Vous êtes ici : Accueil » Les bases de la comptabilité » Organisation comptable » Comment réduire le coût de sa comptabilité ?

Comment réduire le coût de sa comptabilité ?

La comptabilité est un poste qui peut s’avérer coûteux pour certaines entreprises, les grandes (PME et plus) comme les petites (TPE). Il existe toutefois certaines solutions qui permettent de faire baisser ses frais comptables et notamment les honoraires de l’expert-comptable. Compta-Facile les dévoile ici dans une publication dont l’objectif est de répondre à la question : comment réduire le coût de sa comptabilité ? Voici les trois solutions permettant de diminuer son impact :

  1. Faire soi-même sa comptabilité (ou tout au moins, en faire plus)
  2. Adhérer à un centre de gestion agréé (ou à une association de gestion agréée)
  3. Travailler avec un expert-comptable en ligne

reduire cout comptabilite

Réduire le coût de sa comptabilité en s’en occupant soi-même

Il n’existe pas de miracle à ce niveau : pour diminuer les frais comptables de son entreprise, il faut effectuer plus de tâches dans ce domaine ou faire sa comptabilité soi-même. Lorsque l’entreprise travaille avec un expert-comptable, cela passe par :

Dans le premier cas, l’enjeu consistera à redéfinir la répartition des travaux comptables (ou, autrement dit, « qui fait quoi ? ») ; étant précisé ici que l’entreprise devra travailler plus afin d’alléger la charge de travail de l’expert-comptable et ainsi bénéficier d’une réduction sur ses honoraires. Il peut, par exemple, s’agir pour l’entreprise de récupérer le volet de saisie comptable et de ne confier à l’expert-comptable qu’une mission de révision et d’établissement des comptes annuels. Dans cette situation, un avenant à la lettre de mission est rédigé et signé par chaque partie.

Dans le second, la mission de son expert-comptable est résiliée et l’entreprise décide de faire elle-même sa comptabilité. Elle va devoir suivre les étapes suivantes : prise de connaissance de ses obligations comptables, sélection d’un logiciel de comptabilité, paramétrage de ce dernier, saisie des opérations courantes, établissement des déclarations fiscales (et éventuellement sociales), enregistrement des opérations de fin d’année, mise en oeuvre des travaux d’inventaire et présentation des comptes annuels. Attention, dans ce ce cas, il convient d’être vigilent et de respecter toutes les dispositions prévues dans la lettre de mission quant aux modalités de rupture (être à jour du paiement des honoraires, respecter un certain délai -préavis- et reverser d’éventuelles d’indemnités au professionnel).

Les avantages de ce mode de gestion sont toutefois à nuancer. Deux inconvénients majeurs apparaissent. En effet, cette solution :

  • Impose une certaine rigueur, la maîtrise de techniques comptables (simples et/ou approfondies) et implique la réunion de connaissances dans une multitudes de domaines : comptables, fiscaux, sociaux, juridiques, etc.
  • Peut présenter de nombreux coûts cachés, comme par exemple ceux engendrés par l’acquisition d’un logiciel de comptabilité ou par le suivi de certaines formations pour acquérir les compétences nécessaires à l’établissement des travaux comptables.

En conclusion, seuls les dirigeants et chefs d’entreprises sensibilisés à la comptabilité (ou ceux qui savent s’entourer de personnes de confiance, compétentes en la matière) peuvent se prévaloir de cette solution afin de réduire le coût de leur comptabilité.

Réduire le coût de sa comptabilité en adhérant à une AGA ou à un CGA

Rappelons tout d’abord que l’adhésion à un centre de gestion agréé (CGA) ou à une association de gestion agréée (AGA) est indispensable pour tous les exploitants individuels et les associés de sociétés soumises à l’impôt sur le revenu : elle leur permet d’éviter la majoration de 25% de leurs bénéfices pour le calcul de l’impôt sur le revenu.

Outre cet avantage, l’adhésion a aussi pour effet de permettre à l’entreprise de bénéficier de services plus ou moins étendus selon les CGA/AGA. Le centre peut :

  • Proposer des séances formations et de prodiguer des conseils dans divers domaines (comptabilité, fiscalité…) afin de sensibiliser leurs adhérents ;
  • Assister l’entreprise pour respecter l’obligation de mise en place du fichier des écritures comptables (FEC) ;
  • Être chargé d’une mission d’établissement de la déclaration de résultats ou, à minima, procéder à un examen des déclarations fiscales (liasses, TVA, CVAE…).

Pour conclure, l’adhésion à un CGA ou à une AGA est parfois indispensable et généralement utile mais, en aucun cas, elle ne pourra aboutir sur une externalisation de la comptabilité de l’entreprise. Par ailleurs, le principal atout qu’elle procure consiste à se former en comptabilité.

Réduire le coût de sa comptabilité en travaillant avec un expert-comptable en ligne

Dernière solution qui s’offre aux entreprises souhaitant baisser leurs frais comptables : changer d’expert-comptable et opter pour un prestataire en ligne. Les experts-comptables en ligne proposent des tarifs intéressants et jusqu’à 30% moins chers que ceux proposés par les professionnels « traditionnels » ; tout cela pour des prestations sensiblement identiques (pour comprendre comment cela est-ce possible : pourquoi un expert-comptable en ligne est-il moins cher ?).

Il convient toutefois d’être vigilant sur plusieurs points, et, en premier lieu, sur le tarif proposé. La démarche ne doit pas consister à rechercher le professionnel le moins cher car cela peut se faire au détriment de la qualité des prestations, voire même pire… Il est important de comparer les offres (contenu, prestations proposées, possibilités d’évolution, facturations supplémentaires à prévoir) et de consulter les avis des Internautes qui ont utilisé le service en question.

Ensuite, il est indispensable de s’assurer que le prestataire soit un expert-comptable inscrit au tableau de l’Ordre des experts-comptables (il doit figurer sur l’annuaire suivant : annuaire de l’Ordre des experts-comptables). En effet, la tenue de la comptabilité des entreprises est un monopole des experts-comptables et seul un professionnel titulaire du diplôme d’expertise comptable inscrit à ce tableau peut exercer ce métier (à défaut, il commet le délit d’exercice illégal de la profession d’expert-comptable).

Le recours à un expert-comptable en ligne n’est adapté qu’aux professionnels sensibilisés à Internet, pour lesquels une relation à distance ne pose aucun problème particulier et qui disposent d’une connexion de bonne qualité.

A lire également sur le thème de l’expert-comptable en ligne :

Conclusion : pour diminuer le coût de sa comptabilité, une entreprise ne dispose que de trois options. La première consiste à gérer elle-même l’intégralité de sa comptabilité (ou à confier moins de travaux à son expert-comptable), la deuxième à adhérer à un centre de gestion agréé (ou à une association de gestion agréée) et la dernière à travailler avec un expert-comptable en ligne.

Partager

A propos de Thibaut Clermont

Thibaut Clermont
Thibaut CLERMONT, mémorialiste en expertise-comptable et webmaster de Compta-Facile, site d'information sur la comptabilité rattaché au réseau FCIC-MEDIA.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.