Vous êtes ici : Accueil » Les écritures comptables » Les immobilisations » L’actif corporel

L’actif corporel

L’actif corporel d’une entreprise regroupe tous les biens qu’une entreprise possède et qu’elle utilise pour exercer son activité. Compta-Facile s’attarde sur cette notion d’actif corporel en répondant aux questions : qu’est-ce que l’actif corporel ? Comment l’évaluer ? A quoi sert-il ?

actif corporel

Qu’est-ce qu’un actif corporel ?

Par définition, un actif corporel correspond à un bien palpable qui appartient à une entreprise, c’est-à-dire du matériel qu’il est possible de toucher (contrairement aux actifs incorporels). C’est un bien qui constitue un moyen de production et qui permet à l’entreprise d’exercer son activité. L’actif corporel au sens large comprend tous les biens possédés par l’entreprise, peu importe qu’ils soient consommés et disparaissent en conséquence lors de leur premier usage (stocks par exemple).

Au sens strict du terme, et notamment en comptabilité, un actif corporel est appelé une immobilisation corporelle. Cette catégorie ne comprend que les biens qui sont identifiables, qui seront utilisés par une entreprise de manière durable (soit pendant plus de 12 mois), qui ne seront pas consommés lors du premier usage, qui généreront des avantages économiques futurs pour l’entreprise et dont les ressources qu’ils génèrent seront contrôlées par l’entreprise. Ils peuvent être :

  • Utilisés directement par l’entreprise pour produire des biens ou fournir des services,
  • Loués à des tiers,
  • Utilisés à des fins de gestion interne.

Cette définition exclut, de facto, les stocks de la notion d’actif corporel. De même, les biens loués ou pris en crédit bail ne sont pas considérés comme des actifs corporels puisqu’ils n’appartiennent pas à l’entreprise.

Quels sont les différents actifs corporels ?

Les actifs corporels sont généralement composés :

  • Des terrains, bâtiments, bureaux et usines,
  • Des machines et outils industriels,
  • Des matériels de transport,
  • Des matériels industriels,
  • Des matériels informatiques.

En comptabilité, ils sont regroupés dans des comptes particuliers du plan comptable : les comptes de la classe 21 « Immobilisations corporelles ». Voici la ventilation de ces comptes :

  • Compte 211 « Terrains »,
  • Compte 212 « Agencements et aménagements de terrains »,
  • Compte 213 « Constructions »,
  • Compte 214 « Constructions sur sol d’autrui »,
  • Compte 215 « Installations techniques, matériels et outillages industriels »,
  • Compte 218 « Autres immobilisations corporelles ».

Comment évaluer un actif corporel ?

L’évaluation d’un actif corporel dépend de son mode d’acquisition :

  • S’il a fait l’objet d’un achat par l’entreprise, il doit être évalué à son coût d’acquisition
Coût d’acquisition d’un actif corporel = prix d’achat + droits et taxes non récupérables + coûts directement attribuables pour faire fonctionner l’actif + droits de mutation, honoraires ou commissions et frais d’actes (sur option) + coûts d’emprunt (sous conditions)
  • S’il a été produit en interne par l’entreprise, il doit être évalué à son coût de production
Coût de production d’un actif corporel = coût d’acquisition des matières consommées + charges directes et indirectes rattachées à la production + coûts d’emprunt (sous conditions)

Une fois évalué et enregistré en comptabilité, un actif corporel perd de sa valeur du fait de l’usure due à l’utilisation du bien, de l’obsolescence technique ou simplement à cause du temps qui passe. Cette décôte est prise en compte au moyen d’amortissements comptables. Ils sont calculés et comptabilisés chaque année, à la clôture de l’exercice comptable. Dans certains cas, une provision doit même être enregistrée.

Pour plus d’informations :

A quoi servent les actifs corporels ?

Les actifs corporels sont récapitulés dans l’un des états financiers d’une entreprise que constitue le bilan comptable. Ils y figurent à l’actif dans la partie gauche, pour leur montant net c’est-à-dire leur valeur d’entrée minorée des amortissements qui ont été pratiqués.

En analyse financière, les actifs corporels servent :

  • A étudier les équilibres structurels d’une entreprise sur la base d’un bilan fonctionnel (il est question de vérifier que les biens à long terme soient financés par des ressources du même horizon c’est-à-dire des capitaux stables) ;
  • A calculer des ratios financiers (comme le ratio de vétusté, le ratio de financement des immobilisations ou le ratio d’intensité capitalistique).

Pour aller plus loin :

Conclusion : un actif corporel représente, en comptabilité, une immobilisation corporelle. Il s’agit d’un bien que l’on peut toucher et qui est destiné à être utilisé de manière durable par une entreprise, afin de lui procurer des avantages économiques futurs.

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.