Comment paramétrer un logiciel de comptabilité ?

Publié le 4 min Mis à jour le
Ecrit par Thibaut Clermont

Lorsqu’une entreprise fait l’acquisition d’un logiciel comptable, la question du paramétrage se pose rapidement. Or, celui-ci est essentielle. Compta-Facile vous dévoile comment paramétrer un logiciel comptable.

Comment paramétrer un logiciel comptable

Définir et personnaliser son plan comptable

Les logiciels comptables, ou les logiciels de comptabilité en ligne, contiennent un plan comptable général (PCG) qui doit être adapté à l’entreprise, en fonction de ses spécificités.

Choix le bon plan de comptes

Tout d’abord, il convient de sélectionner le plan comptable qui correspond au type d’entité en question. Les associations, par exemple, ont des plans comptables particuliers. Il en est de même concernant les notaires ou les sociétés commerciales.

Personnaliser les comptes généraux

Selon les modalités de fonctionnement de l’entreprise, certains postes du plan de comptes pourront être personnalisés ; et notamment la racine du compte ainsi que son libellé. A titre d’exemple, lorsqu’une société a ouvert différents comptes courants au nom de ses associés, elle pourra personnaliser son compte général 4551 « Associés – comptes courants » en :

  • 45511 « Compte courant de M. A »
  • 45512 « Compte courant de Mme B »
  • Etc.

Créer des comptes de tiers auxiliaires

Lorsque l’entreprise effectue des transactions avec de nombreux tiers (clients et fournisseurs principalement), il est fortement recommandé d’avoir recours à la création de comptes auxiliaires. Ainsi, au lieu que les mouvements soient regroupés au sein d’un seul et unique compte (le compte 401 ou le compte 411), ils seront sous-répartis dans des comptes auxiliaires, eux-même rattachés à un compte général. Si, par exemple, une entreprise a plusieurs dizaines de clients dont l’entreprise Dupont et l’entreprise Durant, elle pourra créer les comptes auxiliaires suivants :

  • 9DUPON rattaché au compte général 411 pour le client Dupont et
  • 9DURAN rattaché au compte général 411 pour le client Durant.

Paramétrer des guides de saisie automatique

Les modèles d’écritures pré-paramétrables permettent de gagner un temps précieux lors de la saisie. Une simple manipulation depuis un journal permet de les appeler. Ils permettent d’automatiser les tâches et de limiter les risques d’erreur pour les écritures récurrentes comme les loyers, l’électricité, les frais de télécommunication, les achats ou les ventes de marchandises, etc.

Avoir recours au lettrage automatique

Le lettrage permet de rapprocher les factures avec leur paiement. Il permet de s’assurer que toutes les factures clients soient bien recouvrées et que toutes les factures fournisseurs soient bien payées. Lorsque l’entreprise émet des factures de montants différents, il peut être opportun de pratiquer un lettrage automatique.

Favoriser des sauvegardes automatiques

La protection des données comptables est primordiale pour l’entreprise. Cette dernière doit utiliser correctement l’outil de maintenance du logiciel comptable en effectuant des sauvegardes régulièrement (ou en les planifiant automatiquement si le logiciel le permet).

Configurer différents profils d’utilisateurs

Lorsque l’entreprise est importante et qu’elle compte bon nombre de collaborateurs, elle doit s’assurer que tous n’aient pas accès aux données importantes. Elle doit définir des droits d’accès pour empêcher, par exemple, que n’importe qui ne puisse valider des écritures et clôturer des journaux…

Préparer la communication avec l’expert-comptable

Le logiciel de comptabilité doit permettre d’exporter les données qu’il contient afin de les injecter dans celui de l’expert-comptable de l’entreprise. Cette modalité d’exportation de données doit parfois être paramétrée en amont mais il convient de s’assurer qu’elle sera bien compatible avec le logiciel utilisé par l’expert-comptable.

Conclusion : le paramétrage d’un logiciel comptable est généralement très simple. Cette opération consiste à définir différents profils d’utilisateurs et à définir un plan de comptes. Il est ensuite question de créer des guides de saisie automatique et de favoriser le lettrage automatique. Enfin il faut effectuer des sauvegardes régulièrement et les tester.

Donnez-lui une note !

Merci pour votre vote.

Ecrit par
Thibaut Clermont

Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et fondateur de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité.

A lire aussi...

La liquidation d'une entreprise, quand et comment
Guide complet sur la liquidation d'une entreprise : formalités légales et annonce

La liquidation d'une entreprise est une étape souvent difficile à franchir, mais qui peut être inévitable dans certaines situations. Que ce soit en raison de difficultés financières, de la fin d'une activité ou d'une décision stratégique, il est essentiel de comprendre les formalités légales entourant ce processus.

Notre shortlist des 5 meilleurs podcasts sur l’entreprenariat

Créateur d’entreprise ou entrepreneur(se) déjà établi(e), vous êtes en quête de motivation et de conseils pour faire prospérer votre activité ? Nous avons concocté une shortlist avec 5 podcasts pour les entrepreneur(ses), avec chacun leur angle différent.

actif bilan comptable
Le besoin en fonds de roulement (BFR) : définition, calcul et intérêt

Le besoin en fonds de roulement, plus couramment appelé BFR, est un indicateur très important pour les entreprises. Il représente les besoins de financement à court terme d'une entreprise résultant des décalages des flux de trésorerie correspondant […]

utilité expert-comptable
A quoi sert un expert-comptable ?

L’Expert-comptable est un acteur incontournable de la vie des entreprises. Mais à quoi sert-il ? Ce professionnel de l’expertise comptable est capable d’intervenir à tous les stades de l'existence d’une entreprise : en phase de […]

Abonnez-vous à la newsletter !

abandons-creances-1024x767

Aucun commentaire.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *