Les achats (comptes 60)

En comptabilité, les achats, qu’ils soient stockés ou non, sont enregistrés en compte 60.

Le plan comptable général (PCG) a prévu de nombreuses subdivisions : achats de matières, d’études, de fournitures d’entretien, de fournitures de bureau ou de marchandises. Ces comptes sont rattachés au compte de résultat en tant que charges.

1. Les achats stockés (comptes 601 et 602)

Ce poste comprend l’ensemble des achats ayant vocation à être stocker et qui sont identifiables et consommés par l’entreprise. Nous pouvons notamment citer :

  • Les achats de matières premières et fournitures (compte 601)

Les matières premières sont des matières utilisées par l’entreprise pour les besoins de sa production. Ce sont des produits qui entrent dans la composition d’un produit final. Les achats de matières sont portés au débit du compte 6011 (le compte 6017 est utilisé pour les achats de fournitures).

  • Les achats d’autres approvisionnements (compte 602)

Sont notamment considérés comme des approvisionnements les matières et fournitures consommables : ce sont des objets et substances consommés rapidement et qui concourent au traitement, à la fabrication ou à l’exploitation, sans entrer dans la composition des produits fabriqués. Les matières sont enregistrées en compte 6021 et les fournitures en compte 6022. Les emballages, quant à eux, doivent être enregistrés en compte 6026.

2. Les achats d’études et de prestations de services (compte 604)

Tous les achats constituant une charge de sous-traitance industrielle doivent être comptabilisés dans ce compte.

3. Les achats non stockés (compte 606)

Ce compte regroupe les achats non stockés, du fait de leur caractère non stockable (comme l’électricité ou le gaz par exemple) ou du fait d’une décision prise par l’entreprise de ne pas les stocker (fournitures administratives ou petits équipements) :

  • les fournitures d’eau, d’électricité, de gaz et d’énergie (compte 6061),
  • les fournitures de petits équipements (compte 6063),
  • les fournitures administratives (compte 6064),
  • les autres fournitures (compte 6068).

Remarque : lorsque l’entreprise a recours au compte 606, elle ne peut pas constater un stock lors de la clôture de son exercice comptable. Elle doit utiliser un compte de charges constatées d’avance (débit du compte 486).

4. Les achats de marchandises (compte 607)

Ce poste comprend toutes les marchandises achetées en vue d’être revendues en l’état.

Les achats de marchandises sont comptabilisés pour leur montant hors taxes (si l’entreprise peut récupérer la TVA grevant le prix d’achat des biens).

Les frais accessoires d’achat tels que les frais de transport sur achats, commissions versées, assurances doivent, en principe, être comptabilisés dans un compte de charges externes selon leur nature (voir nos articles : les charges externes compte 61les charges externes compte 62).

Cependant, l’entreprise peut, afin de déterminer facilement sa marge commerciale, enregistrer les frais accessoires d’achat dans des sous comptes 608 (voir ci-dessous). La racine du compte étant rattachée au compte 60, l’obtention de la marge commerciale se retrouve facilitée dans le système développé.

5. Les frais accessoires d’achat (compte 608)

Peuvent être enregistrés dans ce compte les frais accessoires d’achats supportés par l’entreprise tels que les droits de douane à l’importation, les coûts de transport etc.

S’ils se rapportent à des achats stockés de matières premières et fournitures, ils peuvent être saisis en compte 6081. Le compte 6082 est utilisé pour les autres approvisionnements, le 6084 pour les achats d’études, le 6085 pour les matériels, le 6086 pour les fournitures et matières non stockées et le 6087 pour les marchandises.

6. Les rabais, remises et ristournes sur achats (compte 609)

Il s’agit de réductions pratiquées de manière habituelle ou exceptionnelle sur un prix d’achat pour des raisons diverses :

  • tenir compte d’un défaut de qualité ou de conformité du bien (rabais),
  • récompenser la fidélité d’un client vis-à-vis de son fournisseur (remises),
  • réduire le prix des opérations réalisées avec un même fournisseur sur une période donnée (ristournes, notamment les RFA).

Lorsqu’une réduction de prix figure sur une facture d’achat, celle-ci doit être déduite directement du prix d’achat. L’ensemble est donc comptabilisé dans le compte adéquat (607 « achats de marchandises » par exemple).

En revanche, lorsque le montant de cette remise ne figure pas sur la facture, elle peut être enregistrée au crédit du compte 609.

A la clôture de l’exercice, le solde du compte 609 doit être viré au crédit du compte d’achat correspondant.

A propos de Pierre Facon

Pierre Facon
Pierre FACON - Webmaster de Compta-Facile.   Dirigeant de F.C.I.C, média web sur l'entrepreneuriat et services aux entrepreneurs. Nous proposons également les sites suivants : Le Coin des Entrepreneurs - Le Forum des Entrepreneurs - Trouver le bon Expert-comptable - Le Portail du créateur d'entreprise.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>