Le DCG – Diplôme de Comptabilité et de Gestion

Le DCG, Diplôme de Comptabilité et de Gestion, est un diplôme d’état de niveau licence (bac +3). Il constitue le socle du cursus de l’Expertise-Comptable en permettant d’obtenir les connaissances de base dans les domaines de la comptabilité et de la finance d’entreprise. S’il est acquis, il permet d’entrer sur le marché du travail ou de préparer d’autres diplômes et notamment un master. Compta-facile vous propose une fiche d’information complète sur le Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG) qui aborde les :

dcg diplôme comptabilité gestion

Quelles sont les conditions d’admission au DCG ?

Les conditions d’inscription au Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG) se limitent à la détention d’un diplôme. Un candidat peut s’y inscrire s’il est titulaire de l’un des diplômes suivants :

  • Baccalauréat général
    • Série S
    • Série ES
    • Série L (option mathématique)
  • Baccalauréat technologique
    • Sciences et technologies du management et de la gestion (STMG) spécialité Gestion et Finance (GF) ou Systèmes d’information de gestion (SIG)
    • Anciens baccalauréats technologiques (Sciences et Technologies Tertiaires devenu Sciences et Technologies de la Gestion)
  • Diplôme de premier cycle
    • BTS « Comptabilité et Gestion des Organisations » (devenu BTS comptabilité gestion)
    • DUT « Gestion des Entreprises et des Administrations »
    • Etc.

Par ailleurs, l’inscription est également ouverte aux candidats titulaires de :

  • Titres ou diplômes admis en dispense du baccalauréat (ou de diplômes étranger permettant d’accéder à un enseignement supérieur),
  • Deux valeurs de cours du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM),
  • Diplômes homologué niveau I, II, III ou IV figurant sur l’arrêté du 17 juin 1980,
  • Diplômes enregistrés aux niveaux I et II du répertoire national de certification professionnelle.

Quel est le programme du DCG ?

Le Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG) comprend 13 unités d’enseignement (appelées des « UE »), généralement réparties sur trois années. Les voici dans le détail, ainsi que leur programme.

Programme de la première année du DCG

  • Introduction au Droit (UE 1 du DCG) : présentation générale du droit, notamment dans le domaine de l’entreprise ou celui des personnes ;
  • Économie (UE 5 du DCG) : présentation des grands courants de la pensée économique, de l’économie de marché et de son fonctionnement, du financement de l’économie, des politiques publiques, etc ;
  • Introduction à la comptabilité (UE 9 du DCG) :  introduction générale à la comptabilité reprenant des thèmes variés comme les méthodes comptables, l’analyse comptable des opérations courantes, les opérations d’inventaire, l’organisation de la comptabilité et les états de synthèse ;
  • Anglais des affaires (UE 12 du DCG) : apprentissage de l’anglais appliqué à des thèmes économiques et sociaux globaux ainsi qu’à l’entreprise.

Programme de la deuxième année du DCG

  • Droit des sociétés (UE 2 du DCG) : développement du droit des sociétés (association en société, formes de sociétés, règles de fonctionnement…) ainsi que du droit pénal ;
  • Droit fiscal (UE 4 du DCG) : introduction générale à la fiscalité, approfondissement des modalités d’imposition du résultat des entreprises, des particuliers, de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA), des taxes assises sur les salaires et présentation des règles du contrôle fiscal ;
  • Finance d’entreprise (UE 6 du DCG) : approfondissement de la notion de la valeur, du diagnostic financier, des politiques d’investissements et de financement des entreprises ainsi que la gestion de leur trésorerie.
  • Systèmes d’information de gestion (UE 8 du DCG) : analyse des matériels, des réseau, de la sécurité informatique ainsi que des logiciels métiers ;
  • Comptabilité approfondie (UE 10 du DCG) : étude des thématiques complexes de la comptabilité comme la consolidation, l’audit légal des comptes annuels, la comptabilité des entités spécifiques.

Programme de la troisième année du DCG

  • Droit social (UE 3 du DCG) : présentation et développement du droit du travail sous les aspects individuels et collectifs, mais également la protection sociale, les contrôles et le contentieux social ;
  • Management (UE 7 du DCG) : apprentissage des théories générales attachées au management (théorie des organisations, différentes stratégies, comportements humains, communication, modes de direction etc.) ;
  • Contrôle de gestion (UE 11 du DCG) : initiation au contrôle de gestion, présentation de ses intérêts et de ses déclinaisons (mise en œuvre du contrôle de gestion, modélisation d’une organisation) ainsi que les différentes méthodes de calcul de coûts ;
  • Relations professionnelles (UE 13 du DCG) : cours portant sur l’information, la communication et la méthodologie professionnelle qui se conclut par un rapport de stage rédigé à l’issue d’un stage de 8 semaines dans un cabinet d’Expertise-Comptable ou dans les services comptables d’une entreprise.

Comment suivre un DCG ?

La préparation au DCG s’effectue de façon libre. Ainsi, tout candidat peut opter pour la formule de son choix : formation initiale, formation continue (alternance) ou cours par correspondanceChaque méthode présente des avantages et des inconvénients.

En suivant un DCG en formation initiale, un étudiant met généralement un maximum de chances de son côté pour obtenir le diplôme. En effet, même si les statistiques ne mettent pas en évidence un énorme écart, les candidats qui passent le DCG en formation initiale réussissent légèrement mieux que les autres.

L’alternance présente un intérêt lorsque le candidat souhaite se forger une expérience professionnelle avant d’entrer dans le monde du travail. Ainsi, il peut mettre en pratique ce qu’il a appris en théorie tout en percevant une faible rémunération. Les employeurs apprécient particulière ce genre d’expérience, d’autant plus que ce sont eux qui la financent (prise en charge de la formation).

Enfin, les cours à distance sont idéaux pour les candidats au DCG qui exercent déjà une activité. Ils peuvent continuer à pratiquer leur métier et donc percevoir la même rémunération, sans avoir à démission ou à opter pour un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation.

Quelles sont les épreuves du DCG ?

Chaque unité d’enseignement du DCG a son épreuve à l’examen ; il existe donc treize épreuves. Les matières ont toutes un coefficient qui leur est propre. Elle donne, par ailleurs, droit à l’attribution de crédits européens. Voici le récapitulatif des épreuves à l’examen du DCG (avec durées et coefficients) :

MatièreNuméroDurée CoefficientECTS
Introduction au DroitUE 13 heures112
Droit des sociétésUE 23 heures112
Droit socialUE 33 heures112
Droit fiscalUE 43 heures112
ÉconomieUE 54 heures1,518
Finance d’entrepriseUE 63 heures112
ManagementUE 74 heures1,518
Systèmes d’information de gestionUE 84 heures1,518
Introduction à la comptabilitéUE 93 heures112
Comptabilité approfondieUE 103 heures112
Contrôle de gestionUE 114 heures1,518
Anglais des affairesUE 123 heures112
Relations professionnellesUE 131 heure112

Il existe également une épreuve facultative de langue étrangère. Elle a une durée de 3h, un coefficient égal à 1 et valide 12 ECTS. Certains diplômes donnent droit à des dispenses d’épreuves, notamment certains BTS, DUT ou anciens diplômes (DPECF, DEUG et licences).

Comment s’inscrire au DCG ?

L’inscription au DCG s’effectue de façon indépendante et personnelle par chaque candidat. En effet, le DCG se passe en candidat libre, quelle que soit la préparation retenue. Voici les principales étapes :

  • Pré-inscription

Une pré-inscription a lieu sur Internet, au cours du mois de janvier de chaque année. A l’issue de la démarche, une fiche récapitule les éléments saisis. Un numéro d’inscription est alors attribué.

  • Validation de l’inscription

Le candidat reçoit alors par mail une confirmation d’inscription. Il doit vérifier les informations qu’elle contient, la signer, y joindre les justificatifs demandés. L’ensemble doit être renvoyé à l’organisme compétent.

  • Réception de la convocation aux examens

Une fois l’inscription validée, le candidat reçoit, quelques semaines avant le passage des épreuves, une convocation. Cette dernière précise la date, l’heure et le lieu de l’examen.

Comment valider le DCG ?

Le Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG) est délivré à tous les candidats qui :

  • Obtiennent une moyenne supérieure ou égale à 10/20,
  • Tout en ayant aucune note inférieure à 6/20.

De nombreuses règles régissent l’obtention du DCG. Par exemple, toutes les notes supérieures ou égales à 10 sont réputées acquises à titre définitif. Les épreuves pour lesquelles les candidats ont obtenu entre 6 et 10 peuvent être gardées ou être repassées. Une réinscription à l’épreuve a pour effet de faire perdre le bénéfice de la note acquise lors du premier passage.

De plus, les candidats bénéficiant de dispenses (ou du mécanisme de la validation des acquis de l’expérience) ne passent pas les épreuves concernées. Elles ne sont pas prises en compte dans le calcul de la moyenne.

Quels sont les débouchés professionnels accessibles grâce au DCG ?

Le diplôme de comptabilité et de gestion donne lieu à l’attribution de crédits européens (ECTS). Il s’agit donc d’un diplôme reconnu sur le marché du travail européen.

Le DCG peut, tout d’abord, permettre d’exercer un métier dans le domaine de la comptabilité. Les titulaires du DCG peuvent occuper immédiatement des postes de collaborateur d’Expert-Comptable (assistant comptable ou comptable) ou de commissaire aux comptes, de responsable de service comptable ou encore de chef comptable de TPE/PME.

Pour les étudiants souhaitant poursuivre leurs études, le DCG représente également le meilleur moyen de préparer un Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG) ayant le grade de master. La détention du DCG est une condition d’admission au DSCG. Le parcours universitaire peut également se poursuivre au-delà avec le passage du Diplôme d’Expert-Comptable (DEC). Ce dernier constitue l’aboutissement final de la filière puisqu’il permet d’exercer le métier d’expert-comptable.

Conclusion : le Diplôme de Comptabilité et de Gestion est un diplôme de niveau licence (bac +3) représentant le premier échelon de la filière de l’Expertise-Comptable. C’est un diplôme reconnu. Il peut permettre de s’insérer dans la « vie active » mais également de poursuivre ses études. Dans ce dernier cas, il convient de s’orienter vers un DSCG puis un DEC. Le métier d’Expert-Comptable ou Commissaire aux Comptes devient alors accessible.

Partager

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

16 commentaires

  1. Bonjour, j’aimerais savoir si avec le bac G2 (technologique), je pourrais être dispensé des U.E 1,5,8,9,13 pour le DCG? merci d’avance de votre réponse

  2. Bonjour,
    Sauf erreur de ma part, le BAC G2 « Techniques quantitatives de gestion » (l’équivalent du bac STMG de nos jours) vous permet de vous inscrire au Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG) mais ne vous donne aucune équivalence au niveau des unités d’enseignement du DCG. Je vous invite toutefois à vous faire confirmer ces informations directement auprès de l’organisme auquel vous pensez vous inscrire pour suivre cette formation. N’hésitez pas à nous dire ce qu’il en est. Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  3. Bonjour,
    Je suis citoyen UE. J’étudie en Italie pour un diplôme secondaire RAGIONIERE E PERITO COMMERCIALE , avec Examen d’Etat. L’école s’appelle ITSE (Istituto Tecnico Settore Economico), niveau IV EQF. Je n’ai pas compris si mon certificat italien peut être utile pour le DCG ou si je dois d’abord précéder d’un BTS-CGO. Merci

  4. Bonjour,
    Sauf erreur de ma part, je ne retrouve pas votre diplôme dans la liste des titres et diplômes étrangers ouvrant droit à dispenses d’épreuves du diplôme de comptabilité et de gestion (D.C.G) établie par le gouvernement français (voir le lien suivant : http://www.education.gouv.fr/). Il conviendrait, dans ce cas, de vous rapprocher de la maison des examens compétente (le Service Interacadémique des Examens et Concours SIEC) afin d’obtenir confirmation de cette absence de reconnaissance. Bonne soirée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  5. Bonjour,
    Est-ce que le diplôme ASCA (assistant de comptabilité et d’administration – bac pro de comptabilité) nous permet de s’inscrire au DCG ou au moins au BTS CGO « Comptabilité et Gestion des Organisations » ? Merci pour votre site et pour votre réponse.

  6. Bonjour,
    Votre formation aboutit à l’obtention d’un diplôme inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). Il représente un titre professionnel de niveau IV. A priori, il ouvre droit à l’inscription au BTS CGO. Concernant le DCG, j’ai plus de difficultés à trouver l’information. Il est stipulé que ce diplôme est ouvert aux personnes titulaires d’un diplôme homologué niveaux I, II, III ou IV figurant sur l’arrêté du 17 juin 1980 modifié ou d’un diplôme enregistré aux niveaux I et II du RNCP. Or, le diplôme de l’ASCA est de niveau IV (voir la fiche officielle du diplôme ASCA)… Donc, à première vue, impossible de s’incrire au DCG avec le diplôme ASCA. Mais une chose est sure, si vous suivez un BTS CGO, vous pourrez être admis en deuxième année de DCG. Je vous invite à vous rapprocher du service des examens de l’académie dont vous dépendez pour obtenir plus d’informations. Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  7. Bonjour.
    je suis au Cameroun et je désire savoir s’il est possible de suivre par correspondance le diplôme de comptabilité et de gestion avec mon BAC G2 ? Pouvez-vous me donner le lien me permettant de m’inscrire facilement ? Comment vais-je vais composer les épreuves ? Je suis embauché dans une société de réparation navale en CDI. Merci.

  8. Bonjour. La liste des diplômes étrangers ouvrant droit à dispenses d’épreuves du diplôme de comptabilité et de gestion (DCG) est reprise dans le Bulletin officiel n° 47 du 11 décembre 2008. Voici un lien vous permettant de vous inscrire au DCG : s’incrire au DCG. Pour plus d’informations, je vous invite à contacter le service interacadémique des examens et concours (SIEC). Bon après-midi. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  9. Bonjour,
    Le BTS comptabilité et Gestion (1989) donne -t-il droit à des dispenses d’épreuve pour le DCG ? Si oui, lesquelles ? Peut-on passer le DCG par correspondance ? Merci d’avance de votre réponse.

  10. Bonjour,
    Effectivement, le B.T.S « comptabilité et gestion »permet de bénéficier de dispense d’épreuves du DCG et plus particulièrement un dispense des épreuves n° 1, 5, 8, 9, 12, 13. Pour plus d’informations : titres et diplômes français ouvrant droit à dispenses d’épreuves du diplôme de comptabilité et de gestion (D.C.G.). Bon après-midi. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  11. Bonjour. Je suis licencié en physique et chimie. je suis professeur, j’ai 45 ans et je souhaiterais recevoir des cours par correspondance de comptabilité et de gestion par compta-facile afin de passer le DCG. Est-ce possible ? Merci d’avance.

  12. Bonjour. Compta-Facile ne propose pas (encore :-)) de cours par correspondance permettant de passer le DCG. Vous pouvez toutefois vous inscrire à notre Newsletter afin de recevoir chaque semaine des dossiers spéciaux sur tous les thèmes liés à la comptabilité et à la gestion. Je vous souhaite une bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  13. Bonjour, actuellement en licence 2ème année d’AES j’aurais voulu savoir si on pouvait accèder au diplôme DCG directement à partir de le troisième année ? Si oui, avons nous droit à des dispenses d’épreuves ?
    Merci d’avance pour votre réponse

  14. Bonjour,
    Je vous invite à consulter la liste des diplômes français ouvrant droit à dispenses d’épreuves du diplôme de comptabilité et de gestion (DCG) sur le site education.gouv.fr. A priori, la licence « administration économique et sociale », délivrée jusqu’en 2007 inclus, vous permet de bénéficier d’une dispense des épreuves 1, 5, 8, 9, 12 du DCG. En revanche, je ne retrouve pas d’informations sur les dispenses dont pourrait faire bénéficier une licence AES obtenue après 2007…
    Bonne journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

  15. Bonjour, je suis titulaire d’un BTS opticien-Lunetier. Je souhaite me réorienter vers la comptabilité.
    Puis-je m’inscrire directement en DCG ou dois-je forcément passer par un BTS comptabilité gestion au préalable?
    Merci pour votre aide.

  16. Bonjour,
    Vous pouvez tout à fait vous inscrire au DCG tant que vous êtes titulaire d’un baccalauréat général ou technologique. Cependant, avec votre BTS, il me semble que vous serez intégré en première année de DCG (je vous invite à consulter la liste des équivalences que j’ai indiquée ci-dessus).
    Bonne fin de journée. Cordialement, Thibaut CLERMONT.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

efficitur. Phasellus adipiscing risus Praesent diam vulputate, libero. mattis