amortissement linéaire doit être calculé au prorata temporis sur la base d’une année pleine de 360 jours (et non 366),
    – les amortissements constatés à la clôture de chaque exercice ne doivent pas être extournés (c’est-à-dire contrepassés) à l’ouverture de l’exercice suivant (ils figureront en report à-nouveaux dans le compte 28).
    Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  11. Bonjour,

    Est-il nécessaire de constater l’amortissement d’un achat de voiture occasion à faible prix ? Si oui, pour combien de temps et comment fait-on ?

    Merci d’avance

    Bien cordialement,

  12. Bonjour,
    L’amortissement comptable est obligatoire pour les immobilisations, peu importe leur montant ou leur origine (véhicule neuf ou d’occasion) et ce même si votre exercice comptable se traduit par une perte. Vous devez estimer la durée d’utilisation prévue de l’immobilisation et établir un plan d’amortissement sur cette base. Si vous répondez aux conditions prévues par la loi, vous pouvez utiliser en comptabilité les durées d’usage admises en fiscalité (4 ou 5 ans de mémoire).
    Bonne soirée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  13. Bonjour,

    Comment calculer un plan d’amortissement en tenant compte de l’intensité d’utilisation d’un outil ?
    En effet je dois calculer ce plan en sachant que les 3ères années la machine fonctionnera énormément ensuite elle servira d’outillage d’appoint.
    Amortissement sur 5 ans, valeur du bien 90 000€
    Je vous remercie pour votre aide.
    Cordialement
    Sylvie

  14. Bonjour,
    Pouvez vous m’éclairer sur la colonne N+5, vous dites 10000 x (202/360) x 20%, comment avez vous trouvé le 202 s’il vous plait ?

  15. Bonjour,
    Comment sont définies les durées d’amortissement des biens ?

  16. Bonjour,
    La durée d’amortissement d’une immobilisation doit correspondre à sa durée d’utilisation réelle. Des mesures de simplification existent pour les petites entreprises. Pour plus d’informations à ce sujet : comment choisir une durée d’amortissement en comptabilité ?
    Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  17. Bonjour,
    Vous devez, dans ce cas, avoir recours à un amortissement calculé en fonction d’unités d’oeuvre (et non à un amortissement linéaire). Vous devez identifier l’unité d’oeuvre la plus appropriée (exemple : nombre de pièces fabriquées par l’outil, nombre d’heures d’utilisation prévues, etc.). Attention toutefois, des limites fiscales peuvent trouver à s’appliquer et des retraitements sont parfois nécessaires. Bon après-midi. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  18. Bonjour,
    Le nombre de jours servant de base au calcul de l’annuité linéaire de la 5ème année d’amortissement (202) est calculé comme suit : 30 jours en janvier, 30 jours en février, 30 jours en mars, 30 jours en avril, 30 jours en mai, 30 jours en juin et 22 jours en juillet = 30 + 30 + 30 + 30 + 30 + 30 + 22 = 202.
    Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  19. Bonjour,
    Architecte d’interieur, je souhaite m’installer en auto-entrepreneur.
    J’ai besoin d’acheter un ordinateur dont la valeur est de 2165 € HT, puis-je deduire de mon calcul comptable les frais d’amortissement de 3% de celui-ci, sachant que je ne vais certainement pas travailler autant que si j’étais salarié en CDI, comment faire?
    En vous remerciant.
    Fabienne

  20. Bonjour,
    Si vous optez pour le régime de l’auto-entreprise (appelée dorénavant « micro-entreprise »), vous ne pouvez déduire aucune charge de votre résultat. Vous devez déclarer votre chiffre d’affaires brut tel que vous l’encaissez. Un abattement sera appliqué automatiquement par l’administration fiscale avant que vos revenus ne soient soumis au barème progressif de l’IR. Ce dernier est censé tenir compte de toutes vos charges (dont les amortissements de votre matériel). Pour plus d’informations sur vos obligations en la matière : obligations comptables d’un auto-entrepreneur. Et pour prendre connaissance de nos conseils sur le plan de la gestion : bien gérer une micro-entreprise. J’espère avoir été complet. Bon après-midi, Thibaut CLERMONT.

  21. Bonjour,
    Si, finalement, un véhicule inscrit en immobilisations est revendu avant les 5 ans estimés initialement ; comment le sort-on ?
    Merci

  22. Thibaut Clermont

    Bonjour,
    Vous devez calculer sa valeur nette comptable et sortir l’immobilisation de l’actif. Parallèlement à cela, vous devez enregistrer les écritures de cession de l’immobilisation.
    Bon après-midi. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  23. Comment calcule-t-on l’amortissement dégressif ?

  24. Thibaut Clermont

    Bonjour,
    Pour calculer un amortissement dégressif, vous devez multiplier le taux d’amortissement par un coefficient fiscal.
    Voici la procédure à suivre : comment calculer un amortissement ?
    Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  25. Bonjour, je suis trésorière au sein d’une épicerie solidaire .
    Pouvez-vous m’indiquer s’il existe un ou des logiciels gratuits à télécharger pour la gestion des immobilisations de l’entrée en passant par les amortissement jusqu’au rebut et cession des biens ?
    Par avance, je vous remercie pour votre réponse.
    Brigitte

  26. Thibaut Clermont

    Bonjour,
    Malheureusement, pas à ma connaissance… Je ne connais aucun logiciel de gestion des immobilisations gratuit et fiable…
    Vraiment désolé. Bon courage pour vos recherches et n’hésitez pas à nous faire un retour si vous trouvez une solution performante.
    Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  27. Article très intéressant. Il m’a beaucoup aidé à construire mon tableau d’amortissement linéaire. Merci beaucoup

  28. Bonjour,
    Comment calculer un amortissement si le montant est 1000 € et la date de mise en service est le 1er décembre (sachant que le taux est 20%) sur une durée de 5 ans, s’il vous plaît ?
    Merci d’avance !

  29. Thibaut Clermont

    Bonsoir,
    Pouvez-vous m’indiquer la date de clôture de l’exercice comptable ?
    Merci d’avance.
    Thibaut CLERMONT.

  30. Bonsoir et merci pour ces informations.
    Pouvez-vous m’expliquer les 158 (je suis débutante) ?
    Merci.

  31. Thibaut Clermont

    Bonsoir,
    Le chiffre 158 correspond au nombre de jours séparant le 23 juillet du 31 décembre soit :
    – 8 jours pour juillet (30-23+1),
    – 30 jours pour août, septembre, octobre, novembre et décembre.
    Bonne soirée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

odio dictum ut felis sed massa porta. Aenean